Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mercredi 29 février 2012

Leave it to Parappa !

Vétéran des jeux de rythme, Parappa The Rapper était à l'origine sorti sur PS1. Le succès amplement mérité du titre lui a valu un spin-off, une suite, et même un remake PSP !
Aujourd'hui, je vais donc vous expliquer pourquoi le remake et le spin-off sont des jeux de haute volée.

samedi 18 février 2012

Dossier Pokémon - Partie 2 - Les spin-offs

Dans le billet d'aujourd'hui, je vais aborder les spin-offs de Pokémon. Je ne m'attarderai que sur les trois premières générations. Des générations 4 et 5, je n'ai finalement joué en spin-offs qu'à Donjon Mystère Explorateurs du Temps (parce que merde, le temps c'est cool) et Pokémon Battle Revolution, que j'aborderai tout de même en fin de billet parce qu'il mérite d'être mentionné. Je vous les fais en tous cas à peu près dans un ordre logique.
Ah, et je n'aborderai pas Pokémon Ranger, je n'y ai jamais joué et ne compte absolument pas essayer un titre de cette sous-série un jour. (Et je suis frustré qu'elle compte un grand nombre de jeux et que Pokémon Snap soit toujours unique.)

mardi 14 février 2012

A few Catherine, but no sheep

Vincent Brooks a une vie assez banale. Ce trentenaire accompli a un job, des potes avec qui il traîne tous les soirs au bar, et même une copine qui aimerait se marier avec lui ! Aah, la vie de trentenaire, ça a ses hauts et ses bas, mais quand on est bien installé...
Sauf que notre homme va avoir une assez mauvaise surprise. Il sort déjà avec Katherine. Joie. Mais un matin il se réveille à côté d'une autre fille. Catherine.

Et là c'est le drame.

lundi 6 février 2012

Dossier Pokémon - Partie 1 - Les jeux de base

Bonjour. L'espace de quelques billets, je vais aborder le vaste univers des Pokémon. Je n'évoquerai cependant pas Pokémon Spécial, tout simplement parce que j'en ai déjà parlé plusieurs fois.
Aujourd'hui, je voulais revenir sur les jeux fondamentaux de la série, sur ce que j'en pense, et sur "pourquoi les plus jeunes ont loupé de l'épisme et doivent désormais se contenter de se rattraper sur DS, ce qui est quand même assez triste".

samedi 4 février 2012

Aperture Science and Black Mesa are in a boat. In space.

J'aime les jeux de chez Valve. Ils m'ont appris à ne plus craindre les FPS, traumatisé que j'étais par une bête partie de Doom 64 à l'âge de 9-10 ans. Je dois avouer que le relativement non-violent Portal (attention hein j'ai bien dit relativement) et que le très accessible Team Fortress 2 m'ont motivé à me pencher sur Half Life 2, ses deux suites et sa démo jouable. J'ai donc passé d'excellents moments à dessouder du headcrab et à caillasser des soldats du cartel avec l'aide de ces fripons d'antilions. C'est sûr, j'ai aussi ragé, que ce soit quand ces mêmes antilions respawnaient à l'infini si je ne bloquais pas leurs saletés de nids, que ce soit quand Ravenholm m'a tuer, ou que ce soit lors du mémorable combat final d'Episode 2. J'ai ragé la toute première fois que j'ai joué à Lost Coast parce que, hé hé, c'est bête, je ne trouvais pas le chemin.

L'univers d'Half Life 2 est un univers extrêmement riche, qui m'a amené à me pencher sur Half Life premier du nom, où j'ai bloqué pendant longtemps de façon stupide. J'ai compris pourquoi je bloquais en jouant au portage, Half Life Source, et oui, c'était VRAIMENT stupide.
Comme vous l'aurez compris, j'ai d'abord joué à Half Life 2 PUIS à Half Life 1. Et je n'ai fini le 1 - par le biais de son portage - qu'aujourd'hui. C'était pas facile. Par contre j'ai aussi joué à Portal 2, que j'ai littéralement dévoré, du début de son solo à la fin du DLC de son coop. Si Ghost Trick n'occupait pas déjà cette place, Portal 2 serait à coup sûr le meilleur jeu de l'année 2011, mais c'est bête, j'ai quand même préféré Ghost Trick.

Aujourd'hui, je vais donc vous parler de ces deux jeux de Valve.

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.