Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

jeudi 30 septembre 2010

Tomb Raider

Je viens de finir le premier des Tomb Raider. Bon, c'est de l'ancien, c'est de la playstation, c'est aussi paru sur PC et sur Saturn à l'époque, et ça a été récemment mis en vente en ligne sur le Playstation Store, donc jouable parfaitement sur PSP et PS3. J'ai d'abord joué sur PC mais c'était pas terrible. Les développeurs de cette version là ont sincèrement bâclé la maniabilité et certaines textures, et pire encore, l'une des cinématiques n'avait pas de son. Et puis je n'ai pas réussi à avancer dans le niveau 9. J'ai fini par l'acheter sur PSP, par refaire tous les niveaux du 1 au 9, et puis j'ai rebloqué.
Et puis j'ai regardé une solution vidéo. Ah. Fallait activer un levier. D'accord.
Sur cette frustration j'ai repris le jeu, mais cette fois sur PSP, hein tant qu'à faire. C'était la version originale, sans aucun bug à part ceux d'origine !

mardi 28 septembre 2010

Wario Ware : Do It Yourself

Bon, j'ai suffisamment retardé tous ces billets de jv que je devais faire depuis vachement longtemps. Je vais donc vous parler plus en détail de Wario Ware DIY.
Wario Ware à la base c'est tout un concept : Des micros-jeux de cinq secondes (ou dix quand le jeu est gentil) chacun défilent et vous devez les réussir. Pour le SCORE. Et aussi pour débloquer d'autres micros-jeux ou des bonus, ça dépend.
Quand vous avez fini un certain nombre de micros jeux, vous devez faire un mini jeu boss non chronométré et plus hardcore.
Le premier volet était paru sur GBA. Faudrait que j'y joue, un de ces jours, mais bon, c'est pas pressé.
Il y avait également eu une version GameCube reprenant les jeux du premier et ajoutant un mode multijoueurs. Je peux en dire encore moins à ce sujet puisque je n'ai jamais eu ce Wario Ware en particulier entre les mains.
Je pourrais aussi vous parler de Twisted, le Wario Ware GBA qui utilise le gadget permettant d'utiliser la position de la console pour jouer, comme les ipod touch/iphone actuellement.
Mon premier contact avec un Wario Ware s'est fait avec la démo jouable de Touched, en magasin. C'était euh sympa sans plus. Ça ne me donnait pas envie de me procurer le jeu, que j'ai finalement demandé à mes parents d'acheter à l'occasion de mon brevet, allez savoir pourquoi.
J'en ai chié pour terminer ce jeu, car j'ai eu du mal à comprendre le principe du dernier boss. Puis après c'est allé tout seul. Puis j'ai perdu ma sauvegarde. Pff. Alors je l'ai refait et j'ai réalisé qu'il ne m'avait fallu que deux heures pour en venir à bout, sans parler du scoring qui occupe je pense beaucoup plus de temps, et des minis jeux bonus qui font s'occuper un peu quand même.
Mais ça n'en reste pas moins un jeu très court, même si c'est toujours un plaisir d'y rejouer occasionnellement, notamment parce que ces personnages de génie que sont 9-Volt et 18-Volt donnent à la série son vrai intérêt depuis le premier volet, avec tous ces putains de micros-jeux basés sur du Nintendo classique.
Quant au Wario Ware paru sur Wii, à l'époque je l'ai acheté. Les jeux de 9-Volt et 18-Volt sont toujours sympas mais le gameplay pue et la durée de vie est encore plus pauvre que sur Touched donc je n'y ai plus rejoué depuis, ce qui est dommage.
Un jour lointain j'ai acheté un linker; non pas pour pirater le premier jeu venu, mais parce que Time Hollow ne méritait pas que j'en achète une deuxième cartouche pour changer une putain de langue. Je vous cache pas qu'à ce moment-là j'ai cherché dans une liste de roms le terme Wario Ware. Et contre toute attente je suis tombé sur Made In Ore, le titre Jap de DIY. Je l'ai téléchargé pour le tester. C'était pas transcendant, merci la langue Japonaise d'être un frein. Cela dit ce nouveau Wario Ware vu comme ça avait l'air sympa. Quand j'ai vraiment appris de quoi il retournait, j'avais finalement toutes les raisons d'être enthousiaste. J'ai fini par l'acheter. Non pas une, mais trois. Putains. De fois.

