Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

samedi 6 août 2011

Cut The Rope

Il y en a qui trouvent que Angry Birds est un bon jeu. Il y en a même qui trouvent que c'est même le meilleur jeu de l'appstore.
À ceux-là, je répondrai un "NON" tonitruant, après avoir été dégoûté non seulement par le chara design tout simplement affreux, mais aussi par le système même de jeu. Heureusement que cette horreur a la décence d'être proposée en démo, parce qu'honnêtement je ne vois pas pourquoi aller payer le jeu complet, fût-il à 79 centimes.
Mais bon, aujourd'hui, je ne suis pas là pour m'énerver sur un jeu auquel je n'ai au final quasiment pas joué. Je vais plutôt vous parler d'un autre jeu qui a obtenu un succès presque équivalent sur l'appstore. Sauf que celui-là, j'y ai joué et je l'ai aimé. Alors comme je l'ai aimé, j'en parle ici, même si sa réputation n'est plus à faire.
Et donc aujourd'hui je vais vous parler de Cut The Rope.
Le jeu avait à l'origine été publié en Octobre 2010. Comme beaucoup, c'est en Décembre (Mais si, vous savez, le moment où Mirror's Edge a été gratuit !) de la même année que j'ai connu ce jeu, au travers de la version gratuite sortie pour Noël, Holiday Gift.

Ce jeu m'a tellement scotché que j'ai immédiatement récupéré Cut The Rope Lite, la démo du jeu d'origine. Mais ça ne m'a pas suffi, j'ai donc acheté promptement la version complète qui, depuis lors, a subi trois mises à jour me donnant de nouvelles raisons d'y rejouer.
Je m'attendais d'ailleurs à une nouvelle mise à jour, mais à la place de cela, c'est carrément une suite qui est parue récemment.

Le principe du jeu : Un monstre vert bizarre nommé Om Nom a faim. Or, il y a un bonbon pas loin de lui. Le seul truc c'est qu'il y a des obstacles entre le bonbon et notre héros, à commencer par les fameuses cordes à couper. D'autres obstacles vont s'accumuler, sans compter des étoiles, trois par niveaux, qu'il faudra impérativement ramasser pour finir le jeu à cent pour cent, et aussi parce qu'ignorer les étoiles revient à passer entièrement à côté du jeu. Quoi qu'il en soit, on ne peut s'empêcher d'être admiratif devant le moteur physique du jeu. Un jeu qui, comme je le disais plus tôt, se décline en quatre versions, qui disposent toutes d'achievements à débloquer sur le Game Center.

Je vous fais donc maintenant un récap pour chaque version du jeu.

Cut The Rope Lite
Il s'agit de la démo jouable. Elle donne dix-huit niveaux tirés du jeu originel, ainsi que quelques achievements également tirés du jeu de base, bien que plus rapides à obtenir. Il faut dire que dix-huit niveaux, ce n'est qu'un modeste avant-goût. Aucun n'est d'ailleurs bien dur, et on viendra sans difficulté à bout de ce hors-d'oeuvre qui présente efficacement plusieurs mécanismes du jeu. C'est gratuit donc c'est bien.

Cut The Rope Holiday Gift
Pour comprendre le principe du jeu, c'est un must-have : Avec ses vingt-cinq niveaux inédits, cette version aurait pu être une mise à jour du jeu de base. Le thème de Noël est ici magnifiquement exploité, avec des guirlandes en lieu et place des cordes, et des chaussettes qui permettent de téléporter le bonbon. Ce système a d'ailleurs été ingénieusement repris dans une mise à jour ultérieure du jeu original, au travers des chapeaux magiques. Ce que l'on retiendra de cet Holiday Gift, ça reste quand même une panoplie de niveaux gratuits, ingénieux et inédits. Pour toutes ces raisons, cette version en vaut la peine.

Cut The Rope
Le jeu original, et donc à l'heure actuelle le plus imposant. Il offre huit boîtes, donc huit séquences de vingt-cinq niveaux chacune. Chaque séquence apporte un nouvel élément de gameplay, qu'on reverra de temps en temps dans d'autres séquences. En résultat, le jeu se renouvelle perpétuellement et offre à chaque nouveau niveau un challenge différent. Accessoirement, la dernière màj du produit a ajouté une espèce de chasse au trésor. C'était plutôt bien fait mais assez mal mis en scène par le jeu, dans la mesure où aucune explication n'était donnée sur "comment débloquer ces fameuses images". J'ai demandé à l'Internet, au final, par simple lassitude, ceci dit ce mode de jeu apporte tout de même un petit challenge supplémentaire et il serait dommage de le négliger.

Cut The Rope Experiments

La chose vient de sortir. Plutôt qu'une mise à jour, c'est une nouvelle application. Le principe du gain de fric n'est pas la seule raison qui a poussé les créateurs du soft à en venir là. Zeptolab, les créateurs donc, se sont éloignés de l'éditeur Chillingo. Cette suite peut donc être vue comme une volonté d'indépendance par rapport à l'éditeur.
On y retrouve "à peine" trois séquences de niveaux et deux nouveaux mécanismes qui, il faut le reconnaître, auraient très bien pu se trouver dans le premier opus. Cela renforce l'impression que l'existence de cette suite est surtout due à une volonté de détachement vis-à-vis de l'éditeur.
Mais il ne faut pas se leurrer pour autant. Cet achat est un achat sur le long terme, et on peut faire confiance à Zeptolab pour faire atteindre à ce deuxième volet la maturité de son aîné. Et il faut le dire : Cut The Rope Experiments a en soi tout pour plaire à un fan de Cut The Rope, et est même un achat indispensable pour quelqu'un qui aurait terminé à cent pour cent les deux jeux précédents. La bande sonore se révèle plus variée et plus agréables, les dernières mises à jour du premier Cut The Rope sont prises en compte, les cinématiques sont légèrement supérieures, et en plus de ça on nous introduit un personnage humain, le "professeur", qui ponctue le jeu de quelques remarques. Et pour être franc, je trouve le doubleur absolument génial !

Conclusion
Franchement, le succès de Cut The Rope est amplement mérité, tant sur iphone que sur Android. Il serait dommage de se priver des versions gratuites, et il serait encore plus dommage de ne pas acheter les versions payantes si on est devenu accroc. On peut aussi espérer d'Experiments de nouvelles mises à jour époustouflantes dans l'avenir, d'autant que Zeptolab a toutes les clés en main pour réussir un carton.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.