Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

dimanche 1 août 2010

Toy Story 3






En attendant une lol avalanche de billets sur ce blog, j'ai l'intention de vous parler de ce film ma foi énorme qu'est Toy Story 3, récemment sorti au cinéma.
Comme vous le savez, c'est du Pixar. Gage de qualité, ou pas gage de qualité ? Bah si on peut reprocher à Pixar une légère baisse de niveau au fil du temps, ça n'empêche pas que tous les films de Pixar jusqu'à présent ont été épiques, et que Toy Story 2 est l'un des rares films 2 à être de qualité. Y en a d'autres hein, (Comme par exemple les films 2 de Marvel, même si les films 3 de Marvel sont eux l'exemple PARFAIT de la GROSSE MERDE, cf ces horreurs de Spidey et d'X-Men 3, mais je développerai ça quand j'aurai eu le courage de revoir ces pures daubes) c'est juste que c'est rarissime. La seule inquiétude légitime qu'on pouvait avoir en entrant dans la salle de cinéma, c'était "Y aura-t-il un court-métrage avant ?", car oui, avant  CHAQUE Pixar jusqu'à présent diffusés, il y a eu un court-métrage. Et là... Vdm, aucun court-métrage. Oui, je rage là dessus. Oui, avant le premier Disney que j'ai vu au cinéma (Le Roi Lion, a priori), il y a eu un court-métrage et je m'en souviens même si j'avais cinq ans à l'époque. Oui, Pixar a fait encore mieux que Disney en proposant inlassablement des courts-métrages inédits. Oui, je me sens lésé parce que j'ai l'impression que Pixar n'a fait que 99% de son boulot, là. Ça peut sembler gamin de ma part, mais j'aime avoir un court-métrage au lieu des habituelles publicités.
Cela dit, les publicités qu'il y a eu avant le film, publicités que je n'avais encore jamais vues jusqu'à cette séance, étaient de la gagnance épique, notamment celle de SFR et celle du Happy Meal de Mc Donald. (Je fais de la pub pour des pubs, oui). Mais putain celle de SFR, c'est juste un énorme concentré de fanservice vidéoludique, quoi, je la veux sur Youtube. TOUT DE SUITE.

Bon du coup j'en reviens à Toy Story 3.
C'est bien entendu la suite des deux premiers films. C'est quand même bon de le préciser tant il est vrai que certains films 3 ne sont pas des suites. (Exemple : Le Roi Lion 3)
Comme c'est plus moderne en 3D (IN FRIDI surenchériront sûrement certains), ce film est diffusé en 3D et orne d'ailleurs un superbe D à côté du 3 de son titre. Tiens ça me rappelle d'autres films du genre Spy Kids Mission 3D, ça. Bon, c'est encore très classique, mais je vous ai pas encore parlé du film en lui-même. J'y viens.
Dîtes-vous bien pour commencer que ce film m'a donné une envie pas possible de me procurer le 1 en DVD pour pouvoir le revoir en meilleure qualité que la qualité "simple VHS". Je me le prends avant la fin des vacances d'été, obligé. Parce que le 1 comme le 2 ont beau être des films tout simplement épiques (les gens pas d'accord sont de sales aigris, même si je sais que tout ne peut pas être aimé par tout le monde), le 3 est tout simplement ÉNORME. Certes il est différent de ce qui a précédé, mais avoir peur de la nouveauté, c'est pour les faibles et les Scylaax.
Le topo de base est assez simple mais tout à fait approprié. Woody, Buzz, le T-Rex, les martiens, tous ces jouets appartenant à Andy, sont mis au placard depuis des années par leur propriétaire, qui a grandi et préfère volontiers passer du temps sur son téléphone ou sur son ordinateur que sur ses vieux jouets. Du coup les jouets désespèrent. Suite à un concours de circonstance qui est plus un gag tragique qu'autre chose, les jouets décident de se casser pour Sunnyside, une garderie. Sauf qu'évidemment ça ne pouvait pas être aussi simple : Sunnyside est l'enfer. Woody, qui s'y est retrouvé avec les autres jouets alors qu'il aurait dû rester avec Andy jusqu'à l'université, en sort très facilement. Sauf qu'il va avoir besoin d'y retourner pour chercher ses amis après avoir appris la triste vérité d'un jouet rencontré dans la maison d'une petite fille.

