Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mercredi 24 mars 2010

Septembre 2000 - Juin 2001.

Là pour le coup ça va faire un peu genre Je raconte ma vie de façon tout à fait non constructive et digne de l'autre connerie de skyblog qui pollue la toile, mais j'y tiens. Car je viens de retrouver mon carnet de liaison de CM2 et que c'est de l'art, quoi.
Non sérieux. D'un seul coup je me retrouve en face de mon passé, je me rappelle des bribes de souvenirs incertains, et je vois que finalement mon niveau d'écriture qui est, je dois le dire, plutôt proche de la perfection (Sauf que des fois je fais des fautes d'inattention/de frappe), ne l'a pas toujours été.
Je ne pense pas que ce soit un réflexe stupide de ma part. Y a un cahier à mes pieds. Je sais pas trop d'où il sort. Je le ramasse. Et là sur la couverture, "CM2. Liaison." Waw, fort. Tant de win et tant de fail concentré en un seul cahier. Là, d'un seul coup, offert à moi littéralement par la main du destin. Merci pour elle.
Direct le premier wtf de ces années d'autrefois de l'époque où tout était tellement plus simple : La liste des fournitures. Y avait pas grand chose à acheter, pas mal de matériel était fourni par l'administration. Mais là, je ne peux m'empêcher de bloquer sur ce passage :
Instruments de géométrie en excellent états.
Outre les fautes, que je laisse telles quelles pour le principe, je me demande si c'était bien la peine de préciser en excellent état. Après tout, c'était les parents qui se coltinaient l'achat. Et aussi, c'était pas très explicite, je veux dire on nous dit d'acheter du matériel, mais on nous précise pas lequel.
OH MON DIEU TOUS LES LIVRES DOIVENT ÊTRE COUVERTS POUR LUNDI. Je précise pas lequel. Quel fourbe je suis. Hum, la première date mentionnée était le Mardi 12 Septembre. Du coup je suppose que c'était à faire pour le Lundi 18.
Enfin là quand même on voit une année scolaire défiler, page 3, 19 et 20 Octobre. Le truc à faire pour le 19 me fait rire quand on voit les circonstances.
En gros, je devais choisir une langue vivante. Et je voulais absolument l'Allemand. Peut-être le fait que ma mère soit enseignante de cette matière, doublé de ma rencontre avec une assistante d'Allemand du lycée quand j'étais plus jeune, triplé de cet attrait pour le personnage comique et Germain d'Astérix et ses 12 Travaux, peu importe. Ça aurait été plutôt bien que je la fasse direct, cette langue, surtout quand on envisage le point avec lequel j'ai insisté. Le directeur de l'établissement était gentil, mais son créneau, c'était plutôt l'Espagnol, et il n'a jamais encouragé l'enseignement de l'Allemand. Du coup, j'ai à peine vu trois semaines le prof que j'allais sans le savoir retrouver au collège, ainsi qu'un assistant d'Allemand que j'étais persuadé qu'il ne parlait pas Français jusqu'à ce qu'on me démystifie en Sixième.
Tout cela étant mis en place, je lis ici noir sur blanc que je vais devoir, suite au 19 Octobre, opter pour une langue, et SURTOUT, m'engager à la conserver toute ma vie §§
Ah bah ouais hein je vais faire Allemand hein, je vais être cohérent jusqu'au bout hein..

