Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

samedi 26 novembre 2011

Ultimate Spider-Man : Total Mayhem

Comme Tintin, Ultimate Spider-Man Total Mayhem est un jeu Gameloft. Comme Tintin, il coûte cher. Heureusement, contrairement à Tintin, il commence déjà un peu à dater, du coup il est parfois soldé à 79 centimes. Du coup je me le suis procuré.
Par contre, contrairement à Tintin, c'est d'un jeu purement et simplement iOS que je vous parle là.



Si je me suis penché dessus, ce n'est pas pour rien : Les jeux Spider-Man ont beau être monnaie courante, celui-ci affiche fièrement le logo Ultimate ! Et contrairement aux jeux console "Ultimate Spider-Man", ce n'est pas Activision qui est responsable, donc je ne reverse pas d'argent à ces crapules o/

Ce jeu mérite d'être abordé de deux façons : D'une part sa valeur en tant que jeu, d'autre part sa valeur en tant qu'adaptation.
En tant que jeu, le résultat est ma foi très convenable. L'ambiance sonore n'a pas à pâlir de sa licence, le cel-shading se prête admirablement bien pour la façon dont il est utilisé, le gameplay est varié. C'est du beat-em-all avec un peu de QTE (cf mon test de Tintin si vous comprenez pas) et de la plate-forme retorse. Les objets à récupérer sont de la partie avec 150 illustrations, qui, si vous lisez régulièrement Ultimate Spider-Man, ne présentent aucune originalité. C'est la énième fois que je vois ces couvertures, en tout cas. Heureusement une ou deux relèvent le niveau, et bon quand on n'a pas toutes ces illus à portée de main sur papier ça fait toujours plaisir.
Le gameplay me va, même si le système de combat ne présente aucune finesse. Faire des combos variés, c'est surtout cool pour l'esthétique. Par contre quand t'as fini le jeu tu peux le refaire avec un costume alternatif qui offre quelques différences avec le très classique Spider-Man rouge. C'est sympa. Il est dommage que du fait d'un aspect dirigiste des niveaux on ne soit pas vraiment libre, mais bon, c'est sur iphone donc ça se comprend, et surtout tous les mouvements de Spidey sont retranscrits avec justesse et permettent d'apprécier au mieux les contrôles du personnage, du sens d'araignée au jet de toile en passant par le simple bien que dévastateur coup de poing. Et puis évidemment on peut se balancer avec sa toile, et le résultat est quand même assez convaincant !
Le jeu a une durée de vie vraiment honnête, d'autant plus que chopper toutes les illus n'est pas une mince affaire. À côté de ça, d'autres bonus sont disponibles : Les photos de boss, que l'on peut récupérer en les combattant. Ça ajoute du challenge et ça encourage à refaire le jeu si on en rate.
Grosse déception, y a des achievements, mais il faut un compte gameloft et si vous débloquez les achievements avant d'avoir un compte ils ne seront pas comptés. Pour le coup, comme j'aime bien avoir des succès quand il y en a dans un jeu, j'ai détesté Gameloft et les ai même traités intérieurement de gougnafiers.



En tant qu'adaptation maintenant :
Déjà les sous-titres français sont nuls à chier. Voilà qui est dit. Comme c'est une licence Américaine, ça me dérange pas tant que ça. Le deuxième défaut du jeu en revanche : Spider-Man est beaucoup trop musclé.
Bien sûr c'est un super-héros, certes, mais enfin ! C'est à la base un jeune geek un peu faiblard, et si la piqûre d'une araignée génétiquement modifiée a bien permis de décupler sa force et de lui donner quelques facultés (Petit rappel : Dans les comics la toile de Spider-Man ne vient en revanche pas de son corps mais d'une de ses inventions de geek), en aucun cas elle ne lui a permis de développer la masse corporelle d'Arnold Schwarzenegger ! Petite déception donc.
Par contre le scénario, tout basique qu'il soit (tous les méchants se sont évadés, Spidey doit donc se bastonner pour les arrêter, c'est digne de Lucky Luke GBC), réussit admirablement bien à respecter le comic, et il est même possible que quelqu'un qui ne le connaisse pas soit un peu circonspect quand il sera question d'un mélange OZ/symbiote. (Et ça, il faut avouer que ça innove tout en respectant la continuité Ultimate)
Je ne parle même pas du bouffon vert, qui n'a vraiment rien à voir avec à la fois son homologue de Marvel Classique et son homologue du film. Je trouve ceci dit dommage que le jeu ait mis l'accent sur les méchants les plus connus de l'univers de Spidey. En dehors d'Electro, on ne voit que les personnages les plus marquants qui ont eu un passage au cinéma. On affronte même carrément Venom deux fois. J'aurais bien aimé un affrontement avec le Caïd, pourtant, tant qu'à faire, c'est pas comme si le jeu s'inscrivait vraiment dans une quelconque continuité. :(
Mais l'univers est parfaitement respecté, et des personnages qui n'apparaissent malheureusement pas du jeu sont par contre cités une fois ou deux.
Petit truc que je trouve stupide, on doit combattre des robots envoyés par l'armée pour liquider les menaces, et ces robots n'essayent même pas de s'en prendre aux vraies menaces. Leur seul ennemi, c'est Spider-Man. Bon. Ça donne du challenge mais c'est pas cohérent, même si Spidey est prévenu par l'armée en personne que les robots risquent de s'en prendre à lui.

Ultimate Spider-Man Total Mayhem n'en demeure pas moins un jeu de très bonne facture ! S'il est encore à 79 centimes, je dirais que c'est un achat obligé si vous appréciez le comic, un achat sympa si vous cherchez un bon beat-em-all pas prise de tête, même s'il est vrai qu'il y a plusieurs chemins pour parcourir un niveau. S'il est en vente à son prix de base, objectivement, je dois dire que ce jeu est de meilleure facture que Tintin, donc à vous de voir. Pour ma part, le jeu me convient parfaitement et je le recommande volontiers.

Pendant ce temps de nombreux autres jeux sont en promo sur l'appstore.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.