Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

dimanche 22 avril 2012

Time waits for no one.

Dans le monde, il existe deux sortes de personnes. Les artistes et les autres. C'est vrai au Japon aussi, à ceci près que j'estime que seule une poignée de Japonais méritent d'être appelés "artistes". Parmi ceux-là, on comptera notamment Mamoru Hosoda.

Ce brave homme a plusieurs films à son actif, parmi lesquels du Digimon et l'incontournable Summer Wars, reprise flagrante du contenu de l'un des films Digimon, les monstres digitaux en moins, de l'épisme en plus. Non, sérieux, certaines scènes vont même jusqu'à ressembler à s'y méprendre à du copier-coller. Que celui qui a vu les deux films et, en voyant le second, n'a pas senti venir à des kilomètres la scène du missile me jette la première pierre. La mise en scène et le contexte diffèrent cependant suffisamment pour en faire deux grands films qui valent chacun le coup d'être vus.

Aujourd'hui, je comptais plutôt aborder un autre film du même auteur intitulé La Traversée du Temps.

lundi 9 avril 2012

Dossier Pokémon - Partie 4 - Pokémarketing

Ce n'est certes pas nouveau : Pokémon est un pur produit marketing. Au delà des jeux vidéo, la licence a été pensée comme ça dès sa création. Ce n'est donc pas un hasard si, à part les spin-offs, l'anim et les mangas, y a des tas de produits dérivés. Bien sûr ça va beaucoup moins loin qu'un Hello Kitty et sa mitraillette (Oui, je sais), mais à une époque y avait tout de même l'avion Pikachu, et ça c'est tout de même assez fou.
Je vais me pencher sur deux choses sur lesquelles je peux parler : Les cartes Pokémon (et par extension les jouets), ce gros phénomène omgwtf, et les magazines dérivés parus en France à une époque.

dimanche 1 avril 2012

[Dossier jeux vidéo] Une guerre de poche

Je n'ai pas encore fini le dossier Pokémon, une quatrième partie est prévue. Mais j'ai prévu, déjà, un autre dossier, que je vais commencer aujourd'hui : Une rétrospective jeux vidéo. Comme chaque année depuis la création d'UTL, je vous fais donc un billet garanti sans poisson d'Avril, même si je conçois que celui de 2009 était une grosse daube. Vous m'en excuserez volontiers, j'étais jeune en ce temps-là. Bien sûr tout cela n'empêche pas l'humour, mais là ce que je compte faire c'est, pour commencer cette rétrospective, une liste non exhaustive mais néanmoins approfondie de consoles portables.
Pour commencer se pose la question de base : Qu'est-ce qu'une console portable ? Est-ce que c'est le petit jouet électronique Batman dans lequel vous  devez éviter des voitures en allant vers la droite ou vers la gauche (il était fun mais moins que le jouet électronique Bugs Bunny où fallait ramasser des carottes), est-ce que c'est ton smartphone, jeune paltoquet, ou est-ce encore cette rutilante GBA qui a déjà 11 ans de bons et loyaux services ?

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.