Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

jeudi 5 juin 2014

Super Mario Bros

Aaaah, Super Mario Bros. Un jeu de légende, dans lequel vous incarnez un plombier, ou son frère useless, et l'idée, comme vous le savez tous pertinemment, consiste à sauver une princesse enfermée dans un château. Ok.

L'univers de Mario a rapidement pris des proportions assez intéressantes, avec à chaque nouveau jeu ses nouveaux personnages et concepts. Je ne me prétends aucunement spécialiste, donc je ne saurais pas vous dire de quand date tel ou tel personnage en dehors des gros classiques apparus dès le premier jeu de la série.

Tout ça pour vous dire qu'aujourd'hui je ne vais pas vous parler du jeu mais du film. Accrochez vos ceintures.
Nanar parmi les nanars Holywoodiens, Super Mario Bros est, disons-le clairement, toujours mieux qu'un Dragon Ball Evolution. Sérieux, dîtes-vous bien qu'au début du film on voit des dinosaures tout moches.
Mais sinon on suit les péripéties de deux frères plombiers de Brooklyn qui ont du mal avec leurs factures et ne peuvent compter que sur leur fidèle fourgonnette pour effectuer des réparations de louf.


A noter que si Mario est un bedonnant moustachu, ce n'est pas le cas de Luigi, son jeune frère, un mec pas encore assez vieux pour se targuer d'avoir connu la puberté et qui est donc imberbe. Mais il va la connaître de façon fort frappante lorsqu'il rencontrera Daisy, une étudiante poursuivie par des gros méchants parce que SPOIL SPOIL SPOIL c'est la princesse des descendants des dinosaures. Ensuite Mario et Luigi se retrouvent dans un monde parallèle tout glauque où la seule évocation de champignon s'avère rassurante, ok, mais sauf que les champignons sont représentés de façon réaliste, c'est de la putain de mycose dégueulasse, et il faut lui faire confiance, omg ce délire.

Peach n'apparaîtra pas de tout le film, mais ce n'est pas bien grave car Mario a une copine qui s'appelle Daniella, et en plus il parvient à se faire une obèse dans une boîte de nuit (eh oui).

Ceci est Bowser.

Les Goomba sont des descendants des dinos qui ont désévolué sinon.

Gros big-up à Yoshi et à la bobomb. Bon Yoshi était très mal représenté et s'est fait poignarder par la méchante o_o mais y avait sa langue au moins. Quant à la bobomb elle aura servi à rien mais elle avait une bonne gueule de bobomb de l'univers Mario alors c'est cool, au moins ça ressemble.

Par ailleurs, ne vous attendez pas à voir les célèbres costumes des plombiers avant le dernier huitième du film. Ils les sortent de je n'sais où et les mettent sans aucune raison, sérieux, juste pour les mettre quoi. Quant aux musiques du jeu, hihihi, y en a une en guise de générique de début et puis c'est tout.

 Et ça c'est un goomba.

Le pire c'est que niveau budget y avait des moyens, la scène avec les véhicules de police fictifs a dû coûter super cher, mais au final c'est de l'argent gâché pour une adaptation encore moins bien réalisée qu'Hotel Mario.

Bref un film divertissant, à voir impérativement entre potes pour se moquer grassement, sinon vous allez pleurer des larmes de sang. Vous voilà prévenus.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.