Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mercredi 14 août 2013

Requin, flotte et fantaisie

Le hasard le plus total m'a amené à acheter la cent-cinquantième intégrale du journal de Spirou. Cette intégrale date de 1978, quelques années à vrai dire après la période où mon père achetait ses propres fascicules, mais bien avant tous ceux que j'ai pu me procurer en brocante. Bref, une période idéale : Aucun risque d'avoir un numéro en double ! Et quel bonheur de retrouver les grandes BD de l'époque. Dans cette intégrale 150, pas une ne manque à l'appel : Bobo part dans l'espace, Marc Lebut et son voisin prennent un Belge hippie en stop et chassent des ours, de nombreux tracas attendent Sam et ce pauvre Lampil, mais il y a aussi tous ces ténors encore actuels de la BD que sont Spirou (Kodo le Tyran en l'occurrence, mais il manque le début de cette belle pièce de Fournier), l'Agent 212, Boule et Bill ou encore le Scrameustache (dont le titre était encore Khéna, tout comme les aventures d'Iznogoud étaient à leurs origines les aventures du Calife Haroun El Poussah, et je ne dis pas ça parce que j'ai vu un Iznogoud originel en vente dans la même circonstance que mon intégrale).

Parmi toutes les bandes dessinées de l'époque, que pour ma part j'ai surtout connu en mini-récits offert par le magazine, il en était une en particulier qui sentait bon le Soleil, le sable chaud et les cocotiers : Le Flagada. Non, non, pas la reprise bizarre et très peu fidèle qui était en vente y a quelque temps, mais bien le seul, l'unique, le vrai.
Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.