Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

dimanche 16 janvier 2011

Monstres de poche, monstres digitaux, et autres joyeusetés

La génération 90s, sans être un thème qui va devenir récurrent ici (Parce qu'autant aller de l'avant et jouer à Ghost Trick, si c'est ça), ce n'est pas que ce que j'ai déjà évoqué. Jeux vidéo, émissions jeunesses, autres joyeusetés du même genre, c'est bien joli, mais à l'époque on découvrait aussi le concept du MONSTRE DE POCHE et putain je sais pas mais l'ampleur que ça a pris est méritée, quoi.
En 1996, le Japon a connu pour la première fois Pokémon, par le biais de deux cartouches, sobrement colorées, l'une en vert, l'autre en rouge. 1999, après un passage par les USA, c'est au tour de l'Europe, sauf que l'élégante cartouche verte a été remplacée par une cartouche bleue, qui présente moins de différences avec son homologue - N'oublions pas que la version Verte de Pokémon est plus dure, a des sprites différents pour les Pokémon, et s'octroie le luxe de permettre la capture de Mew sans passer par un glitch, ce qui n'est tout de même pas rien par rapport à ce que c'est devenu ensuite. (J'ai lu ça dans Pokélord)

Juste avant l'apparition du jeu dans les étals, on a eu droit à l'anime Pokémon, gros coup publicitaire, puisque sa parution avant le jeu a eu pour effet de booster les ventes.
Pour ma part je sais que j'ai commencé avec le jeu "pour faire comme tout le monde", sauf qu'en m'achetant ce jeu mon père a surtout précipité ma transformation en geek, déjà bien amorcée par d'autres jeux du genre Link's Awakening DX. MERCI PAPA.
L'anime, je l'ai vu à l'origine dans le désordre. Mon premier épisode était celui avec un Papilusion rose, suivi de l'épisode où Sacha se transformait en fantôme. Je pigeais que dalle mais c'était rigolo, et tout de même assez chargé en émotions.
Bien sûr au fil des rediffusions je l'ai vu en entier, et là, ce fut le drame. Alors que la saison 2 passait peinarde, REBOOT A LA SAISON 1. Je leur en veux toujours. Surtout qu'ils ont recommencé. Jusqu'au jour où ils ont annoncé une fête du slip, ainsi que des épisodes inédits pour Noël. Alors moi ni une ni deux, j'enregistre, comme à mon habitude, puisque j'étais le genre de môme qui voulait conserver des souvenirs de la télé plus tard. D'ailleurs J'AI BIEN FAIT, parce que les Minikeums, de nos jours, euh.
Au bout du compte, ils n'ont diffusé que cinq épisodes, ce qui m'a encore plus frustré. Je trouve d'ailleurs que les cinq épisodes suivants sont les meilleurs du dessin animé entier, quoi. Sacha se bat ENFIN contre un gros maître de ligue, et il le poutre après un combat vraiment difficile ! C'était la première fois que le héros me donnait vraiment l'impression qu'il se donnait à fond !