dimanche 26 septembre 2010

Le manuel des Castors Juniors m'a humilié D:


Le Manuel des Castors Juniors est un bouquin fort sympathique que à peu près tout le monde a. Si vous l'avez pas c'est normal, il commence à dater. L'édition ci-dessus date de 1999, et c'est celle qui est en ma possession. Il y avait six volumes, et Disney a édité par la suite d'autres manuels, par exemple le vraiment sympathique manuel de Géo Trouvetou.
Récemment, on m'a parlé de la page 134 du volume 1. Il y avait là un superbe test de personnalité, que je vous invite à faire si vous en avez envie :
Sur le coup, j'ai pris le bleuet, la patate et les petits pois. Faîtes votre choix avant de lire l'image suivante, qui est la réponse au test de PERSONNALITÉ.

vendredi 24 septembre 2010

Last Window

Bon ben ça y est, j'ai fini la suite de Hotel Dusk, qui est aussi le chant du cygne de Cing.
Je n'ai qu'un souvenir très vague de HD, il faudra que j'y rejoue. Par contre, ce qui frappe quand on lance Last Window : Le Secret de Cape West, c'est que la jouabilité n'a pas bougé d'un pouce. En soi c'est plutôt une bonne nouvelle, puisque la jouabilité de Hotel Dusk était extrêmement bien huilée. Il en résulte cependant qu'on ne joue qu'à des scènes d'intérieur. Le seul extérieur envisageable, c'est éventuellement le toit de la résidence, mais aussi certaines scènes de transition.
Car contrairement à son séjour à l'hôtel Dusk, notre ami Kyle Hide va passer plusieurs jours à enquêter. À son propre domicile.
La situation de base du héros n'est pas enviable. Coup sur coup, il se fait virer et apprend qu'il va être expulsé de son chez-lui en fin de mois parce que la propriétaire a vendu la résidence. C'est toujours mieux qu'apprendre coup sur coup que sa maison va être détruite, que la Terre va être détruite et que son meilleur ami est un alien, vous me direz.

jeudi 23 septembre 2010

Il y a pile douze ans j'ai eu mon premier vrai jeu vidéo.

C'était pour mon huitième anniversaire. Bon avant j'ai eu des petits jouets de gosse ressemblant plus ou moins à des Game & Watch en moins bien, mais peu importe (Cela dit j'ai une envie inexplicable de les retrouver, d'y foutre de nouvelles piles et d'y rejouer, juste un peu). En tout cas le premier jeu auquel j'ai pu jouer, c'était Lucky Luke, sur Game Boy Color. Owi la GBC. Que de souvenirs. Je regretterais presque de l'avoir vendue quand j'ai eu ma Game Boy Advance SP.
Mais Lucky Luke à l'époque, c'était une véritable claque. Du 8 bits en couleurs, mes parents m'avaient jamais laissé jusqu'à ce moment béni l'occasion de découvrir ça.
Par la suite mon père a acheté Pokémon "pour que je fasse comme les autres". Ou comment me désociabiliser totalement. A l'époque du film 1 de Pokémon d'ailleurs, les autres élèves de mon école étaient vraiment des abrutis. Y en a un qui est venu me voir pour parler Pokémon, une fois.
-Hey, tu sais combien y a de Pokémon ?
-Euh, 151 ?
-NON, HAHAHA, 152, Y A UN NOUVEAU POKEMON DANS LE FILM.

Oui okay, on n'a pas vu le même film. Certes Donphan fait une apparition remarquée, mais qu'en est-il de Togepi ? Et je parle même pas de Marill et de Snubull, grands invités du court-métrage diffusé juste avant le film. Et puis merde, on oublie peut-être un peu trop facilement Oh-Ho... Apparu pour la première fois dans l'épisode 1.
152 Pokémon ? Laisse-moi rire. Pour l'époque il y en avait plutôt 156. Oh ça alors exactement comme le nombre de Pokémon de la génération 5.