Pour le reste je vous ordonne d'aller le voir au cinéma. Oui, je vous l'ORDONNE. Ce film est putain d'excellent. La VF est d'un épisme pas possible, même si la voix de Buzz sonne différemment d'autrefois. Est-ce un effet voulu pour montrer l'impact des années, ou ont-ils été obligés d'engager un nouveau doubleur, je ne le sais pas, mais sur le coup ça m'a un peu gêné. Les autres personnages en revanche sont égaux à eux-même, tant pour leurs voix que pour leurs personnalités. D'ailleurs, les nouveaux jouets rencontrés (Parce que oui une suite de Toy Story n'incluant pas de nouveaux jouets ce serait un peu gros à avaler quand même) ont des personnalités tout simplement épiques, notamment Lotso, un gros nounours rose abîmé par le poids des années, et Rufus, personnage que je ne spoilerai tout simplement pas tellement il est épique. On ne le voit pas beaucoup mais son temps à l'écran est un temps de qualité.

Toy Story 3 à part ça c'est beaucoup de rires, mais aussi beaucoup de larmes. Parce que oui, nos amis de chez Pixar ont réussi à faire un film à moitié tragique (D'ailleurs la trame du propriétaire partant à l'université y est pour beaucoup), dans lequel on ne s'ennuie pas une seule seconde. Même la fin et les scénettes ornant le générique de fin sont épiques, c'est dire. Si ça pouvait donner naissance à un ou deux mèmes sur l'Internet d'ailleurs il pourrait y avoir de la gagnance épique, m'enfin.
Quoi qu'il en soit avec Toy Story 3, Pixar nous pond une fin tout à fait digne de l'ensemble de leurs productions. Le nombre d'années passées depuis le 2 n'est peut-être pas innocent, car si Andy a grandi, le public a grandi en même temps que lui, et je trouve que ce petit plus est tout à fait appréciable.

Voilà, sinon j'aimerais bien me procurer des Lego Toy Story (S'ils font un jeu vidéo à partir de cette licence combinée par contre j'achète immédiatement sans réfléchir), vu que Lego a obtenu la licence, mais c'est beaucoup plus cher que tous les Lego que j'ai déjà pu acheter quand j'étais petit. Enfin sincèrement, où sont les boîtes avec pas grand chose dedans pour un prix de type 3 euros ? Oo Ah ouais et je trouve le Zurg géant useless, même si je dois reconnaître qu'il est classe.

5 commentaires :

  1. Je reviendrais pas sur le gros du billet parce que je suis d'accord avec toi. Ce film tue. Toutefois, il faut savoir qu'il y a eu un court-métrage. Il s'appelle Jour & Nuit, le seul truc c'est que pas tous les cinémas ne diffusent ce court-métrage, j'ai pas vu le court-métrage précédant Némo par exemple. Donc il existe bien un court-métrage, t'as juste pas eu de bol avec ton ciméa ! =(

    RépondreSupprimer
  2. CONNARD DE CINÉMA, MEURS EN ENFER

    RépondreSupprimer
  3. La voix de Buzz a pas changer hein, c'est toujours Richard Darbois, je vois pas en quoi elle est différente.

    RépondreSupprimer
  4. Bah peut-être qu'il a vieilli hein, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  5. Ce film tue tout, déjà que je suis un gros fanboy de Pixar, là c'était l'orgasme cinématographique. Seul défaut, un tout petit truc que je me suis dit pendant la projection, le début est traîne un peu parce qu'il y a genre trois fois le même débat "Andy est méchant - Non il est trop cool". Mais bon, c'est sûrement un vais personnel, puisque je n'ai vu aucune critique de ce genre. Ah oui, et j'ai grandement apprécié le début, oui, le tout début avec le film de cow-boy, qui se passe exactement comme dans le 1, à l'exception que dans le 3 on a le sentiment d'être dans un western spaghetti. Ah et enfin que dire de cette référence à Mon Voisin Totoro si ce n'est épique ?

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.