Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

samedi 17 mars 2012

Dossier Pokémon - Partie 3 - Dessin animé, mangas

Bonjour, ceci est la troisième partie de mon dossier Pokémon, qui essaye de couvrir à peu près l'ensemble de l'univers des Pokémon, et Dieu sait qu'il y a énormément de choses à en dire. Aujourd'hui je vais parler un petit peu des mangas (exception faite de Pokémon Spécial dont je parle déjà beaucoup par ailleurs dans ce blog, si vous voulez en savoir plus il y a même un tag Pokémon Spécial où je vous recommande de vous rendre sans plus tarder dans le cas où vous ne sauriez pas de quoi je parle, parce que Pokémon Spécial est l'épisme incarné), mais surtout de l'anime, en long, en large et en travers. Je commence donc par les mangas.


Les mangas
En France, on en a eu quelques uns. Oublions tout de suite le premier manga qu'a édité Kurokawa avant de s'attaquer à Pokémon Spécial (Merci Kurokawa et gloire à vous), pour en venir aux mangas moins connus. Oublions également l'adaptation du film sur Zoroark, adapter un film Pokémon en manga = idée de merde, traduire l'adaptation = idée intéressante pour l'éditeur qui va se faire du fric, mais pas pour le fan de Pokémon qui a bon goût et ne se procurera certainement pas une telle bouse. En plus le style graphique est hideux au possible.

Pokémon Donjon Mystère

Je le cite uniquement comme ça vite fait. Je ne l'ai pas aimé, ce manga, pas plus que l'anim adapté du même jeu. Je ne comprends même pas pourquoi ils ont fait des dérivés d'un dérivé, mais bon, c'est leur problème. Ce qui est intéressant avec ce manga, c'est qu'il a été offert par le Nintendo Mag à l'époque où le contenu proposé par le magazine était encore honnête. (Il ne l'est plus depuis bien trop longtemps, d'ailleurs.)

Pokémon : Attrapez-les tous !

Un manga vachement intéressant qui ne dura pour la France que deux volumes. C'est assez pauvre par rapport au Japon qui en a eu cinq (bizarrement les mangas Pokémon parus en France à l'époque de la G1 ont tous connu le sort étrange et funeste d'être stoppé par l'éditeur alors qu'ils allaient entrer en G2), mais nous ne sommes pas les plus à plaindre puisque les États-Unis n'y ont même pas eu droit !
En gros on mettait l'accent sur Pikachu, mais d'une façon franchement ingénieuse : Le héros, Shû, possédait un appareil qui lui permettait de comprendre ce que son Pikachu lui disait !
Ce manga se permettait donc pas mal d'écarts avec les jeux Pokémon, proposant plutôt des histoires courtes à tendance humoristique, sans pour autant tomber dans le pur plagiat. Une bouffée de fraîcheur dans le monde des Pokémon. J'avais particulièrement aimé le chapitre qui se déroulait à Céladopole et le chapitre où Shû achète un Métamorph en croyant que c'est un Sulfura, mais du début à la fin ça restait un manga de bonne qualité. Et contrairement à Pokémon Spécial, l'absence de suite n'est absolument pas frustrante. 

Pokémon : Pikachu's Adventure

Un manga chelou aux allures de shojo raté. Les graphismes sont très bizarres, mais pas plus que l'histoire qui n'a de relation avec le monde des Pokémon que le fait qu'il y ait effectivement des Pokémon dans l'équation. C'est l'histoire d'une fille qui veut absolument sortir avec un mec, sauf qu'il y a toujours un truc qui fait que ça foire. Le manga brise au passage le quatrième mur : Le mec se fait tout le temps défoncer la gueule, mais "de toute façon comme c'est un manga il ne mourra pas", ce qui en fait le seul personnage humain de l'univers Pokémon à être immortel sans absolument aucune raison. À part ça, la plupart des Pokémon savaient parler la langue humaine sans aucune raison valable. Notons aussi un caméo du dessin animé dans l'un des 4komas qui clôturaient l'un des volumes, ça au moins c'était fun et ça m'a fait rire.
Je n'ai que deux regrets : Avoir loupé le volume 2 (parce que bon okay c'est de la merde mais j'aurais quand même voulu le lire), et le fait que ce manga subisse le syndrome "PAS DE G2 EN FRANCE".