Le jeu suivant qui m'a marqué c'est Zelda : Link's Awakening DX. C'était de la qualité. J'en étais conscient. Et j'avais honte de ne pas être foutu de dépasser le premier donjon. Maintenant c'est légèrement mieux, je bloque au deuxième. :(
Maintenant parlons 3D. La première console de salon qui m'a donné envie d'une console de salon justement, c'était la Dreamcast. Putain ce stand de FOLIE de Sonic Adventure en magasin, et mes parents qui ne m'ont pas laissé le temps d'en profiter. Sauf que.
Sauf que j'y connaissais rien. On m'avait foutu une Game Boy Color entre les mains à mon huitième anniversaire. Du coup, à Noël, qu'est-ce que j'ai demandé ? Bien évidemment, "une Nintendo avec Sonic."
... J'ai eu la Nintendo 64 avec Mario.
Heureusement, en fait, car ça m'a permis de commencer Ocarina of Time, que j'ai bien pas avancé dans les règles de l'art et que j'ai récupéré plus tard sur GameCube par le biais de The Wind Waker. Par contre sans la 64 j'aurais jamais pu jouer à autant de Pokémon. Et là je vous l'assure, tous les Pokémon de la 64 sont passés entre mes mains. J'ai d'ailleurs tellement aimé Snap que je le possède actuellement dans sa version Console Virtuelle. Faudrait que je me décide à refaire le niveau de Mew un de ces jours d'ailleurs, histoire d'avoir une photo VRAIMENT nette de ce connard.

Aujourd'hui où j'en suis ?
Je fête mon vingtième anniversaire. J'ai reçu une invitation pour aller sur SensCritique et je possède ce blog depuis plus d'un an.
En termes de jeux vidéo euh. Je ne joue plus trop consoles de salon pour tout un tas de raisons, ce qui ne m'empêche pas de posséder ENFIN une Dreamcast (Sauf que Sonic Adventure je l'ai sur Gamecube du coup) et d'y jouer de temps à autre (D'ailleurs la maniabilité de Jet Set Radio est pas terrible, je trouve). À côté de ça je désespère parce que mes jeux Game Boy Color ne marchent plus. On m'a conseillé de les nettoyer avec du cilit bang, ce que je ferai certainement dans les prochains jours, parce que certes j'avoue pirater mes jeux GBC pour y rejouer sur DS tranquillement, mais là j'aimerais bien disposer quand même des originaux, voyez-vous.
Récemment je joue toujours à Pokémon : J'ai un Evoli shiney à faire évoluer en Noctali dans HG, et le mode de combat de BW est vraiment épique, même si j'ai pas avancé sur la version Blanche. J'ai presque fini Last Window mais je bloque et même Internet ne m'a pas répondu, et j'utilise deux cartouches (Une Européenne une Américaine) pour jouer tranquillement à Wario Ware DIY qui est l'un des jeux les plus énormes que j'aie jamais vu.

... Aujourd'hui, j'ai vingt ans et ça fait douze ans que j'ai eu mon premier jeu vidéo entre les mains.

mercredi 22 septembre 2010

Le Journal d'un Ingénu

Bon allez parlons peu parlons bien : Parlons SPIROU. Pour être exact du quatrième spin-off des "Aventures de Spirou et Fantasio par", le bien nommé Journal d'un Ingénu.
Chaque spin-off est réalisé par un auteur/duo d'auteurs différent. On peut donc à CHAQUE FOIS s'attendre au pire comme au meilleur. Le tombeau des Champignac ? Caca. Le Groom Vert-de-Gris ? Poubelle. Sans même les comparer aux autres albums de la série, ces deux-là méritent d'être brûlés. Je ne garde mes exemplaires que parce que même quand c'est de la merde un Spirou est un Spirou, bordel. Spirou/Tintin/Astérix : De ce trio d'icônes de la BD mondiale bien que Franco-Belge, Spirou sera toujours mon préféré, ce qui ne m'empêche évidemment pas d'apprécier des BD moins connues à côté. Cela dit ce sont le plus souvent des BD Dupuis.
Bref, j'en reviens au journal d'un ingénu.

lundi 20 septembre 2010

Vivent les modes d'emploi !