Maintenant, mon but, c'est de voir les saisons 1 à 5 en VOST. Les autres ça ira je m'en fiche.
Le jeu vidéo, la version Bleue pour être exact, j'ai pas mal bloqué dessus, à vrai dire. Pour une raison de merde, vraiment. Dans le sous-sol du Casino, je n'arrivais pas à trouver le putain d'ascenseur, même avec l'une de ces soluces que les magazines proposaient en ce temps-là. Je vous dis pas la frustration. Finalement, quelques années plus tard, un gamin rencontré en vacances m'a débloqué, mais bon...
Dernier point sur mon premier contact avec Pokémon, ses fameuses cartes à jouer et à collectionner. Elles étaient éditées par Wizards, les gros BG qui font Magic The Gathering. D'ailleurs quelle ne fut pas ma surprise, quand j'ai eu un Internet et que j'ai commencé par fréquenter des sites Magic, de constater qu'en fait la plupart des joueurs étaient de gros rageux de merde qui haïssaient Pokémon rien que parce que c'était un concurrent à Magic O_____O. Je garde pourtant du même site smfcorp le souvenir de Ronflexman, un mec qui faisait des funcards (soit de fausses cartes réalisées par ordinateur, mais bon je pense que vous l'aurez compris) épiques, le souvenir de cartes Pokémon, d'un Yu-Gi-Oh ultra overépique, mais bien sûr de son pseudonyme, qui en disait bien long. J'aurais bien illustré avec des liens, mais je n'en retrouve pas.
Enfin pour en revenir aux cartes Pokémon, j'ai connu ce que bien d'autres gens ont certainement connu. La frustration de pas en avoir alors que ça fleurissait partout dans les cours de récréation, puis la frustration de se faire voler. J'ai aussi fait l'expérience singulière d'échanger une carte pas terrible contre une carte un peu mieux, jusqu'à obtenir un Ectoplasma premium première édition... Pour le claquer contre un Smogo de Koga. Le pauvre mec en face croyait m'avoir arnaqué, désolé mais les cartes des séries Champions m'ont toujours intéressé et ne sont jamais parues en France, CQFD. D'autant plus que la première carte de ma chaîne d'échange valait vraiment que dalle, quoi. Dans le même genre, j'ai pas eu à claquer grand chose pour finir par obtenir Deuxmiaou, le fameux Mewtwo qui avait été traduit comme de la merde. Ah, les mômes :D

Mais la génération 90s est une génération où les trucs à monstre étaient monnaie courante, d'où d'ailleurs un magazine appelé Monsters Mag. J'en ai un souvenir d'autant plus particulier que quand j'ai eu un Internet et que j'ai lu qu'ils avaient plagié Pokélord, mon seul réflexe a été "Et alors ?", parce que certes on voyait le nom Pokélord apparaître, ainsi que des infos que le site avait obtenu en avant-première, mais bon, à l'époque j'étais bien content de les apprendre, C'EST PAS COMME SI TOUT LE MONDE AVAIT EU INTERNET HEIN. Mais bon, Pokélord ça reste LE site de référence Pokémon, et ça me fait toujours autant chier de savoir qu'il est mort.
Dans le genre "magazines", j'avais aussi choppé une série de magazines Pokémon qui donnaient dans l'import. Avec le recul, découvrir Pokémon Or/Argent/Cristal par une solution complète du jeu Japonais... Putain, j'arrive pas à comprendre qu'ils aient pu publier ça, en fait. Mais bon, c'est un souvenir assez rigolo, faudrait que je me rappelle ce que j'ai fait de ces magazines pour les feuilleter, d'autant plus qu'il y avait pas mal d'illustrations Pokémon du genre fanart dedans et qu'elles étaient cools.
Le plus curieux est que ce magazine était à l'origine Espagnol, je crois, et que c'était une VF qui était par moment pas traduite, ce qui occasionnait parfois des "wtf" de ma part.

Revenons au petit écran. Sur TF1, à la même époque que Pokémon, il y a eu Digimon. Dans les cours de récré, y a eu les sales mômes qui disaient "OUAIS LOL DIGIMON C'EST POURRI ILS FONT QUE COPIER POKEMON", et puis à la presse il y a eu Digimon, le magazine. Comme Digimon avait vraiment une histoire, un contenu intéressant, bah je possède tous les magazines Digimon parus en France, ainsi que deux/trois de l'édition Allemande. Y en a un de la saison 2 que j'ai paumé et ça m'énerve. Digimon, c'était une forme d'épisme différente de Pokémon. L'anime était génial, là, vraiment, sans supporter de jeu vidéo quelconque. Les produits dérivés aussi, même si mon Digivice est en panne. Mais c'est davantage la saison 2 qui m'a motivé, peut-être parce qu'à l'époque j'avais loupé les épisodes les plus incroyables de la première. J'ai vu la saison 1 en entier depuis, si ça peut vous rassurer. J'aimerais bien les voir en VOST, mais le site qu'on m'avait filé a plus l'air de marcher, ce qui est triste.
Et le film, les enfants, quel film exceptionnel ! Un contenu vraiment palpitant ! C'est juste dommage que 4kids ait totalement salopé son boulot d'adaptation Américaine/Européenne sur Pokémon, Digimon et Yu-Gi-Oh, quoi, mais bon.
Digimon, j'en ai aussi un bon nombre de cartes, quoique moins que dans le cas de Pokémon. Quand j'étais petit, j'allais chaque année à une brocante à côté de chez moi. Bah là-bas, j'ai choppé un Metalgreymon. D'ailleurs putain le jeu de cartes, Greymon est bleu quoi, pas orange comme dans l'anime. Greymon est tellement plus classe en bleu.
J'ai connu la saison 2 par deux biais. D'une part l'anime, d'abord vu en Allemand (Opening de folie putain), d'autre part... Monster mag. Je sais que le spoil c'est pas bien, mais justement, le magazine donne des résumés complets d'épisodes. Eh ouais.