Mélange improbable et totalement chelou de Pokémon, de papier, d'encre et de cocaïne

Pokémon : Son dessin animé, ses films, tout ça tout ça

Certains jasent beaucoup sur le dessin animé de Pokémon, et on peut comprendre, cela dit mettons nous à la place du gosse qui découvre cet anim en 1998/1999.
Bon sang mais cette saison 1 est magique ! Le début et la fin de l'épisode 1 omg, l'intro de folie, le Ho-Oh qui s'envole dans le ciel, précurseur de la génération 2 avant même qu'elle n'ait été véritablement prévue, waw. Et puis merde, la saison 1 du dessin animé Pokémon est remplie d'épisodes plutôt incroyables, entre Morgane la sorcière totalement chelou qui transforme les gens en poupée, les Pokémon Spectre qui transforment Sacha en fantôme, ce putain d'épisode avec un Ptéra géant, et les quatre ou cinq épisodes où Todd de Pokémon Snap rejoint le groupe de héros ! J'aurais voulu voir tous les épisodes de cette première saison dans l'ordre, finalement je les aurai vu dans le désordre le plus total, certains beaucoup de fois, d'autres une seule fois (et malheureusement ce sont mes préférés que je n'ai vu qu'une seule fois, des fois la vie est mal faite quand même).
Ensuite y a eu la saison 2 et là je ne peux retenir mes compliments à l'équipe qui a fait ce dessin animé : Une région inédite ? Des challenges d'arène inédits également ? Un combat final mythique et tout simplement formidable ? Cette saison 2 est de l'art pur !
Et puis t'as les saisons 3 à 5. La saison 3 démarre fort avec un opening qui sera resté dans les mémoires au moins autant que l'opening de la saison 1.  Quant aux épisodes, ils étaient tout de même pas mal, dommage que le plot de la GS Ball ait été abandonné en cours de route.
La saison 4 j'ai pas grand chose à en dire à part que ramasser deux badges en une saison entière c'est quand même un peu foireux.
La saison 5 est une saison dont je n'ai vu que peu d'épisodes et honnêtement je le regrette parce que j'ai adoré chaque épisode de la saison 5 que j'ai vu. J'aurais voulu la voir en entier, d'autant plus qu'il me semble que Jimmy (l'avatar de Gold du dessin animé) y faisait une petite apparition.




 
Vous pourrez pas vous empêcher de le chanter. Personne ne peut résister.

Dans le principe, les gens qui critiquent la série dans son ensemble sans essayer d'en extraire quelques épisodes intéressants n'ont pas tort : Chaque épisode est une redite d'un même enchaînement de situation. Sacha, le héros, qui a un nom de merde tant en VF qu'en version Américaine, et qui en plus de ça est très moche et très con et donne envie à chaque instant de se faire baffer, part à l'aventure avec son Pikachu et un ou deux amis rencontrés sur la route, généralement au début de la saison en cours, ou au moins de la période en cours. (Par exemple les saisons 3 à 5 couvrent une seule et même période, la période "Johto".)
Son but reste sensiblement le même que le but d'un héros de jeu vidéo Pokémon : Ramasser tous les badges et capturer tout plein de Pokémon. Bizarrement il s'intéresse plutôt aux badges et capture très peu souvent de Pokémon, mais bon, des fois il en capture quand même. Conformément au jeu vidéo il ne peut porter que six Pokémon à la fois, donc comme il est très con il en relâche régulièrement et n'en capture que peu souvent. (Attention, ça c'est dans les premières saisons, par la suite je crois qu'il est devenu au moins un petit peu plus avisé.)
Un p'tit tour dans les îles, ça vous tente ?
 
