Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

samedi 27 août 2011

[Chronique] Un jour je serai le meilleur testeur #2

Les magazines pour la tranche d'âge 8/13 ans ont toujours pris leur lectorat pour des cons. Il suffit de relire ceux de 2000 onze ans plus tard pour s'en rendre compte. Pourtant, j'adorais Console Mania, son successeur Kids Mania (qui existe toujours, je crois), et sa version "OMG SOLUTIONS COMPLETES", Astuces Mania. Je trouvais même à la mascotte, un espèce d'alien dégénéré dénommé le Schmurtz, un je ne sais quoi de sympathique, de même pour l'encore plus dégénéré DiabloSchmurtz. Avec le temps je me suis détaché de ce magazine, qui est devenu je dois le confesser de moins en moins intéressant. Quand j'ai commencé à me l'acheter, je venais à peine de découvrir le jeu vidéo, je ne savais pas qu'il existait d'autres magazines tout aussi intéressants. Bon, je possède quand même deux ou trois magazines antédiluviens consacrés à Nintendo, mais pas de quoi en faire un pavé.
Le but des chroniques du meilleur testeur, vous l'avez je pense compris la dernière fois que vous avez pu en lire une, est de retrouver de vieux tests bien pourris et surtout bourrés d'incohérences. Une fois de plus, il va être question de Pokémon. Je vais vous parler du tout premier hors-série de ce magazine, sorti pour l'été 2001, consacré à Pokémon et Digimon. En tout cas c'est ce que nous promet la couverture. Parce que dans les faits, sur les 131 pages, 21 seulement sont consacrées à Digimon, dont deux pour une comparaison entre les deux produits.
Voilà, mais aujourd'hui, je vais vous parler de deux tests de produits Pokémon de ce numéro.

dimanche 21 août 2011

Marvel Mangaverse

Marvel Mangaverse est l'un de mes premiers contacts avec les comics de Marvel. Auparavant, j'avais surtout vu les divers films déjà publiés à l'époque (Spider-Man 2 venait de sortir, il me semble), et si j'avais acheté entre temps un nombre très conséquent de comics, je dois avouer qu'aucun d'entre eux ne m'a réellement motivé à le lire. Je possède à ce titre plusieurs intégrales des toutes premières aventures du Spider-Man des origines et wow, ça n'est et ne sera jamais mon style. Je possède aussi l'Ère d'Apocalypse. J'ai beaucoup aimé, mais je n'ai pas compris grand chose. Vraiment, les comics des années 2000 me bottent davantage. Marvel classique, parlez-moi de House of M, mon crossover préféré, et je serai content. J'espère toujours de nouvelles suites à ce crossover, dont la dernière parution de nouveautés en date date de 2009 alors que le comic en lui-même était bouclé depuis 2005.

samedi 20 août 2011

Sélection : 10 films d'horreur (sans gore)

Vous vous souvenez, à Noël dernier, quand je vous ai mis une sélection de musiques Disney histoire d'égayer vos fêtes ? Aujourd'hui, je vous ai concocté une liste de films d'horreur afin de détruire la sérénité de vos nuits d'Août. L'ordre n'est encore une fois pas organisé comme un classement, il n'est donc pas à prendre en compte.
Et je vais vous parler de films contenant le moins de gore possible, tout simplement parce que ce qui est suggéré peut parfois être beaucoup plus puissant que ce qui est carrément montré. Si vous voulez des viscères, foncez plutôt voir 300. C'est pas un film d'horreur mais y a des tripes.

lundi 15 août 2011

Smurfs in tridi

J'ai vu les Schtroumpfs 3D. Ça y est. Enfin je suis allé voir ce film qui au vu du trailer promettait de grandes heures de n'importe quoi.
Laissez-moi vous dire que de douter, j'ai eu TORT.
Raja Gosnell a réussi ce pari fou, tirer toute sa substantifique moelle de la bande dessinée d'origine et la réinjecter dans un film audacieux et formidable. Une technique qui déchire, des acteurs formidables, et des effets spéciaux dignes des plus grands succès d'Hollywood ne suffiront pas à stopper mon éloge !

Vous lisez mon billet avec stupeur et effroi ? Rassurez-vous, j'ai menti. Tout au long de cette abomination sortie des entrailles d'un cinéma en manque de blé, le spectateur est amené à souffrir (et plus si affinités) alors que bon sang, il aurait été suffisant de ne pas faire de film pour économiser ce blé et le rentabiliser différemment, par exemple en produisant des navets. Le légume, hein.

dimanche 14 août 2011

La face cachée du Z

- AVERTISSEMENT -
Le billet que vous vous apprêtez à lire est âgé de plusieurs années, et ne reflète plus ma personnalité ni mes opinions. Par conséquent, merci de bien vouloir le considérer comme une simple archive.
Depuis le GRAND moment de latence entre Machine qui Rêve et Paris Sous Seine, l'on ne peut s'empêcher d'être fébrile à l'approche d'un nouveau Spirou. Bien sûr, il faut avoir vécu cette attente pour le comprendre. Et puis y a eu la période faste pendant laquelle NON SEULEMENT Morvan et Munuera assuraient la relève de la série régulière, mais EN PLUS divers auteurs se succédaient pour présenter LEUR version de Spirou dans le cadre de la série de spin-offs.
Le premier de ces spin-offs, Les Géants Pétrifiés, aurait dû rester un spin-off. Ça aurait été très bien. Qu'on aime ou qu'on n'aime pas le style délibérément différent de la série principale, en soi c'est une excellente aventure de Spirou, et puis si on n'aimait pas on se consolait en se disant qu'après tout les auteurs ne reviendraient pas sur la série principale.
Seulement voilà.

samedi 6 août 2011

Cut The Rope

Il y en a qui trouvent que Angry Birds est un bon jeu. Il y en a même qui trouvent que c'est même le meilleur jeu de l'appstore.
À ceux-là, je répondrai un "NON" tonitruant, après avoir été dégoûté non seulement par le chara design tout simplement affreux, mais aussi par le système même de jeu. Heureusement que cette horreur a la décence d'être proposée en démo, parce qu'honnêtement je ne vois pas pourquoi aller payer le jeu complet, fût-il à 79 centimes.
Mais bon, aujourd'hui, je ne suis pas là pour m'énerver sur un jeu auquel je n'ai au final quasiment pas joué. Je vais plutôt vous parler d'un autre jeu qui a obtenu un succès presque équivalent sur l'appstore. Sauf que celui-là, j'y ai joué et je l'ai aimé. Alors comme je l'ai aimé, j'en parle ici, même si sa réputation n'est plus à faire.
Et donc aujourd'hui je vais vous parler de Cut The Rope.

mercredi 3 août 2011

Pokémon Spécial : Où, quand, comment, pourquoi ?

Ces derniers temps, je m'intéresse de très près à tout ce qui concerne Pokémon. Comme d'habitude ? Avec un peu plus d'acharnement, toutefois, acharnement qui m'a conduit à me procurer la version Verte de Pokémon. Admirez l'effort.

Mais ce qui m'intéresse par dessus tout, c'est bien entendu Pokémon Spécial. Je vous résume une troisième fois ce que c'est, et je passe ensuite aux anecdotes moins connues et plus intéressantes.
Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.