Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

vendredi 15 octobre 2010

Bomberman Land Touch

Bomberman Land Touch en fait c'est un jeu DS paru en 2007. Je viens d'y jouer et de le terminer. Ben c'était sympa. Parfois ça pouvait être très frustrant, cela dit le jeu en lui-même se trouve être un jeu de qualité.

Avant de parler de Land Touch, un point sur Bomberman en général : Pour ceux qui vivraient dans une grotte au fin fond du Vercors ou bien qui ne s'intéresseraient aux jeux vidéo que depuis peu, Bomberman est un jeu addictif très célèbre axé sur les bombes. Les Bomberman de base présentent d'intéressants modes d'affrontement où deux joueurs ou plus canardent des briques à coups de bombes dans un espace très défini afin de se latter la gueule entre eux. Voilà, c'est pas sorcier et ça résume bien le truc en général.
Notons qu'un Bomberman classique est d'ailleurs proposé dans ce jeu, dont vous pouvez choisir les différentes règles : Jeu de coloriage, affrontement, piège...

Concrètement sur Land Touch : C'est un jeu de minis-jeux. Certes, la DS se prête bien à ce genre de trucs, et des jeux sans aucun rapport peuvent également présenter des minis-jeux. Ce qui est sympa ici c'est le petit plus de terrain, puisque le terrain lui-même est propice à la réflexion, orientée par l'équipement de Tim, le héros du jeu; jeu qui comporte d'ailleurs un certain nombre de personnages farfelus.

Timothée White est le héros principal du jeu. Il a une opinion neutre sur ce qui se passe en général et sur ses amis. Ainsi, le joueur peut mieux s'identifier à ce dernier. Maximilien Black, le rival numéro 1 de Timothée : Malgré son air D4RK, ce dernier n'est pas vraiment méchant; mais il faut avouer qu'il balance de bonnes vannes aux autres personnages de la bande, particulièrement à cette gamine qu'est Elisabeth Pink. Comme tous les personnages sombres, il répond au cliché du personnage cool que tout le monde apprécie. Elisabeth Pink, justement : Cette pétasse va vous en faire baver du début à la fin de l'aventure :( Elle est capricieuse, égocentrique, féminine, rêveuse, et a plutôt un sacré culot. Elle ne se gênera pas pour prendre tout le monde en grippe. Bref, Amy Rose tout craché. Théodore Gold (qui porte bien mal son nom de famille d'ailleurs) : Malgré son embonpoint, Théodore n'est pas du genre à soûler tout le monde en parlant de bouffe sans arrêt. A vrai dire, si, il soûle tout le monde, à se prendre pour le meilleur. La vérité est tout autre : C'est le personnage le moins doué du jeu (Triste pour lui). C'est son père qui a financé l'île Bomber, dans laquelle se déroule le jeu. Archibald Green : Il fallait bien un intello de service dans la bande; eh bien le voici. Archibald s'exprime dans un langage littéraire et passe son temps à améliorer ses connaissances. A première vue récalcitrant, il apparaît finalement plutôt sympathique. Benjamin Blue : Un peu gamin mais très gentil, Benjamin est très joueur et profite bien de son séjour puisqu'il s'éclate énormément sur les attractions.

Comme vous l'aurez certainement compris, les couleurs des héros et leurs noms correspondent.

Pour en revenir aux minis-jeux, on les trouve bien entendu sur le terrain. Et puis on y joue. Ils sont tous basés sur les bombes et/ou sur les héros de ce jeu. En tout cas ils sont explosifs.
Globalement les minis-jeux sont de qualité, et si la plupart du temps on se retrouve frustré de ne pas les terminer, l'effet positif, c'est bien sûr la joie (et le soulagement ?) d'en avoir fini avec ces jeux. Sauf que y a un mode difficile après. Bon, je tiens pas à y jouer, maintenant que j'ai débloqué tous les jeux en mode normal, je crois que ça me suffira pour m'amuser. Les minis-jeux sont difficiles, ça change de... De tous les autres jeux de minis-jeux de la DS, en fait. Les point and clicks de Cing n'opposent pas de grande résistance pour ce qui est des minis-jeux (la difficulté réside autre part), les Wario Ware sont volontairement faciles parce que de toute façon vu que ça consiste à scorer on finit forcément par perdre, quant à Mario Party DS, ce n'est en rien comparable puisque ce sont uniquement des minis jeux multijoueurs. Tant qu'on y est dans les comparaisons... Mario & Sonic aussi est plus facile.

La bande sonore de Bomberman Land Touch est tout à fait sympathique. Elle peut parfois se révéler entêtante, mais n'en reste pas moins agréable à écouter. Quant aux graphismes, ils sont tout à fait honnêtes. Je ne suis pas friand de 3D isométrique (Parce que les déplacements sur les cartes c'est de la 3D iso, hé ouais), néanmoins ça passe très bien et ça ne m'a pas découragé d'aller jusqu'au bout de l'aventure. Aventure qui ne dure finalement pas très longtemps si l'on se cantonne au mode normal, je dirais que tout dépend de votre dextérité et de votre vitesse de réflexion. Puis bon, il reste le mode difficile. Et au vu de comment le mode normal est dur (bien que court), eh bien j'ai peur.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.