Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mercredi 21 octobre 2015

SmileBASIC

​Vous vous souviendrez certainement de Petit Computer, qui a déjà été évoqué deux ou trois fois ici. Ce titre DSi, dont la seconde version avait été localisée sur l'eshop occidental, permettait non seulement de programmer à peu près n'importe quoi en Basic, mais aussi et surtout de partager ses créations via QR Code. C'était absolument génial, car des tonnes de jeux se sont vus clonés et partagés sur cet outil ; on pensera notamment au portage complet de Megaman 2, accompagné d'un éditeur de niveaux. Plus récemment, Super Mario Maker également s'est vu doté d'une version Petit Computer.


Malheureusement le soft n'est, depuis pas mal de temps déjà, plus disponible sur les stores en ligne de Nintendo, condamnant ceux qui ne l'avaient pas déjà acheté à ne pas pouvoir en profiter.
Il y avait une raison à cela : Smileboom, l'éditeur derrière Petit Computer, planchait sur un nouvel opus pour la 3DS. Petit Computer 3, sorti l'an dernier au Japon, vient de faire son entrée sur l'eshop Américain sous le titre SmileBASIC. Une sortie Européenne est envisagée, bien qu'aucune date ne soit communiquée pour le moment.


Plus encore que son prédecesseur, SmileBASIC s'apprécie de deux points de vue : Programmeur et utilisateur.

Du point de vue programmation, l'outil se révèle plus intuitif et agréable à manier que celui du jeu DSi. Le clavier est bien plus complet et ne se cantonne pas aux seuls caractères de base de l'alphabet et aux seuls kanjis. Il est désormais possible d'utiliser les lettres accentuées et, petite curiosité, l'alphabet grec.
Contrairement à Petit Computer, les outils pour exploiter les ressources proposées sont disponibles directement, et bien plus faciles d'accès. On regrettera en revanche que certaines commandes aient été modifiées sans que l'on se donne la peine de préciser lesquelles. Ainsi, % doit désormais être remplacé par MOD.
SmileBASIC se veut en revanche accessible, et multiplie les modes d'emploi et autres aides online et offline. Notons aussi que le gestionnaire de sprites est très bien foutu, la banque sonore plus que satisfaisante, et que rien n'empêche, pour peu qu'on ait les skills, de largement faire ses propres sprites et musiques.



Il est possible d'uploader ses créations, néanmoins cette feature est limitée à 10 uploads assez légers au maximum, à moins de payer un supplément pour décupler les possibilités en devenant premium. On appréciera d'ailleurs que les futurs DLC du jeu soient apparemment réservés aux seuls programmeurs : Si vous êtes là uniquement pour jouer, vous n'aurez normalement pas besoin de faire un passage supplémentaire à la caisse, et même si vous préférez programmer, les fonctions par défaut du logiciel sont déjà amplement suffisantes ; après tout on peut d'ores et déjà y trouver des F-Zero like.


Car oui, tout se base sur un langage de programmation antique, mais un moteur 3D est bel et bien inclus, permettant au joueur avide de découvrir des expériences ludiques totalement inédites pour la série des Petit Computer ! Ce n'est pas tout : La synthèse vocale du premier jeu, qui avait été supprimée des versions occidentales, fait enfin son grand retour ! On regrettera cependant qu'elle n'ait pas été localisée ; de ce fait très peu de joueurs sauront réellement l'exploiter, puisque pour la faire parler en anglais il reste essentiel de passer par l'usage des kanjis.
Au rang des nouveautés, on notera le support des fonctions de la New 3DS (qui fait apparemment tourner les jeux plus rapidement, au passage), et prochainement l'arrivée d'une version Wii-U cross-plateforme, ce qui fera on peut le supposer plaisir aux plus gamers d'entre nous.



Concernant le téléchargement, il se fait par clé. Vous entrez un password, et vous accédez au fichier stocké sur le serveur. Attention donc, contrairement aux QR Codes de Petit Computer, le serveur de SmileBASIC ne sera probablement pas éternel, et l'utilisation d'un serveur est aussi l'excuse parfaite pour les développeurs pour ajouter une terrible modération, ne laissant plus passer énormément de clones. On se consolera en se disant que l'annonce d'un partenariat prochain avec Namco-Bandai sera certainement l'opportunité d'au moins laisser passer des variantes de Pac-Man.

Que dire de plus sur ce titre ? Pas grand chose au final : Les possibilités offertes, absolument titanesques, feront frissonner de joie les programmeurs en herbe et permettront aux joueurs les plus avides de mettre la main assez facilement sur de petits jeux d'excellente facture. SmileBoom organise régulièrement des concours de programmation qui sont autant d'excuses pour donner facilement accès à des jeux d'excellente qualité et, plus que jamais, la communauté regroupée autour du titre est soudée : Japonais et Américains consultent et postent de façon égale dans les communautés Miiverse de leurs pays respectifs ainsi que chez les voisins, et ça c'est un luxe que le premier Petit Computer ne pouvait pas se permettre. Le site web de SmileBasic est assez intéressant, mais l'est encore plus en Japonais, car un grand nombre de clés de téléchargement officielles ne se trouvent que là. En tout cas, trouver des programmes sympas, que ce soit en 2D ou en 3D, ne sera absolument pas un obstacle, et si vous voulez me faire plaisir, lorsque vous aurez le jeu, courez télécharger mon premier programme à cette adresse : NRE52EBD
C'est une version grandement améliorée d'un petit programme qui était à l'origine disponible sur le site de Petit Computer. Faire ce programme m'a permis d'apprendre les bases du basic, et actuellement je suis en mesure si j'ai envie (et pas la flemme) de coder un visual novel.

Allez SmileBoom, on vous attend en Europe maintenant !

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.