Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mardi 21 mars 2017

Logan

Je n'avais pas franchement prévu d'aller voir Logan. Les films de super-héros, j'ai décroché, leur préférant des univers animés qui offrent parfois une complexité bien plus impressionnante que ce que peut produire le grand écran. Du côté des X-Men, il n'y a qu'à voir l'excellent Wolverine and the X-Men pour s'en convaincre.

Toujours du côté des X-Men, vous savez peut-être que j'ai tellement détesté X-Men 3 que j'avais envisagé de ne plus jamais donner de chance à un seul film portant sur cette licence. De façon générale, je pouvais d'ailleurs très bien me passer des films de super-héros de la Fox, quand on voit ce qu'ils ont fait subir aux Quatre Fantastiques.

Et puis, il y a eu Logan. Je sais que Deadpool a eu de plutôt bons retours, mais je trouve ce personnage plus intéressant en tant que personnage secondaire (cf son rôle dans Hulk vs Wolverine, et ses apparitions très bien amenées au cours des comics de l'univers Ultimate). Logan, lui, n'a pas eu de bons retours. Il a eu d'excellents retours, de gens sous le choc après avoir vu "le meilleur film de super-héros des temps modernes". Il était temps pour moi de pousser la porte du cinéma, et d'aller voir Lion.

... Non en fait c'était juste une erreur de projection dans ma salle.

Logan donc.



Visiblement, Logan tire son inspiration du comic Old Man Logan, que je n'ai jamais lu mais ça tombe sous le sens puisque l'action se déroule dans un futur relativement proche dans lequel Wolverine, devenu vieux, ne parvient plus des masses à activer son facteur autoguérisseur. Étant donné le résumé du comic, la comparaison s'arrête là. Concernant le film, Logan s'occupe d'un Charles Xavier dont les pouvoirs sont eux-mêmes devenus instables au point d'avoir tué quelques mutants. D'ailleurs l'action se passe dans un univers où les mutants ont déjà été plus ou moins décimés de toute façon. Là-dessus arrive l'autre protagoniste importante du film : Laura, alias X-23. Je dois le confesser : C'est quand j'ai su que le film s'intéressait à ce personnage que j'ai été convaincu qu'il fallait que je le voie.

Le scénario du film est correct. On s'approche davantage d'un road movie gore que d'un film de super-héros, mais ce genre est de toute façon parfaitement taillé pour le personnage de Wolverine, que Hugh Jackman campe franchement à merveille. Dommage qu'on n'ait pas le droit à de la VOST par chez nous, j'aurais sincèrement aimé l'entendre parler le bon vieux dialecte canadien du personnage, d'autant plus que le générique de fin crédite notamment le coach de dialecte de l'acteur (Parce que oui je fais partie de ces gens qui regardent les génériques de fin jusqu'au bout par respect pour l'oeuvre, désolé si ça vous pose un problème).
De façon générale, ce n'est pas que Wolverine qui est impeccablement joué. Tous les personnages sont incroyablement bien mis en scène. J'étais assez heureux d'ailleurs de voir Charles Xavier à l'écran, car il reste un personnage phare de l'univers X-Men. Son traitement était un peu particulier, mais donnait un résultat finalement assez amusant, avec quelques répliques délicieuses.


Le rythme est excellent. Il est difficile de s'ennuyer devant Logan. Il est important de prendre en considération le fait que ce film soit déconseillé aux moins de 12 ans - La violence graphique représentée ici ne surprendra pas les fans du héros, mais reste difficile à voir de façon générale lorsqu'on n'y est pas préparé.
Je ne sais pas si le film prend en compte les évènements ayant eu lieu dans les divers films X-Men et Wolverine (quoique j'ai cru entendre une référence à l'horrible X-Men 3, mais il est fort possible que je me trompe à ce niveau), mais dans tous les cas j'ai apprécié de me trouver face à un film accessible. Car, bien que très intéressé par les univers de super-héros, ce que je cherche avant tout, c'est l'accessibilité, raison pour laquelle les multiples reboots des comics DC me font vraiment peur.
Le pari de l'accessibilité est gagné avec Logan : Le film peut être aussi bien vu par un fin connaisseur que par un total néophyte des comics américains.



Logan, c'est un savant cocktail d'action et d'humour, avec cette petite touche de sauvagerie bestiale qui fait de Wolverine Wolverine. Même ce qui est prévisible devient imprévisible, et c'est par cette petite touche d'imprévu que le film parvient à convaincre. Le faire se dérouler dans un futur proche offre aux réalisateurs l'opportunité de mettre en place un monde qui, finalement, est strictement identique au nôtre. Pas de folles inventions. L'usage du smartphone est totalement justifié, et le placement de produit sait se faire oublier sans mal.

Je ne sais pas si la Fox compte faire un film intitulé X-23. Vu comment s'achève Logan, ça me semble relativement compromis. Mais si un tel film devait voir le jour, j'espère très sincèrement qu'il sera du même niveau que Logan - Car lui a parfaitement maîtrisé son sujet.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.