Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

jeudi 12 novembre 2015

Nintendo Badge Arcade

Demain sort en Europe Nintendo Badge Arcade. Le titre étant sorti hier aux États-Unis, il m'a semblé évidemment de mettre la main dessus et de lui donner sa chance, d'autant plus qu'il s'agit d'un freemium.

Ok, mais à quoi ça sert ?

Badge Arcade, comme son nom l'indique, simule une sorte de salle d'arcade, dans laquelle l'unique but est de récolter des badges. Ces badges pourront ensuite être disposés directement sur le menu Home de votre console, ce qui, vous en conviendrez, est un énorme pas en avant concernant la personnalisation du menu.

La réalisation est propre et honorable. Quand Nintendo fait un jeu, y compris freemium, il ne le fait pas à moitié. La prise en main du gameplay est facilitée par la possibilité de jouer soit aux boutons soit au tactile, et un faux mouvement, si vous l'arrêtez à temps, n'est pas forcément pénalisant.
En terme de gameplay, Badge Arcade est un pur et simple jeu de grappin. Deux types de grappins sont offerts : Les grapins classiques, qui attrapent des trucs et les jettent dans un trou, et un marteau, qui fait tomber des piles de prix. Les deux se révèlent aussi jouissifs l'un que l'autre, et s'il est vrai qu'on pourra occasionnellement rater une occasion d'avoir un prix, contrairement aux machines de fêtes foraines il n'y a aucun trucage.


Vous avez un nombre limité de parties : Cinq sont offertes lors du démarrage du soft. Pour obtenir plus de parties, il n'y a guère que trois options. Vous pouvez évidemment payer, puisqu'il fallait bien caler un aspect financier quelque part. Vous pouvez également attendre gentiment qu'Internet vous offre une ou deux parties via les notifications (donc vous serez avisés de les activer si vous souhaitez en bénéficier). Mais vous pouvez aussi, une fois par jour, jouer une partie d'entraînement. En fonction des résultats obtenus, vous aurez éventuellement la possibilité d'obtenir un nombre restreint de parties gratuites, bien qu'il reste possible de n'en obtenir strictement aucune. Comme vous devez attendre une journée entre chaque tentative, vous comprendrez que l'on puisse trouver ce système ingrat.
Les badges sont répartis en catégories. Pour le moment on trouve principalement des badges basés sur les licences Mario, Zelda et Animal Crossing, mais il semble évident que d'autres licences seront ajoutées au fur et à mesure, et qu'il y aura un roulement, probablement pour vous encourager à dépenser plus. Si on doit bien reconnaître une chose à Nintendo, c'est que sous leurs airs de société pour enfant, ils ont totalement compris le principe du casino et des jeux pour adultes.


À noter : Sous certaines conditions, le jeu vous permettra de débloquer des thèmes allant avec les diverses séries de badges. Cependant les conditions pour les déverrouiller semblent impossibles à remplir à moins de verser un peu d'argent. À voir sur le long terme, de toute façon pour ma part accumuler des thèmes autres qu'Ace Attorney ne m'intéresse franchement pas.

Outre les badges classiques, que vous pouvez épingler sur votre menu à la place des icônes de jeux voire directement sur un dossier d'applications, vous pourrez également débloquer des badges-icônes, qui serviront de raccourcis pour lancer les applications par défaut de la 3DS (Appareil photo, studio son, place Mii, journal des activités, etc). Si sur le principe c'est une excellente initiative, on regrettera qu'il ne soit pas possible de choisir de remplacer l'icône par défaut de l'application par le badge ainsi obtenu. Il en résulte que vous ne pouvez que placer des raccourcis. Le principe est assez bancal, et vous déciderez rapidement soit de ne plus porter attention à ces badges, soit de les utiliser en planquant les icônes par défaut au fond d'un dossier.

Un autre défaut du jeu, c'est sa mascotte. Un lapin rose. Je l'ai toujours dit : Il n'y a rien de plus fourbe qu'un lapin rose. Non seulement ce lapin aura pour principal objectif de vous faire débourser le plus d'argent possible dans des badges qui devraient être gratuits, mais surtout il sera bavard. Et si on aime qu'un jeu soit verbeux dans certaines circonstances, croyez bien que j'en suis désolé, mais on ne joue pas à un jeu d'arcade-grappin pour voir un affreux petit lapin rose raconter sa vie pendant des heures ou faire la promotion du dernier Zelda. Parce que ne croyez pas qu'un freemium Nintendo est un freemium sans publicité : C'est juste que contrairement aux freemium smartphone, les publicités ciblent uniquement les jeux Nintendo, et sont intégrées de telle sorte qu'on ne se rend pas compte de prime abord qu'il s'agit de publicités. Nintendo a dépassé le modèle freemium classique là.


Nintendo Badge Arcade est donc un jeu agréable, permettant à petites doses de donner un peu d'éclat supplémentaire à votre menu Home. Il est néanmoins gangréné par un modèle financier excessif, bien que largement moins gênant que ce qui se fait de pire sur smartphone. Si personnaliser votre menu Home est quelque chose qui vous intéresse, Badge Arcade reste une valeur sûre, et je ne peux que vous recommander vivement de le télécharger et de refuser toute transaction payante.

J'veux dire, sérieux. Un lapin rose quoi.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.