Autant dans un contenu virtuel ok on peut s'en passer, autant un jeu vidéo en boîte ne serait rien sans son mode d'emploi. Si si je vous assure. Pas forcément que pour les images, hein, sinon j'aurais pas besoin des modes d'emploi des Ace Attorney dans la mesure où je suis déjà en possession des deux artbooks officiels, mais pour leur contenu.
Un jeu qui roxxe, la plupart du temps, a un mode d'emploi qui roxxe. Les jeux Pokémon n'ont pas de modes d'emploi exceptionnels pour leur part, mais comme c'est à chaque fois la même chose à quelques détails près, ça marque. (Quoique j'ai un doute pour les modes d'emplois de HGSS et éventuellement pour ceux de BW quand ça paraîtra ailleurs qu'au Japon.)
D'ailleurs c'est le genre de mode d'emploi que je pouvais à une époque pas m'empêcher de comparer.
Au delà de ça certains modes d'emplois font preuve d'un humour ravageur et efficace pour présenter leur contenu, par exemple ceux des Runaway. Le deuxième est une brochure touristique, le troisième un carnet de santé, tout ça n'a rien de coïncidences.
Je pourrais aussi vous parler des modes d'emploi des Wario Ware, TOTALEMENT décalés, ou encore des modes d'emplois des Ace Attorney, qui se la jouent serious business de façon totalement décontractée. La BD à la fin du mode d'emploi de JFA était d'ailleurs énorme et c'est vraiment dommage qu'on n'ait pas eu d'autres BD dans les modes d'emploi de la série.
Un point noir sur certains modes d'emploi, notamment les Ace Attorney : Pour des raisons de budget, ils sont passés en Europe de la couleur au noir et blanc. Et c'est dommage parce que bon les artworks bordel :(
J'aime bien aussi les modes d'emploi dont la partie concernant l'histoire du jeu est racontée différemment que dans le jeu lui-même. Genre Link's Awakening (Où j'ai foutu ce mode d'emploi encore) ou Hotel Dusk/Last Window.

La palme d'or du mode d'emploi revient à Time Hollow pour sa VF tellement merdique qu'elle prête plus à rire qu'à autre chose, mais bon.

Bon voilà c'était encore un billet court, la prochaine fois que je ferai un pavé je parlerai probablement d'un Spirou, genre l'énormissime Journal d'un Ingénu que j'ai relu récemment, ou un Tome & Janry, ou autre chose on verra.
Et comme on est actuellement lundi et qu'il n'est que minuit quarante deux (Omg l'heure), eh bien j'en profite pour vous souhaiter une bonne semaine sans vraiment de raison.

jeudi 16 septembre 2010

Ace Attorney Investigations 2 - Preview


Récemment on nous a annoncé que Apollo Justice n'aurait probablement pas de suite. Chaud. On va devoir donc se priver de toutes les questions restées en suspens. Bon allez on sait jamais, y aura peut-être quand même une suite, en tout cas on peut toujours prier. En attendant, les concepteurs nous pondent Ghost Trick, qui était dispo en démo jouable à la Japex, mais auquel j'avais rien compris parce que la démo que j'ai testé pendant deux/trois minutes, euh, je l'ai malheureusement pas eue depuis le début de la démo. Bon ça n'empêche pas d'avoir de l'espoir en Ghost Trick, mais bon.
Alors pas d'Apollo Justice 2, la promesse de Ghost Trick... L'avenir des Ace Attorney n'est pas foutu pour autant, puisque l'équipe qui a développé Ace Attorney Investigations a annoncé une suite.
La présence de De Killer dans le trailer promet peut-être une conclusion définitive à PW2 affaire 4, sauf dans le cas frustrant où le personnage serait utilisé uniquement pour le fanservice, mais là ce serait totalement immonde, dégueulasse, immoral de la part des développeurs, qui avaient déjà osé donner à Ema un rôle totalement inexistant dans le premier volet, ce qui est d'autant plus rageant que son sprite n'a jamais autant roxxé.
Sinon on a le droit à un nouveau système encore plus fou que la logique : Un espèce d'échiquier. On verra bien ce que ça donnera en temps utile.

Voilà maintenant je vais être méchant avec la fanbase Française de la série.
Le premier volet d'AAI n'a malheureusement pas bénéficié de traduction. Les fans se sont regroupés. Ils ont fait une pétition.
Oui euh, à quoi bon ? Le jeu était déjà sorti.
Et là on nous annonce le deuxième jeu. Oh joie. Seulement CETTE FOIS on a déjà le droit à une pétition préventive.