Or donc au cours d'un épisode lambda, on assiste dans un premier temps à un élément déclencheur : Sacha et les trois glands qui l'accompagnent arrivent dans une ville/tombent sur un Pokémon/tombent sur un dresseur ou une dresseuse qui veut se fighter ou qui a besoin d'aide.
Dans un second temps, alors que l'action bat son plein, arrive presque invariablement un même trio de personnages, qu'on connaît généralement sous le nom de "la Team Rocket", ce qui est un peu grossier parce que comme tout le monde le sait la Team Rocket est une association mafieuse immensément classe avec plein de ramifications un peu partout, et la résumer à Jessie, James et Miaouss, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, d'autant que ce trio était au début de l'épisode 2 composé de réels dangers publics qui, deux épisodes plus tard, se retrouvent relégués au rang de clowns tragiques récurrents.
Après leur sempiternel slogan, en général hilarant (enfin, jusqu'au moment où, dans je sais pas quelle saison récente, cette bande d'abrutis l'a complètement modifié et l'a rendu tout à fait exécrable), le trio essaye de s'emparer d'un Pokémon, de préférence du Pikachu de Sacha, qu'ils croient ultra cheaté alors que merde, c'est un Pikachu tout à fait banal. Le seul truc c'est que Sacha le nourrit avec des substances qu'on ne trouve clairement pas dans les jeux, puisqu'il est capable de one-shoter un Racaillou, ce qui est à vrai dire assez fort.
Pikachu envoie l'attaque éclair, la Team Rocket s'envole vers d'autres cieux, happy end. Quand Sacha combat dans une arène, en général, la Team Rocket, qui est polie, se tient tranquille.

Pour en revenir sur la bêtise de Sacha, ça reste tout de même le seul héros qui, en quinze ans de carrière (après lesquels il a toujours dix ans, notons bien), dont au moins six mois exprimés clairement au cours de la saison 1 (je me rappelle nettement cet épisode où Sacha était là à faire "omg omg le championnat est dans six mois je dois m'entraîner", et aussi le fait que cet intervalle de six mois ait été rappelé à plusieurs reprises), n'apprend pas de ses erreurs. Le seul héros qui parvient à se faire laminer son Pikachu qui est facile lvl 80 par le premier pèquenaud venu. Le monde du dessin animé Pokémon est décidément un autre monde.

Au passage anecdote cocasse : À l'époque des saisons 1 et 2, y avait moyen de chopper des BD faites en captures d'écran des épisodes. Elles ont été à l'origine offertes par le journal de Mickey, sauf une qu'on se procurait autrement, puis y a eu un magazine vendu indépendamment, qui a duré une dizaine de numéros avant de s'arrêter. À l'époque je les ai tous achetés. Y en a un que j'ai loupé et que j'ai eu la chance de trouver par hasard quelques années plus tard, je l'ai payé en euros alors qu'à l'origine le prix était en francs, totalement inespéré.
Quoi qu'il en soit, si vous vous souvenez de la saison 1, vous vous souvenez certainement de l'épisode du phare de Léo, à la fin duquel on voyait une ombre imposante de Pokémon.
Un spécialiste vous le dira sans problème, cette ombre était un Dracolosse géant. D'ailleurs il était même trop grand par rapport à, par exemple, la taille que faisait le Dracolosse messager de Mewtwo dans le premier film.
Ce qui me fait rire c'est que justement, dans le magazine de BD Pokémon, cet épisode a été fait dans l'un des derniers numéros. Et dans le numéro suivant l'équipe est revenue dessus, c'était à mourir de rire : Ces abrutis croyaient que le Pokémon mystère était un Lokhlass, Pokémon très chiant parce que je n'arrive jamais à écrire son nom correctement sans vérifier quelque part avant.


C'est très ressemblant.

