Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mardi 10 janvier 2012

La déchéance d'un professeur archéologue

Le billet du jour est à la fois très court et fort colérique. Bonne lecture.

Le professeur Layton est un personnage que j'apprécie. Je ne viens pas pour rien de boucler à cent pour cent le quatrième volet de ses aventures, et de trouver par la même occasion un easter egg Ace Attorney concernant une échelle et un escabeau (Si vous l'aviez pas trouvé, vous l'avez lu ici en premier.)
Non content de signer un quatrième volet tout à fait respectable, le prof va continuer sa carrière sur 3DS avec au moins deux jeux, sans compter le très attendu crossover avec le bon Phoenix Wright, qui signe dans Ultimate Marvel VS Capcom 3 une prestation remarquable.

Je l'ai déjà abordé ici, Phoenix Wright a eu droit à son adaptation manga et elle était plutôt pas mal. Alors quand j'ai vu que Kazé nous sortait l'adaptation manga de Layton, j'ai voulu tester. Direct, comme ça. Quelle souffrance. Layton, que t'ont-ils fait ?
Si le manga se démerde pour proposer des énigmes de temps à autre (j'imagine que les plus jeunes apprécieront), il n'en reste pas moins une pure honte pour la série qu'il adapte. Oublions cinq minutes les graphismes hideux et repoussants, tant il est vrai que certains dessinateurs du manga Phoenix Wright collectif avaient un style à oublier, concentrons-nous sur le scénario, l'humour, l'intrigue, tout ça.
TOUT pose problème. Aucun fil conducteur ne relie cette chose infâme, l'humour est bidon, les personnages ne sont pas respectés. Layton brûle les peluches de Luke pour le plaisir, Luke démolit la Laytonmobile pour le plaisir aussi. Le seul personnage qui soit un tant soit peu respecté c'est Flora, et encore, je dis ça parce qu'elle n'a pas attendu ce manga pour être une peste. Si ce personnage n'avait finalement que peu d'importance dans Layton 1 et 2, sa présence devient dans Layton 3 une source permanente de crise, tant Flora donne envie à chaque instant de se faire tabasser. Du coup dans le manga ça passe.
Mais peut-on appeler cette pure horreur un manga ? Pour être franc, j'en doute. Si je n'avais pas payé (!) pour me procurer l'ouvrage, je pratiquerais d'ailleurs sans tarder un autodafé, mais voilà, j'ai pas envie.

Le pire ? Le pire, c'est que Kazé est une maison d'édition fourbe : Ils savent bien que c'est de la merde qu'ils vendent. Ce manga est vendu sous emballage plastique. Ah, et la jaquette est de très mauvaise qualité, je me suis demandé quelle mouche avait piqué ces pauvres gens.

À snober sans hésiter.

2 commentaires :

  1. J'hésitais justement à me l'acheter et avais été rebuté par la couverture. Je suis bien content d'être passé sur votre blog avant ! XD

    En passant, j'ai commencé à faire un peu le tour, et j'aime beaucoup. J'ai appris énormément de choses sur Spirou et ai découvert avec joie que je n'étais pas le seul à vénérer Pokémon Spécial. Encore dégouté de l'arrêt de publication juste avant la fin de l'arc Jaune. J'espère qu'on nous refera pas le coup avec l'arc Noir/Blanc. =_="

    RépondreSupprimer
  2. Oh, un commentaire passionné et satisfait ! Merci, j'aimerais en voir plus souvent des comme ça o/
    Pas de souci pour Pokémon Noir/Blanc, en ce qui me concerne j'ai une parfaite confiance en Kurokawa. On peut s'attendre à l'avoir en entier sans souci. Pour les arcs précédents c'est autre chose, mais bon, c'est déjà ça !

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.