Dîtes les mecs, vous êtes gentils, mais si le premier jeu de la série n'a pas été traduit, pourquoi en serait-il autrement pour sa suite ? Hein ? Après tout, la France n'est pas le seul pays concerné par l'absence de traduction, bande de sales chauvins. Pourquoi ne pas directement lancer une pétition internationale ? Je vais vous dire ce qu'il y a les mecs, vous n'avez aucun cran.
En plus de ça, si par hasard la pétition aboutit, à quoi on va avoir droit ? À une version Française seule ? À une version Anglais/Français ? À une version Français/Allemand ? À une  version Français/Anglais/Allemand ?
Par deux putains de fois, sans compter le premier Ace Attorney Investigations, Capcom nous a déjà trahis en nous proposant des jeux ne comportant pas la version Anglaise. Pour Trials And Tribulations ce n'est pas énormément grave parce que étant donné son énorme retard de parution la plupart des joueurs capables de le comprendre en Anglais s'étaient procurés la VO. (Ou l'avaient téléchargé, ça arrive après tout.)
Mais je vous le demande : Pourquoi faire une pétition qui si PAR HASARD elle devait aboutir, pourrait aboutir à l'absence de la langue Anglaise dans le prochain jeu de la série ? Je m'en fous des gens qui ne comprennent pas l'Anglais, la version US d'un Ace Attorney est généralement la plus proche de la version originale (Comme c'est souvent le cas) et à ce titre mérite d'être jouée. 
En plus de ça, les traducteurs nous ont déjà prouvé qu'ils étaient capables d'être totalement incompétents à travers l'ignoble VF de Justice For All.
Ça fait déjà deux putains de fois que j'achète un jeu de la série en double. Pour l'un des deux c'est pas grave dans la mesure où ma première cartouche est la VO, mais même. Certes, ne pas proposer de VF est inadmissible, mais ne pas inclure la version US l'est encore plus.

Tout ça pour dire que cette petite pétition est de la merde et que je m'en tamponne royalement.

mardi 14 septembre 2010

Pokémon B/W : Un bizness sérieux.

Les Ace Attorney sont ma série préférée. Le fait qu'une suite à Apollo Justice soit compromise me rend perplexe parce que certains plot twists n'ont toujours pas été explorés et que le Mason System avait un potentiel de folie pour une suite au jeu. Et puis Kristoph Gavin est tellement le charisme incarné, putain, il MÉRITE une nouvelle apparition.
À côté de ça, mon éditeur de jeux préféré, c'est Telltale Games. Qui est d'ailleurs la seule société de jeux que je followe encore sur Twitter. Sinon je followe aussi le Nintendo Mag Américain, et au passage le Nintendo Mag Français a l'air de puer de plus en plus. Je dis bien "a l'air" parce que bon voilà je l'achète plus.
Pour en revenir à Telltale, que dire ? Repreneurs victorieux de putains de licences (Sam & Max, Monkey Island, RETOUR VERS LE FUTUR, Jurassic Park...), absolument tous les jeux que j'ai testé de cette boîte jusqu'à présent étaient l'épisme, et ça s'améliore d'année en année. Du coup, pour mon anniversaire (Mais je l'ai dès à présent vu que c'est un achat en ligne), je me suis pris le Bundle Pack de Telltale. Pour lequel Telltale soûle beaucoup par Twitt. Mais fuck, six jeux pour 20 dollars au lieu de 120 dollars, avec 25% des gains donnés pour un truc caritatif, ça vaut largement le coup ! Par contre le coup de "on débloque pas les deux derniers jeux avant d'avoir atteint un certain nombre d'achats", je trouve ça moyen. J'aurais bien voulu le Sam & Max Season 2 directement, histoire de pouvoir ENFIN tester la VF.
Sinon quand j'ai voulu installer l'un des jeux du pack j'ai eu droit à un joli message d'erreur. Le forum de Telltale m'a renseigné pour me dire qu'il fallait exécuter en tant qu'admin. Conclusion, Win7 pue.
Sinon ces temps-ci je joue à Tomb Raider (sur PC, d'ailleurs le jeu est tellement vieux qu'il nécessite un émulateur pour être lancé, c'est fun mais un peu chiant quand tu t'en rends compte pour la première fois). J'en chie avec les manipulations et j'aimerais bien qu'on me laisse les changer, parce qu'apparemment les développeurs de l'époque n'avaient jamais entendu parler d'autre chose que d'alt, shift et ctrl, ce qui n'est pas très pratique. En plus de ça je ne peux même pas utiliser les caméras parce que ça nécessite un pavé numérique et que je sais plus où j'ai foutu le mien.
À côté de ça j'ai quand même pu constater que les palettes de mouvements de Lara faisaient d'elle un personnage vraiment agréable à jouer, et ce malgré la configuration de touches hasardeuses. Pis bon, en jouant sur PC, j'ai les sauvegardes à volonté ainsi que des niveaux supplémentaires donc je vais pas trop me plaindre non plus.