Sinon, dans la collection anecdotes, un truc beaucoup plus connu et que je ne résiste pas à l'envie d'aborder : La censure dans Pokémon.
Comme vous le savez certainement, trois épisodes de la saison 1 et un épisode de la saison 5 ont été purement et simplement supprimés de l'antenne pour des raisons totalement débiles car contournables, d'ailleurs certains de ces épisodes sont passés retouchés aux USA sans pour autant franchir davantage les frontières. Il leur en faut peu, aux Américains, des fois c'est encore pire que la PEGI.
Pour la saison 1, le premier épisode censuré est donc celui dans lequel James met des faux seins pendant quelques secondes. C'est sûr, c'est de très mauvais goût et ça prouve que les Japonais sont pervers dans tout ce qu'ils font, mais c'est le genre de scène à la con qui aurait pu être simplement coupée au montage :(
Le second épisode, eh bien c'est l'épisode du Parc Safari. C'est con parce que dans les épisodes d'avant Sacha se paume en le cherchant, et dans les épisodes d'après on voit qu'il a capturé une horde de Tauros, et du coup bah on sait pas pourquoi. L'épisode a été censuré parce qu'un personnage menace les héros avec un revolver. Vous me direz "Omg il leur en faut peu", notons tout de même que le geste de désamorçage du revolver a été clairement animé et que ça a été suffisant pour faire déborder l'eau du vase. Tout ça est d'autant plus regrettable que c'est un épisode de très bonne facture.
Le dernier est celui qui a été le plus médiatisé. L'épisode avec Porygon qui a provoqué une crise d'épilepsie massive sur tout un tas de pauvres gosses Japonais qui ont eu le malheur de le voir à sa diffusion.
L'épisode n'était pas important, donc son effacement de la série est beaucoup moins gênant que le second épisode. Ce qui est plus gênant c'est que depuis l'enlèvement de cet épisode, on n'a plus jamais vu ni Porygon, ni une de ses évolutions dans un épisode, alors que cette crise d'épilepsie était du fait de Pikachu, ce sale rat. Oui, je déteste le Pikachu de Sacha. Au moins pour avoir privé la série animée pour toujours de la présence de l'un des Pokémon les plus cools de la G1. Bordel.

L'épisode censuré de la saison 5... Je me suis un peu renseigné dessus. La raison de base de la censure était une raison de merde : "Omg Pierre est malade et y a une épidémie de grippe aux USA, on enlève D:". Un truc aussi stupide et con ne pouvait pas être la seule raison. En farfouillant l'Internet, je lis qu'apparemment les lobbies noirs Américains se sont vexés de la présence de Lippoutou, car forcément quand quelque chose est noir c'est forcément négatif pour les gens de couleur noire. Si c'est ça la raison, il est dommage qu'ils n'aient pas simplement recoloré le Pokémon, qui depuis lors l'a de toute façon été dans tous les produits liés à la série.

 Parfois les pires abrutis dégénérés ne sont pas ceux qu'on croit.
À partir de la saison 6, l'anim Pokémon, je n'ai pas du tout aimé. Sauf les génériques Japonais, qui sont restés de qualité, bizarrement. L'opening de la saison 8, "Pokémon Symphonic Medley", est facilement l'un des plus beaux si ce n'est le plus beau truc lié à cet anim que j'aie entendu. En tous cas j'ai dû enregistrer des épisodes sur VHS puis DVD jusqu'à très tard, mais franchement à partir de là Pokémon n'a plus ressemblé à grand chose. Il paraît que les saisons consacrées à Noir & Blanc sauvent la donne, je n'en sais rien et je n'ai pas la motivation de regarder, mais bon, je tiens quand même compte de cet avis que j'ai lu à plusieurs reprises.






Une saison du dessin animé parvient néanmoins à se détacher. Pokémon Hoso, renommé Pokémon Chronicles pour son passage hors Japon. Comme l'intégralité du dessin animé, cette saison a été allègrement massacrée par 4kids, et bon, je pourrais le pardonner, après tout, si l'opening n'avait pas été transformé en espèce de bouillie infâme et insupportable, basée sur le refrain (le refrain uniquement et répété en boucle) du Pokérap G2.
Alors en soit ce n'est pas un mauvais Pokérap. Les fans du dessin animé passé sur les ondes Françaises garderont certes un meilleur souvenir du premier, qui était diffusé à chaque fin d'épisode de la saison une. Le second a apparemment une VF, que je n'ai jamais entendue. J'ai juste entendu la version Américaine, qui était donnée dans les bonus d'un des DVD des films.
Le truc c'est que le refrain se résume à ça : "P-O-K-E-M-O-N POKEMON, P-O-K-E-M-O-N POKEMON, P-O-K-E-M-O-N POKEMON". Répété en boucle ça devient insupportable et ça donne envie de baffer de l'Amerloque.

Cette saison en elle-même est ce qui est arrivé de mieux au dessin animé parce qu'elle se penche sur les aventures des protagonistes secondaires pendant les saisons où ils ne sont pas avec Sacha. Cette alternative à la saison 6 m'a beaucoup mieux convaincu que cette dernière et je la recommande volontiers parce que merde, voir Ondine galérer parce qu'elle n'a pas assez de badges dans son arène, voir la formation de Jessie, James et Miaouss au sein de la Team Rocket, ou d'autres situations tout aussi intéressantes, ça n'a pas de prix !