Digimon Adventure 02 opening german - MyVideo


Enfin, dernier point sur les produits dérivés (Je sais, je passe de l'un à l'autre sans transition), j'ai aussi un Digi Analyser, et ça reste pour moi le meilleur produit dérivé Digimon ever.
Awi sur les jeux vidéo : Guère convaincu par Digimon World (jeu Européen bugué, malheureusement), je me suis tourné vers Rumble Arena, le Super Smash Bros des Digimon, et par la suite vers sa suite Gamecube. Le premier était putain d'épique, le deuxième moins mais bon. Faudrait que je les termine à l'occasion, ceci dit.

Dernier point de mon retour sur toutes ces histoires de monstres, Monster Rancher. C'est un dessin animé que j'ai découvert en même temps que Digimon 02 sur la chaîne Allemande RTL2. J'en ai gardé un si bon souvenir que j'ai acheté le coffret DVD édité par Dybex Déclic Images (oui je me suis planté ça arrive), éditeur de merde mais qui a des putains de licences.





MONSTER RANCHER opening
envoyé par ayaproxy.

Là, il faudrait que je les mate en entier, puisque j'en ai l'occasion grâce à l'Internet. En effet, l'éditeur ne s'est jamais bougé le cul pour publier d'autres DVD, et à ce que je sais la France n'a de toute façon même pas eu droit à la troisième saison d'un anime pourtant largement équivalent à Digimon en terme de qualité (Sachant que l'un et l'autre sont bien supérieurs à Pokémon, bien sûr)

Enfin bon voilà, c'était juste une série de souvenirs en vrac sur Pokémon, Digimon, et plus brièvement Monster Rancher. J'espère que vous vous serez reconnus à un moment ou à un autre :3

SINON JE TIENS A DIRE QUE LES NOMS FRANÇAIS DES POKÉMON DE LA 5G SONT DE PURES HORREURS.

5 commentaires :

  1. Putain ces souvenirs. C'est toute ma jeunesse. Moi aussi j'enregistrais. Sauf que moi j'ai vu au reboot, ihihi. Et putain j'ai même des figurines Pokémon quoi. Faudra que je les recupère, sma sœur qui les squatte. Et ce Monsters Mag. Et Pokélord. C'était la belle époque :')

    RépondreSupprimer
  2. Que de souvenirs... Pokemon, Digimon, Monster Rancher; toute ma jeunesse *_* (enfin, une partie). Je regrette de ne plus avoir mes BD Digimon et mes VHS des premiers épisodes de ces séries, c'était tellement bien à l'époque...
    Par contre, où t'as vu que Mew était capturable sans glitch dans Pokemon Vert? ô_o

    RépondreSupprimer
  3. correction, Monster Rancher fut édité chez Déclic Image et non dybex...

    RépondreSupprimer
  4. Ah bah j'ai confondu, en effet. En plus je la connais assez bien pour le savoir, la présentation de Déclic... Je corrige.

    RépondreSupprimer
  5. Et dire que les autres pays européens ont eus l'opening original de digimon alors que nous, pauvre petits français, avons eu la même chanson de merde pendant les 3 seules putains de saisons qu'ils ont diffusées en France. (Faut quand même avouer que par rapport aux espagnols, ont a eu plus de chance pour Beelzemon dans la saison 3, en sachant que la voix de ce dernier dans la saison 3 on dirait une espèce de robot.Elle est d'ailleurs plus qu'horrible tellement elle t'agresse les tympans.)

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.