Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

lundi 4 novembre 2013

Dual Destinies

Phoenix Wright : Ace Attorney : Dual Destinies aura fait couler beaucoup d'encre et occasionné bien des nuits blanches. Les actualités concernant ce jeu allaient de coups de théâtre en coups de théâtre, une gigantesque affaire IRL. À la barre des accusés et de la défense : Capcom. À la fois juges et procureurs, les joueurs.
Mais au final, quel est le verdict ?

Avant d'entamer cette critique, il me semble pertinent de recommander aux plus pressés d'acheter directement le jeu et de s'y plonger au plus vite. Vous n'aurez pas de regret. Si vous avez un doute, voici trois arguments :
-Il y a une démo jouable, dont le texte diffère du jeu complet.
-Le jeu fait tout pour que vous puissiez y jouer même si vous n'avez touché à aucun autre volet de la série.
-Et surtout : Un jeu de cette qualité à ce prix-là, c'est un pur et simple miracle !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.