Et donc pour moi c'est là que s'arrête la série animée, sur ce qu'il convient d'appeler une apothéose.

Les films et OAV

Les films Pokémon c'est une autre paire de manches. C'est même carrément toute une autre dimension. Le premier, basé sur Mewtwo, était franchement bien foutu, et il est vraiment dommage qu'une petite partie ait été coupée au montage hors Japon. Encore et toujours 4kids. Du reste le film n'en reste pas moins épique, particulièrement en VO, et sa bande musicale est tout de même assez jouissive. En VO, toujours, mais les versions censurées se défendent quand même pas mal. On appréciera aussi le début du film avec les quelques scènes qui recoupent des épisodes du dessin animé, que ce soit le combat Giovanni/Régis, ou ce fameux moment dont Jessie, James et Miaouss sont témoins, où Mewtwo se casse du labo des Rocket.
Le deuxième film était génial et avait tout pour lui : Des Pokémon de génération 2 en avant première, une carte Pokémon insérée dans le film, un ocarina, un plot de qualité, vraiment y a rien à dire, ce film est impeccable et tout à fait recommandable.
Le film 3 se défend également mais n'est pas mon préféré. Y a pourtant de l'idée, et ça se regarde de toute façon gentiment.
Le film 4 part aussi sur de bonnes idées. C'est en soi un film de très bonne qualité également, à ceci près que les scènes à la con où Sacha joue avec Célébi alors qu'il est dans la merde jusqu'au cou, on pouvait s'en passer tout de même.
Le film 5 m'a beaucoup plu. L'ambiance Venise et l'introduction de Latias et Latios étaient très bien amenées, j'ai apprécié.
J'ai oublié le film 6, il n'était donc pas impérissable.
Le film 7 par contre je peux en parler. Ce film est tout simplement mon préféré : Son ambiance futuriste en faisait tout le sel, et le plot autour de Deoxys était très bien amené. Je le recommande sans souci, parce que voilà, c'est facilement l'un des meilleurs trucs que j'aie vu dans le dessin animé Pokémon.
J'ai aussi vu le film 8, je n'ai aucun point de vue dessus parce que j'ai complètement oublié de quoi ça parlait, mais bon, Lucario il est moche et indigne, quoi qu'en diront les abrutis qui ont découvert Pokémon avec Diamant et Perle, et je vois pas du tout d'où ils sortent un Mew alors que y avait déjà Mew dans le film 1 et que ce genre de Pokémon est sensé être unique. Même si techniquement tu peux en avoir plusieurs dans une seule cartouche du jeu.

Pour ce qui est des OAV, il y en a eu trois. Le premier, le Retour de Mewtwo, est une suite au premier film, située aux alentours de la saison 4. C'est le dernier "film" Pokémon dont on a bénéficié en France après le troisième pendant un grand nombre années. La sortie des films 4 à 7 a débloqué la situation, à ceci près qu'on a confié les doublages des films 4, 6 et 7 à des stagiaires enrhumés et que les minis-films Pikachu liés à ces trois films n'ont pas été inclus dans les DVD.
Pour en revenir au retour de Mewtwo, c'est un film honnête. On aimera ou on n'aimera pas, pour ma part je n'ai pas de mal à l'accepter dans la continuité du dessin animé et si on me propose de le revoir, j'accepte volontiers.

Le second, la Légende du Tonnerre, est sorti en France/aux USA morcellé en épisodes dans Pokémon Chronicles. C'est dommage, la façon dont ça a été découpé est totalement foireuse. Cela dit, en épisodes ou non, ce truc est ce qu'il s'est fait de plus épique de tout le dessin animé.
Au lieu de Sacha et sa troupe d'incompétents, on suit les péripéties d'équivalents de Gold (Jimmy donc, que j'ai évoqué plus tôt) et de Crystal, et d'un de leurs potes qui n'est l'équivalent d'aucun personnage de jeu vidéo. Cet OAV est dans tous les cas formidable. En personnages du jeu vidéo, on y voit aussi Eusine, personnage que je n'ai jamais beaucoup aimé, et, miraculeux miracle, il tient à mon goût le rôle le plus badass de tout l'animé Pokémon.
Un OAV excellent donc, et tout à fait recommandable.
En ce qui concerne Gold, il fait aussi un caméo dans le film 14, il paraît. Il se bastonne contre Sacha avec un Donphan, référence directe au premier film, mais sa tenue a été modifiée pour ressembler davantage au Gold de HeartGold. Qui ne s'appelle pas Ethan, je m'en fous, c'est un prénom de merde è_é