Ces trois paragraphes totalement décousus me mènent à quoi ? Eh bien à vous parler de Pokémon. Comme vous le savez peut-être, Pokémon Black and White sort OFFICIELLEMENT dans quatre jours au Japon. Et je dis bien officiellement, parce qu'apparemment le jeu est déjà en train de se faire vendre par les magasins. D'ailleurs la rom est sortie, du moins d'après les bruits de couloir. C'te folie.
Cela dit aujourd'hui j'ai décidé de vous donner mon avis sur quelques unes des nouveautés annoncées, et aussi sur certains nouveaux Pokémon. Bon, grâce à l'Internet, on a quelques pages du mode d'emploi. Et là dedans, un Pokémon en particulier a attiré mon attention.

dimanche 12 septembre 2010

C'est l'heure du d-d-d-d-d-deuxième blindtest !

Voilà voilà je crois pas que je ferai un autre blindtest avant longtemps, cela dit je vous en propose un nouveau ENCORE PLUS FOU.
Il se divise cette fois en deux : Un blindtest jeux vidéo, un blindtest animés. 12 morceaux par bt. Mêmes critères de points que la dernière fois : Je vous invite à chercher le titre du morceau, son compositeur,  son jeu ou son anim, sa console d'origine (voire toutes ses consoles si vous avez un doute) si c'est un jeu.

Normalement c'est plus facile de répondre que pour le blindtest précédent. Normalement.

BLINDTEST JEUX VIDEO
BLINDTEST ANIMES
Je vous invite à utiliser la plate-forme Divshare si vous souhaitez les télécharger. (En fait j'avoue que j'ai la flemme de les uploader ailleurs)
Au passage on félicite Artemis-Fan pour son score de 43 points rendu en retard pour le bt précédent. Dommage, à quelques heures près, il aurait gagné, on est bien peu de choses.

-Et pour les gens en retard : Je prends pas les réponses envoyées en commentaires, démerdez-vous pour m'avoir en contact quelque part ou pour partager un forum avec moi-

Blindtest #1 : Résultats §

Bon ben c'est la joie, y a quand même eu pas mal de participation pour le blindtest posté le 29 Août.

Maintenant je vous donne les résultats. D'abord qui a gagné parmi les participants (Ceux qui m'ont fait un truc propre, les autres je les compte pas car je suis vil), et ensuite les réponses tant attendues. (Pis si vous les voulez pas pour pouvoir jouer, vous pouvez arrêter de lire ici.)