"Non."
Il suffit d'être seul à vouloir une option pour ne pas y avoir droit. Du coup... J'ai pris Espagnol. Pourquoi, me demandera-t-on ? Parce que j'en avais fait en CM1, sous la houlette de cet instituteur sympathique mais n'enseignant aucune autre langue. J'avais un préjugé contre l'Anglais, je sais pas d'où il venait, mais ça m'a bloqué de le prendre, grave. (Ah oui : C'est l'une des langues les plus parlées dans le monde, donc c'est forcément de la merde. Chauvinisme de jeunesse.)
Il en résulte que j'ai rompu une promesse (que je n'avais jamais faite de mon plein gré de toute façon) et que je ne sais pas parler Espagnol. Et TANT MIEUX.
Ensuite, lolons : Une élève sur vingt-sept a réussi à donner la définition du mot fjord. C'est scandaleux quand on envisage la quantité infime de travail à faire donnée à la maison.
Et paf, règlement intérieur. Rappelons-nous donc du temps jadis, de cette école primaire divisée en trois cours. La cour du haut, où il y avait les grands, la cour du bas, où il y avait les petits, et la cour du milieu, où il y avait les maternelles. Mine de rien c'est très recherché et segmenté, et ça empêche que les CM2 martyrisent les CP. Quoique comme la vie est mal faîte, le midi, ils peuvent. Après tout la cantine le restaurant scolaire se trouve dans la cour du bas. Et il me semble bien que j'en avais fait les frais à une époque. Et puis de toute façon, quel que soit l'âge, un enfant, c'est soit trop gentil trop mignon, soit ultra cruel. D'où un nombre assez important de drames. Petit parallèle avec l'anecdote du post sur les figurines d'Astérix : J'ai paumé ma figurine à une époque où j'étais dans la cour du bas et je l'ai retrouvée à une époque où j'étais dans la cour du haut. C'est pour ça que je suppose, comme je sais avec qu'y avait deux ans d'écart (Paumer un truc pendant un tel laps de temps est encore plus rageant quand t'es tout petit, je suppose), que c'était en CP/CE2. Mais ça aurait pu être en CE1/CM1 aussi. J'ai tout de même un doute. Y a un problème de cohérence temporelle par rapport au CP et à cette figurine qu'une camarade de classe m'avait offerte et qui était l'une des premières que j'aie jamais eu.

Cela établi, je retourne à mon cahier, qui est très intéressant, tu peux pas test.
Page suivante, donc, on voit bien que j'ai toujours eu l'âme d'un littéraire.
Je n'ai pas fait mon travaille de science; punition : une page entière d'un livre !
Bon ensuite un rappel comme quoi on ne doit pas revenir en classe chercher quoi que ce soit après les heures de sortie, j'aimerais bien savoir ce que j'avais pu oublier pour m'être fait redresser ainsi; ça devait être plutôt important pour mériter que j'aille voir ça à une heure indue.
Ensuite, journée archéologie. C'est marrant. Parce que la dernière fois que je suis allé à l'endroit en question, c'était avec ma mère, et je lisais un hors-série de Spirou fraîchement acquis, et du coup ça me faisait chier de sortir. (Au passage j'aime bien comment je me souviens particulièrement de ma première lecture de ce Spirou en particulier; le seul autre dont je me souviens les circonstances de la première lecture étant l'assez peu transcendant album des Géants Pétrifiés.)
Bon ensuite deux ou trois voyages scolaires, et une absence justifiée par mes parents (Ce qui fait toujours plaisir), due au fait que j'avais réclamé, à cette époque où une tempête avait dévasté la France, qu'on envoie des sous à Versailles. Et en fait j'ai eu TOTALEMENT raison de me faire influencer par une pub sur le sujet, car on a été invités à aller aux jardins du Trianon, où y avait MON arbre. HA HA HA HA HA. Puissance absolue. Mais bon si ça se trouve il a été arraché par une autre tempête depuis :(. Sinon y avait un nouveau croisement de rose qui se faisait inaugurer et une ou deux célébrités qui étaient présentes sur place, mais je m'en foutais, je suis plus sensible à la culture historique (Omg je suis à Versailles) qu'aux évènements hype.

On va finir sur une note optimiste.

Les photos sont affichées dans le couloir. Pris 25F
le choix est possible le matin et l'après-midi 1 q 1/4 d'heures avant la classe.


Ce cahier, c'est un peu le cahier de la gagnance épique. C'est le genre de truc qui fait remonter des souvenirs totalement oubliés, qui fait voir que nous aussi on a été môme, on a fait des bêtises (Tiens, c'est cette année-là ou l'année d'avant que j'ai eu un écorchement tellement sévère au bras que j'ai eu pendant quelques années une cicatrice ultra longue, qui n'existe malheureusement plus pour me rappeler ce cuisant souvenir ?), mais on a aussi eu des moments de win tellement puissants qu'ils doivent rester gravés dans la mémoire.
En gros : Si vous retrouvez vos cahiers de liaison de quand vous étiez en primaire, n'hésitez surtout pas à les relire, pour la justice grandiose !!

Sur ce, je retourne à mes brillantes études post-bac, en espérant ne pas les foirer.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.