Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mercredi 5 janvier 2011

Gyakuten Saiban Encyclopedia, Gyakuten Saiban Douga

D'une certaine manière, il y a fanboy et fanboy. Y a le VRAI, celui qui est vraiment à FOND dans sa PASSION, et y a le type qui croit qu'il y est et en fait non. Dans le cas des Phoenix Wright, c'est le cas de tous les gens qui ont les moyens de se payer les jeux et qui les piratent tout de même. J'avoue, j'ai piraté la version iphone, mais bon, que voulez-vous, ce remake est pourri une fois comparé à la version DS. J'avais d'ailleurs tapé un pavé sur le sujet dans les commentaires d'un blog iphone quelconque; en tout cas je sais que si UN JOUR j'arrive à terminer ma version pas légale, j'achèterai le jeu par principe. Seulement bon voilà je sais que je ne le terminerai pas.
Si vous cherchez un bon fanboy de Ace Attorney, vous pouvez aussi aller voir du côté de @MicroTsuchi, le seul homme au monde capable de faire un quizz Ace Attorney VRAIMENT hardcore qui contient même des questions vraiment abusées. Je vois toujours pas qui est sensé savoir que Yoko de Gurren Lagann a le même costume de maid que Maya. Et quand en plus tu te bats en équipe de deux contre des équipes de trois, waw, mais bon, comme vous le savez, moi aussi je suis un fanboy, donc je me suis BATTU pour défendre mon HONNEUR, et faute de l'avoir emporté je reste globalement satisfait.
Pour en revenir à cette histoire de fanboyisme, et aussi du fait que j'ai pas payé la version iphone, et que j'ai absolument pas essayé ne serait-ce que de m'approcher des versions wiiware (Perte d'argent quand tu joues pas souvent console de salon de toute façon), je me suis tout de même payé tous les jeux de la série sur DS, et bien plus encore. Chose rageante, j'ai dû payer le 1 deux fois, raison de plus pour pas donner d'obole pour une version téléchargeable de toute façon, c'est pas comme si Capcom allait se plaindre sur ce coup-là, bordel. Pour Noël dernier en tout cas, j'ai choppé en occasion le coffret collector Apollo Justice. Pour un prix imbattable. 50 euros là où tu le trouves d'ordinaire entre 160 et 300. Seule concession, c'était comme je l'ai dit plus tôt de l'occasion. Mais de l'occasion très bien tenue ! Exception faite d'une paire d'écouteurs (manquante), absolument tout y était en parfait état ! Les jeux avaient déjà été utilisés mais qu'importe ! Une sauvegarde complète sur Apollo Justice en Jap... C'est utile, dans la mesure où j'y toucherai jamais.

Alors du coup à quoi bon se payer ça, demanderont certains ?
Pour les deux principaux à-côté.


Gyakuten Saiban Encyclopedia, déjà testé en rom, n'est ni plus ni moins qu'une sorte d'encyclopédie des trois premiers jeux. Court Records en Japonais dans votre poche, en quelque sorte.
La cartouche contient les descriptions de tous les éléments de PW 1 à 3, incluant l'affaire 5 du premier sur DS. Les histoires, lieux, preuves et personnages sont donc passés au peigne fin. Heureusement, y a pas que ça, puisque cette cartouche distribue l'intégralité de l'OST (Plus besoin de mp3 pour le coup, c'est une rubrique test sonore dans les règles de l'art), ainsi que les openings, endings et images fixes de chaque affaire ! Accessoirement, vous aurez l'occasion de voir les différents sprites en mouvement, ce qui est toujours sympa.
Le jeu est fourni avec un mode d'emploi particulièrement intéressant, puisqu'il contient des artworks qui ne sont nullement présents dans les artbooks officiels, complément indispensable donc à ces fameux bouquins. Petite déception sur le mode d'emploi d'AJ, d'ailleurs, c'était le même que les modes d'emploi US et Européen, là où le mode d'emploi de PW3 présentait des différences plus importantes.

Gyakuten Saiban Douga est... Un DVD. Je ne savais pas si j'arriverais à le lire, n'étant pas coutumier des zonages sur DVD, mais je l'ai très bien lu sur VLC donc ça va.
Ce DVD a de quoi laisser perplexe, ne contenant que des pubs officielles pour les jeux. Il commence par spammer la campagne publicitaire du tout premier sur GBA. Je dois dire que c'est assez chiant. Mais voir un COSPLAY DE KHAVU à la toute fin de la séquence, ça n'a pas de prix !
Ensuite, on voit différentes pubs également disponibles sur Youtube, ainsi que la fameuse vidéo du TGS 2005 où Hunter se fait niquer parce qu'il joue sur GBA alors que PW vient de paraître sur DS. Deux ou trois musiques de l'OST d'AJ servent parfois de transition. Et puis, alors qu'on approche de la fin du DVD, alors même que je me demandais quand est-ce qu'il commencerait à devenir intéressant, il EST devenu intéressant.
Une vidéo TGS supplémentaire, que je n'ai pour ma part jamais vu sur youtube (édit : cela dit il paraît qu'elle y est, mais bon je vais pas la chercher puisque je l'ai en full HD), fait son apparition. Maya et Hunter y font une breaknewz concernant Gyakuten Saiban 4 qui sort bientôt, et puis un procès commence. On y voit MASK DEMASQUE. DE FACE ET A LA BARRE.
C'est probablement lui l'accusé, je sais pas le DVD parle en Japonais, mais ce qui est priceless, c'est que la suite de la vidéo, pour la résumer, c'est que FLAVIE EÏCHOUETTE SE RAMÈNE ET SE MET À PARLER DE APOLLO JUSTICE. Car allez savoir pourquoi, elle a eu un coupon pour aller à l'avant-première.
La vidéo n'est pas avare en coups de théâtre, et je ne regrette que son absence de traduction !

Suit une séquence chiante où on voit le juge... Dormir. Ils auraient pu s'en passer, les cons.

Et puis, beaucoup plus intéressant : Pour conclure le spectacle, Phoenix et Maya présentent une à une TOUTES les affaires de PW1 à 3 et disent quel moment ils ont préféré dans chacune de ces affaires.
Bref voilà, ce coffret est un très bon investissement, même si c'est vrai que le chopper à pas cher relève de l'exploit, pour le coup.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.