samedi 11 septembre 2010

On est le 11 Septembre et je m'en contrefous TOTALEMENT \o/

- AVERTISSEMENT -
Le billet que vous vous apprêtez à lire est âgé de plusieurs années, et ne reflète plus ma personnalité ni mes opinions. Par conséquent, merci de bien vouloir le considérer comme une simple archive.
Autrefois, le 11 Septembre était une date normale. La seule date susceptible de retenir mon attention en Septembre - En dehors de la rentrée -, c'était mon anniversaire. (Le 23. Je taperai sûrement un truc, j'avais bien tapé un truc l'an dernier.) Et puis y a eu 2001, lololol.
En 2001 en fait, de braves Islamistes avaient envie de faire une petite sauterie à New York. Alors ils se sont dit "Tiens, et si on envoyait des avions sur des tours ? Ce serait rigolol !" Du coup y a eu PLEIN de VICTIMES.
En ce temps là je venais d'entrer en sixième. Année de merde. Collège de merde. De toutes façons le collège ça pue. L'après midi du 11 j'avais prévu de regarder une cassette vidéo. Donc voilà où j'en étais en rentrant à la maison, et là y a ma mère devant la télé. À regarder des images qui tournaient en boucle. (Mais putain à quoi bon ressasser 36000 fois les mêmes scènes, c'est pas comme si y allait avoir du neuf non plus hein). Et là elle me fait "ça avait l'air d'un film mais en fait non c'est trop rediffusé."
Okay merci Captain Obvious.
"Et puis ça m'embête aussi", ajoute-t-elle, parce que bon elle avait prévu de trier ses cassettes vidéos enregistrées sur des chaînes Allemandes. Et c'est en allumant la télé qu'elle est tombée sur les IMAGES CHOC.
Pff, mais pff, imaginez ça, quand t'es un gosse de 11 ans, que tu reviens de l'école, et que t'as envie de mater je sais plus quelle cassette, NON, t'en as RIEN A FOUTRE de PUTAINS D'AVIONS qui s'écrasent sur des PUTAINS DE TOURS dont t'as JAMAIS entendu parler de ta vie.
Quelques jours plus tard, le 11 Septembre a eu une conséquence relativement innatendue. En plein milieu du cours de sport, le professeur (Qui est d'ailleurs sympathique, et je le salue au passage même s'il n'a absolument aucune chance de passer par ici de sa vie) nous fait "Nous allons faire une minute de silence."
Bien à l'époque j'avais plutôt apprécié parce que ça diminuait les efforts physiques (à l'époque j'avais des difficultés en sport et ça me faisait sincèrement chier d'y aller), mais sinon, toujours d'un point de vue de gosse qui n'en a rien à foutre, je cherche encore l'INTÉRÊT de faire une minute de silence pour des gens qui sont à des MILLIERS de KILOMÈTRES. Et de plus, comme disait ce cher Lelouch Lamperouge, ça ne ramène pas les morts.
L'année suivante y a eu l'anniversaire du 11 Septembre. Et le pire c'est que ça a continué chaque année. Aux USA, je veux bien admettre, mais ici en France ? Juste le dire au journal télévisé aurait suffi, non ?
Et puis tous les ans ça a continué. La seule chose relativement fun, ça a été le bouquin d'histoire géo qui en parlait. Et encore, c'était de manière ultra débile. "Cette photo est récente, qu'est-ce qui le prouve ?" Réponse : "Olol le 11 Septembre est passé par là."

Bref on en arrive à cette année, 2010. N'oublions pas que les évènements du 11 Septembre ont eu lieu en 2001. En 2011 je veux bien qu'on fasse quelque chose pour les 10 ans, mais pour les 9 ans, où est l'intérêt ?
Pour moi le 11 Septembre 2010, c'est pas cette merde d'anniversaire inutile, c'est la fin de mes premières enchères sur eBay.

Kthxbye.

mercredi 8 septembre 2010

Alerte aux Zorkons

Alerte aux Zorkons, c'est très simplement la dernière aventure de Spirou.




Oui donc le volume 51. Je ne vous cache pas que j'ai une immense envie de me refaire tout Spirou à partir du numéro 1, d'ailleurs.  Bon, à ces 51 volumes, on doit en ajouter 12 autres :
-Les Aventures de Spirou et Fantasio Par (Rebaptisées "Le Spirou De" à partir de Panique en Atlantique), qui se comptent pour le moment au nombre de 6;
-Les quatre hors-série;
-Le volume 49Z incluant le premier chapitre de la tentative de manga basée sur Spirou;
-Et bien sûr les Robinsons du Rail, présents dans la huitième intégrale de Spirou, la seule qui mérite d'être achetée même quand on a déjà tous les volumes de la BD.

lundi 6 septembre 2010

C5 Enrichment Program: Spirou La Panique Mécanique Episode 2

Deux choses :
1. L'opening pue suite à des soucis techniques pourris. Désolé pour ça, j'en referai un meilleur pour les prochains épisodes.
2. Notez la subtile référence à Lucky Luke dans le niveau de la fête foraine. Ouiiii, je parle bien des attractions Billy The Kid \O/




C5 Enrichment Program: Spirou La Panique Mécanique Episode 2
envoyé par GoldNoway.

samedi 4 septembre 2010

The Devil's Playhouse est COMPLET.

Disons le haut et fort : Telltale soûle quand même un peu avec son format épisodique.
Enfin non, ce n'est pas le format qui me chagrine, c'est de devoir attendre chaque épisode. Et le pire, c'est que les épisodes 3 et 4 de ce Sam & Max contenaient des bugs. Pff, ça je ne l'ai pas aimé non plus. Voir des sprites qui ne devraient pas être là être effectivement là, c'est pas du boulot.
Voilà pour la partie négative de ce nouveau jeu. Parce que sinon, waw. Juste waw. Telltale n'est jamais allé aussi loin dans l'excellence. Oubliez les mariachis. Oubliez Hugh Bliss. Oubliez le plot twist final de Sam & Max Season 2.