Le dernier OAV est passé dans un premier temps sur Gulli, je l'ai vu à cette occasion, je l'ai aussi choppé en DVD par hasard, ce qui est assez con puisque je l'avais déjà enregistré du coup, mais bon. Ça s'appelait "Le maître des mirages", le seul truc que j'en ai retenu c'est cette scène dans laquelle ce fameux maître des mirages fouillait la mémoire de Pikachu et y choppait des scènes de divers films Pokémon. Pour le reste je me rappelle absolument de rien, ça ne devait pas être très mémorable.

Voilà, il me semble que je n'ai rien oublié. On se retrouvera donc pour une dernière partie consacrée au reste : Produits marketing, cartes Pokémon et tout le bordel qui tourne autour.

3 commentaires :

  1. Salut il en est a ou ton jeu ?

    RépondreSupprimer
  2. Je ferais aucun commentaire sur Pokespe car j'approuve mais juste LOL QUOI l'avis super biaisé du mec qui a même pas regardé AG ou l'anime Pokémon post-saison 5 (parce que lol Ondine est partie donc ça craint hein :( ) et qui se permet de critiquer, ok cool vive la crédibilité.
    Déjà la saison 1 dont tu parles, même si elle reste la préférée de certains parce que saison 1 découverte tout ça, elle est pas aussi bien, entre Sacha qui gagne pratiquement la moitié de ses badges GRATUITEMENT (je pense particulièrement au match contre Erika) et qui n'a aucune rivalité marquante avec Régis - leur rivalité se limitant à des petites piques qu'ils se lancent l'un à l'autre. Saison 1 rushée à mort quand même.
    Je parlerai pas d'Ondine car les fans du perso m'insupportent - je l'apprécie en tant que personnage mais elle n'a aucun rôle important dans l'intrigue à part babysitter Togepi (qu'elle a d'ailleurs piqué à Sacha car c'était son oeuf hein), donc ouais Ondine elle fait pas grand chose pour atteindre son but, le dernier truc qu'elle aura fait (dans l'anime je parle, et pas oav ou autres), c'était le tournoi tourbillon dans la saison 5. Les premières saisons de Pokémon sont fouillis scénaristiquement parlant, ça se voit que l'anime venait de commencer, ça pose les bases certes, mais parfois ça va un peu n'importe où, ça tâtonne, d'où la longueur de l'arc Johto.
    Les scénaristes maitrisent beaucoup mieux l'anime de Pokémon justement DEPUIS LA SAISON 6 ! Parce qu'olala, mettre un perso féminin qui a enfin une utilité, c'est mal ? Et pitié, Sacha mûrit dans AG (AG!Sacha est mon préféré, il fait un peu le mentor de Flora) et faudrait aussi laisser tomber le coup de MAIS POURQUOI PIKACHU RETOMBE AU NIVEAU 5 A CHAQUE FOIS C'EST BIZARRE, Sacha buterait juste tous les nouveaux champions sans aucun effort sinon. AG a aussi inventé le concept de rivaux récurrents pour les autres persos du cast - dans ce cas, c'est Flora, ses rivaux vont l'aider à grandir, à changer, à passer de la petite fille qui commence son aventure et qui sait pas trop ce qui veut faire à une fille assez sûre d'elle pour voyager seule à la fin d'AG. La saison 9 est aussi bien épique, le Battle Frontier roxxe, ça change des arènes habituelles. Le problème d'AG, c'est que Sacha n'aura pas eu de "vrai" rival, il en aura eu un vers la ligue, mais on ne l'a pas vu avant.
    Le problème sera réglé avec DP avec l'apparition du meilleur rival : Shinji. Ses méthodes sont complètement opposées à celles de Sacha, c'est la seule rivalité qui le fera autant réagir, qui aura une place importante au sein de l'anime. Y a aussi le Ouisticram de Shinji (qui deviendra celui de Sacha) qui aura une place symbolique dans cette rivalité.
    Hikari est aussi un très bon personnage : au départ, sûre de sa voie, après avoir subi quelques défaites (ce qui est réaliste, contrairement à Flora qui gagnait assez rapidement selon mes souvenirs), elle se remettra en question, doutera d'elle et se demande si elle doit vraiment continuer à poursuivre son but.

