Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

vendredi 5 mars 2010

Neuro - HAL, l'intelligence électronique

Bon, le tome 10 de Neuro est paru je sais plus trop quand, et je l'ai enfin choppé.

Concrètement, c'est une enquête qui a commencé deux ou trois volumes plus tôt, avec une histoire de drogue électronique rendant les gens super violents, et les forçant à commettre des atrocités.

Spoiler

Le coupable ? On le connaît d'entrée, c'est ce prof que les deux protagonistes avaient croisé dans le train où ils avaient résolu le meurtre causé par un Américain.

Un prof fort passionné par ses études. Et il a créé une intelligence électronique. Où va le monde, on se le demande.
Le seul truc, c'est que cette intelligence électronique devient INDÉPENDANTE, à la Cyanure (Lisez Spirou), et qu'elle bute son créateur.

Neuro s'introduit dans l'unité centrale mais se fait repousser. Quand il attaque une deuxième fois, HAL, l'intelligence électronique, a mis en place une protection, appelée Sphinx. Il y en a plusieurs, et chacun est protégé de façon plus fourbe que le précédent.

Concrètement, cet arc de Neuro est largement supérieur à TOUT ce qui a précédé.
Qu'est-ce qu'on y trouve ?

Des RETOURNEMENTS DE SITUATION DE FOLIE, des ATTAQUES ULTIMES ENCORE PLUS ULTIMES QUE LES 777 OUTILS DÉMONIAQUES, une Yako plus boulimique que jamais mais qui PARTICIPE ACTIVEMENT, et trouve même une solution à une énigme ultra balèze, un Neuro affaibli qui se bat contre PLUS FORT QUE X, un adversaire ENCORE PLUS CHARISMATIQUE que X et HAL réunis, et surtout, le MEILLEUR MYSTÈRE QU'IL AIT JAMAIS DÉGUSTÉ.


On va de moment épique en moment épique, et si le manga a connu, il est vrai, un léger ralentissement à un moment donné, il en est tout autrement à présent. On nous avait promis des affaires awesomes dont la durée va augmentant, on est servis !

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.