Telltale n'est juste jamais allé aussi loin dans un jeu que dans celui-là. JAMAIS. Le scénario ? Énorme du début à la fin. La musique ? Dantesque. Je veux l'OST. Les plot twists ? Il y en avait bien que j'attendais au tournant, mais ils me sont sortis de la tête et l'effet de surprise a bien eu lieu. Mention spéciale aux épisodes 4 et 5 dont les twists de milieu d'épisode sont tout simplement énormes. L'épisode 2 n'avait pas véritablement de twist (à part le cliffhanger final) à proprement parler mais compensait par son système de jeu hors norme. Au final le moins bon épisode de cette saison reste tout de même pour moi le 3, même si le début de l'épisode 4 me rendait sincèrement sceptique.
La troisième saison de Sam & Max, c'est juste un jeu en béton. En acier trempé. Jouez-y. Bon, je vous recommande quand même les saisons précédentes d'abord, histoire de bien comprendre le contexte global du jeu; à plus forte raison dans le dernier épisode, qui a une quantité de fanservice au moins aussi importante que la saison 2 de Sam & Max.

Donc The Devil's Playhouse globalement sur cinq épisodes... Contrairement aux jeux précédents de la série, je les ai tous aimés de façon égale. Cependant, l'épisode 5, que je viens de terminer, m'a quelque peu désappointé pour sa fin. En fait, elle était si osée (Et j'oserais même ajouter dégueulasse) de la part de Telltale, et le plot twist final était si dégoulinant de fanservice à la saison précédente, qu'avoir fini ce jeu ne me procure pas une réelle satisfaction. J'ajouterais même que je suis en état de choc. Ce jeu est cruel. Ce jeu est cruel pour les protagonistes. Ce jeu est aussi cruel pour le joueur, qui a été dupé du début à la fin.
Et puis... Il y a le Narrateur. Ce personnage qui nous guide depuis la bande annonce de l'épisode 1. Ce type très british à l'ambiance noir et blanc.
J'aimais beaucoup les mariachis de Sam & Max Season 2, mais là c'est clairement le best. personnage. ever. Un badass comme on n'en fait plus. Du début à la fn il aura bluffé l'ensemble des joueurs. À côté de lui, Lady Voodoo n'avait absolument aucun talent pour narrer Tales of Monkey Island.

Sinon le cinquième épisode de TDP est clairement le plus compliqué des cinq, celui qui m'aura donné le plus de fil à retordre, la plupart des objectifs à accomplir n'étant vraiment pas évidents.

Bref voilà, maintenant je m'en retourne à Monkey Island 2 et j'attends fébrilement la parution de Back To The Future - The Game. Qui sera forcément énorme.

jeudi 2 septembre 2010

Artisans du Monde c'est vachement sympa, tiens.

En octobre je reçois mon Diplôme Universitaire Technologique de Techniques de Commercialisation. C'est toujours ça de fait. Deux ans d'études pas forcément intéressantes, des étudiants tous totalement relous, un stage de merde pendant la première année, un groupe de travail totalement incompétent et merdique pendant la seconde, et pourtant j'ai survécu. On passera sur le fait que je passe une fois encore avec à peine 10, depuis le brevet ça a toujours été comme ça. Toujours. Le truc qui m'a sauvé pour le bac L c'étaient des notes énormes pour les épreuves anticipées, même si deux de ces notes étaient plutôt bof. Cela dit le bac L ça gère aussi parce que y a davantage d'épreuves anticipées que dans les autres sections.
Quoique j'en sais rien, avec toutes ces réformes débiles que fait le gouvernement...

Ben en tout cas le truc qui m'a emmerdé pour cette deuxième année (2009-2010 donc) c'était que je devais faire un stage de huit semaines. Il était obligatoire de faire un stage de vente sur les deux années, mais ça je l'avais déjà fait l'année précédente. Fiasco.
Suite à plusieurs concours de circonstances, j'ai fait un stage de communication pour Artisans du Monde. Je n'ai pas à le regretter, parce qu'en dehors du fait que le stage en lui-même était bien, y a largement de quoi faire de la pub pour la boutique.
Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.