Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

jeudi 30 juillet 2015

Versus System VS 2PCG

Mes amis, nous vivons un instant historique : Le jeu de cartes Versus System, connu principalement pour ses cartes inspirées de l'univers Marvel, se fera prochainement rebooter. Un nouveau jeu Marvel sera ainsi commercialisé, en adoptant un modèle économique tout-à-fait différent du classique Trading Card Game. Et l'ancien jeu, qui a cessé toute apparition en 2009, deviendra du même coup obsolète, ce qui ne m'empêchera pas de continuer à en conserver les cartes en ma possession, ni de jouer à son adaptation vidéoludique sur DS parue en 2007.

Avant de développer, il me semble important de résumer pour vous les règles alambiquées du premier VS System, celles-là même qui ne s'appliquent plus au nouveau format. Pourquoi les résumer alors ? Eh bien d'une part parce que j'en ai envie, mais surtout parce que ces anciennes règles étaient d'une complexité assez folle, et de là on peut comprendre qu'il ait été envisagé de rebooter le jeu entier pour lui octroyer des règles plus simples.

Le premier Versus System donc. Qui avait pour lui des cartes Marvel, des cartes DC, et même des cartes inspirées de l'univers HellBoy. Et je ne serais pas surpris si d'autres univers avaient fait leurs apparitions dans ce jeu. Vous constatez donc déjà l'épisme du choix des univers proposés.

On y retrouve les concepts des jeux de carte de l'époque : Coût d'invocation, attaque, endurance, points de vie...
Il existait quatre types de cartes : Les personnages, bien entendu, les lieux, revirements et équipements. Chaque type de carte était indiquée d'une couleur différente, de sorte qu'il était impossible de confondre.

Votre terrain de jeu se divisait en trois lignes. Vous pouviez poser face cachée sur la ligne du bas n'importe quelle carte pour en faire une ressource, et bien entendu vous vous en doutez, ces ressources vous permettaient d'invoquer vos personnages. Il était plus intéressant de poser face cachée vos revirements, car ceux-ci pouvaient être retournés et joués depuis la ligne des ressources.

Les personnages se plaçaient en deux lignes : La ligne avant pouvait attaquer directement, contrairement à la ligne arrière. Si aucun personnage ne protégeait l'adversaire, vous pouviez alors lui infliger directement une attaque. Il existait deux compétences que les personnages pouvaient avoir ou ne pas avoir : Le vol, qui permettait de survoler la première ligne pour attaquer la ligne arrière adverse, et la longue portée, qui permettait d'attaquer la première ligne adverse depuis sa propre ligne arrière. Ces deux compétences pouvaient se cumuler pour permettre à votre ligne arrière d'attaquer la ligne arrière adverse.

Voilà en gros les règles du tout premier Versus System. Malheureusement, de trop nombreuses subtilités viennent s'y ajouter, et l'on peut comprendre que le jeu vidéo que je mentionnais plus tôt ne fasse guère l'unanimité lorsqu'on le recherche sur la toile : Gangréné par des tutoriels poussifs, il fait avant tout les frais d'un système de jeu véritablement complexe, et l'on regrettera alors d'autant plus que l'IA soit si redoutable dès le premier combat. RIP aux enfants qui ont voulu acheter ce jeu parce qu'il y avait Spider-Man sur le cover. Sérieusement, même avec le livret de règles original, le livret de règles du jeu, et les tutoriels, j'ai du mal à m'y retrouver... Ce qui n'empêche pas ce jeu vidéo d'être une perle quand on a les connaissances suffisantes pour l'apprécier.