    Les héroïnes de Pokémon auront eu un rôle par rapport à Sacha quand même : certains pensent qu'il se faisait "materner" par Ondine, mais après il devient le "mentor" de Flora et il sera là pour épauler Hikari. Donc oui, il y a une évolution du perso.

    Best Wishes est encore en cours mais la série est vraiment bien, imprévisible et fun à suivre, c'est la première fois que tous les persos du cast ont vraiment leur rôle (Pierre a été plutôt abandonné) et ont aussi chacun leur rival.

    Alors sérieux, tu peux faire un article en parlant des seules saisons de Pokémon que tu as vues, mais va pas cracher sur le reste de l'anime alors que tu sais pas de quoi tu parles et sans être un minimum objectif. C'est juste de la mauvaise foi que de pas reconnaitre que l'anime est mieux foutu justement depuis AG. Tu perds de ta crédibilité.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas parce que je dis juste deux/trois insultes à l'égard des saisons au delà de la 5 que je ne les ai pas vues. Au contraire, j'ai enregistré sur VHS puis DVD la majorité des épisodes passés en France, donc je pense être bien placé pour en parler et pour te dire que je les ai détestés et que c'est la raison pour laquelle je n'ai rien à en dire. Mon seul souvenir est qu'il a fallu attendre cette période de l'anim pour que Sacha s'intéresse UN PEU à la stratégie. Et encore, la stratégie il s'en sert quand il y pense.
    En ce qui concerne Ondine, ne viens pas me faire dire ce que je n'ai pas dit, je trouve son incarnation du dessin animé tout à fait détestable et sa présence comme son absence ne me font ni chaud ni froid. J'aimerais par ailleurs que tu me dises à quel moment de mon billet j'aurais ne serait-ce que mentionné Ondine, car je ne crois pas m'en souvenir.
    Flora et Max n'ont pour leur part pas vraiment d'intérêt à mes yeux, même si je reconnais à Flora d'être une dresseuse polyvalente et de participer aux concours, notamment contre une espèce de tarlouze à la con habillé par on ne sait quelle sous-marque de cosplay.
    Je n'ai en revanche pas vu les saisons DPP, je l'accorde volontiers, mais bon, je vois mal l'anim transcender un jeu que je trouve trop moyen.
    Quant au Battle Frontier, c'est une grosse plaisanterie : Mélanger Emeraude et RFVF en le plaçant "à Kanto" juste pour faire bonne impression auprès des joueurs, merci, on prononce le mot Kanto toutes les deux phrases pour bien le rappeler mais on ne reprend rien de la première saison, c'est un beau foutage de gueule dans les règles.
    N&B j'en ai vu quelques épisodes. Je les ai aimés. Sauf la voix-off dans l'épisode 1 qui précisait que Sacha avait toujours 10 ans, mais bon, ce n'était guère qu'un détail.
    Pour en revenir à la saison 1 je suis désolé mais oui, elle contient des scénarios franchement bien ficelés, à un tel point qu'on pardonne rapidement le fait que Sacha ait un charisme de moule.
    Dans la saison 1, y a le naufrage d'un bateau, et je ne pense pas que Sacha et sa troupe ait vécu pire dans une saison ultérieure. Y a des Pokémon de génération 2 introduits de façon ultra classe. Y a Todd de Pokémon Snap et encore plein d'autres choses qui donnent son cachet à ce début. Y a tout le passage de Safrania, qui est quand même relativement glauque par rapport au reste. Et puis au moins on peut pardonner les erreurs de Sacha, il débute.

    Tu sais pourquoi j'ai juste dit UN mot insultant pour tout ce qui suit la saison 5 ? Parce que je déteste le résultat, que j'ai vu, et parce que je n'allais pas me fatiguer à développer pourquoi. Surtout que quand on déteste cake chose on le retient pas par coeur.

    Sur ce bonsoir. Navré que cela ne t'ait pas plu mais tant pis, ça ne peut pas toujours aller dans le même sens que tout le monde et je le comprends. :/

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.