Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

vendredi 18 novembre 2011

The Human Centipede

Récemment, j'ai regardé un petit paquet de films d'horreur. Mention spéciale à Rec et à Massacre à la Tronçonneuse. Mention spéciale à Leatherface, aussi. Les circonstances m'ont amené, encore plus récemment, à voir d'une part le deuxième Massacre à la Tronçonneuse, qui n'était pas vraiment un film de haute volée mais avait au moins le mérite d'avoir son quota de Leatherface, mais surtout The Human Centipede, un film plutôt dérangeant mais foutrement bien mis en scène.

Dans le principe, rien que le résumé donne envie de fuir plutôt que de le voir. Imaginez seulement le principe : Un docteur fou originellement spécialisé dans la séparation de siamois décide de faire l'inverse et de créer un mille-pattes humain en cousant la bouche et l'anus de trois sujets qu'il a au préalable pris la peine d'assommer, droguer et attacher. Ça se passe en Allemagne, ça implique deux Américaines et un Japonais, ceci dit c'est une production Suédoise. Ce joyeux melting-pot donne un film immonde, oui, mais pas insupportable. Heureusement, son principal ressort demeure la suggestion, et il est dommage d'apprendre via le net que le second volet souffre du syndrome Massacre à la Tronçonneuse, à savoir qu'un premier film suggestif donne place dans sa suite à une boucherie indigne.
La principale raison de se pencher sur cette histoire de mille-pattes, c'est son personnage central, le docteur Heiter. Il est génialement joué, il a une voix badass (Oui, j'accorde énormément d'importance aux voix dans les films que je regarde, c'est ainsi, c'est pas pour rien que les VF de dessins animés remportent mon adhésion dès que Jean Reno y est mentionné), et le personnage en lui-même est tout simplement épique !
Son traitement du mille-pattes est aussi très intéressant psychologiquement parlant, dans la mesure où il fait tout pour déshumaniser sa création.
Le schéma du crime

Les autres personnages sont aussi très bien, les deux jeunes filles dont on suit l'épopée sont de base un peu chiantes et font erreurs stupides sur erreurs stupides mais dans un film d'horreur, les héros font toujours des erreurs stupides. 
Fissa fissa sur stupida, y a aussi un camionneur random qui a le droit à quelques secondes de gloire avant de mourir parce qu'utiliser un Japonais dans un projet génétique, c'est toujours plus intelligent. Surtout que le Japonais on le comprend pas. Or il se trouve qu'en plus c'est le premier maillon de la chaîne, et donc par extension le seul capable de s'exprimer. Cela participe évidemment à la déshumanisation forcée du pauvre ensemble.
Dans sa bien triste enfance, Herr Heiter était battu par ses parents alcoolos. On voit le résultat.

La musique ne m'a pas marqué, c'était donc ni bon ni mauvais. J'ai beaucoup aimé les décors, par contre, le côté petit budget ne se voyait pas tant que ça.

Ce film doit-il être vu ? Ça dépend. Le côté mille-pattes aurait pu être plus dérangeant et dégueulasse, il n'en reste pas moins dérangeant et dégueulasse, d'autant plus qu'on nous explique en détails toute l'opération, qui est apparemment théoriquement réalisable, ce qui est assez flippant quand on y pense. Le film dérange, le film perturbe, et ce n'est certainement pas un film à montrer à n'importe qui. Il ne provoquera pas vraiment de crise cardiaque, plutôt un profond dégoût, mais aussi une profonde admiration, parce que merde, c'est bien joué, c'est bien mis en scène, et ç'aurait quand même pu être beaucoup plus hard et gratuit que ça. Cela dit, si ça l'avait été, je n'aurais à vrai dire même pas pris la peine de le visionner (pour moi, les Saw et compagnie ne sont que des films gore, pas d'horreur. Je suis de ceux qui pensent que c'est notre imagination qui doit nous dégoûter ou effrayer, pas les viscères qu'on nous expose).
La fin est également très cruelle, et par extension très marquante. Si vous aimez les films d'horreur, vous pouvez aller voir ça. C'est pas si traumatisant. C'est juste très dérangeant, mais sinon ça va.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.