Bien, maintenant que vous avez à peu près une idée de comment fonctionne le jeu d'origine, ça va me permettre de rebondir sur le nouveau jeu. Le Versus System 2 Player Card Game.
Notez le 2 Player qui remplace le Trading : Pour 50 euros (autant dire que je ne pense pas l'acheter, même si j'en crève d'envie), vous aurez un coffret proposant directement en quatre exemplaires l'intégralité des cartes créées pour ce jeu. Vu que les screens de cartes déjà disponibles ont une numérotation qui va jusqu'à 98, ça fait au moins 400 cartes dans un seul pack, donc autant dire que la rentabilité est largement assurée. Avec ces cartes, vous êtes sensé avoir l'autonomie pour concevoir deux decks et vous fighter joyeusement. Bon dans les faits, si vous avez le droit de mettre quatre exemplaires de chaque carte dans un deck, je me dis surtout que ça va se fighter pour savoir qui va prendre les quatre Spider-Man. Mais bon allez, ayons foi en l'humanité.

Maintenant, j'aimerais comparer avec vous les cartes de l'ancien système avec les cartes du nouveau, car c'est tout de même sacrément intéressant.

En cherchant des screens, j''ai réalisé une chose très intéressante : A la fin de sa carrière, le jeu original a tenté de se renouveler graphiquement. C'est intéressant, car le nouveau jeu s'inspire, comme vous le verrez, des deux types de design.

Universellement en haut à gauche, le coût d'activation. Puis le titre de la carte. Je ne compare ici que des personnages. Les personnages du Versus System ont à la fois un titre - leur nom - et un sous-titre, qui sert à les différencier d'autres cartes personnages similaires. Notez au passage qu'il était impossible d'avoir deux personnages identiques sur le terrain, à l'exception près des personnages sans nom propre - il y en avait oui.

Sinister Syndicate et Weapon X sont deux équipes d'affiliation. Les équipes sont largement utilisées par le jeu, et beaucoup de cartes dépendent des équipes jouées. C'est assez malin dans le sens où ça vous force à centrer votre deck sur une ou deux équipes, pas plus.
En bas, le nombre en jaune représente l'attaque, le nombre en gris l'endurance ; je pense que vous l'aviez deviné. De même vous aurez probablement compris que les logos d'ailes et de viseur représentent le Vol et la Longue Portée que j'évoquais tout à l'heure. Pour le reste ce sont les effets des cartes en jeu.



Le nouveau jeu sépare les personnages en principaux et supports, ce que je trouve excessivement dommage. Et si j'ai envie que Cable soit le héros et pas juste un sous-fifre ? Bah !
J'ai choisi Loki en personnage de support pour une raison : Il est question dans son texte de cartes plot twists. Les plot twists étaient les cartes revirement ; donc ce type de cartes existe toujours.

Comme vous pouvez le constater sur les cartes, les icônes de Vol et de Longue Portée sont toujours présentes, donc on peut supposer que le concept de rangées est préservé dans cette version du jeu. Le design s'inspire grandement des deux types de design du jeu précédent, réussissant à en tirer le meilleur. On notera que les personnages principaux existent en plusieurs versions.

Je ne sais pas à quoi correspondent les symboles en haut à gauche et en bas à droite. En haut à gauche c'est peut-être toujours un coût d'invocation, mais dans ce cas il semble y avoir une règle différente pour les personnages principaux, car L1 et L2 c'est assez surprenant. Ma théorie est que le personnage principal L1 évolue d'un personnage de support, pour ensuite évoluer en personnage L2. On aurait quand même aimé des illustrations différentes, là je trouve que ça fait bâclé.

Les équipes d'affiliation sont toujours là, mais sont cette fois-ci représentées par une icône en haut à droite. Pourquoi pas !

Et hm voilà, je ne pense pas pouvoir ajouter grand chose au sujet de ces cartes. Je ne vous cacherai juste pas ma déception quant au fait que les illustrateurs ne sont plus indiqués. Peut-être seront-ils crédités dans le manuel du jeu ?

Espérons une sortie du jeu en France, espérons que l'éditeur obtienne de nouveau les droits pour produire un jeu DC, ayons les attentes les plus folles ! Ce que j'aimerais par dessus-tout ce serait un nouveau jeu vidéo, plus intuitif à jouer que l'ancien, et qui mélange sans complexe les différentes licences. Vous imaginez ? Marvel Versus DC Trading Card Game ! Là vous pouvez compter sur moi, j'achèterais sans l'ombre d'un doute.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.