Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

samedi 27 mars 2010

Magic Palace Hotel


"Accompagnez monsieur à la chambre 37.212.417."
"La 37.212.417 ?... Ça ne va pas être facile monsieur... La météo est mauvaise... Très mauvaise..."

Ainsi commence Magic Palace Hotel, une bande dessinée de Fred, éditée par Fred, scénarisée par Fred, et dessinée avec amour par Fred, QUI EST L'AUTEUR LE PLUS ÉPIQUE. DE. TOUS. LES. TEMPS.


C'est du noir et blanc et il faut bien le dire : Le noir et blanc ça a du charme. C'est même sacrément épique dans certaines bandes dessinées, par exemple celles de Gotlib, les Idées Noires de Franquin (Dont je ne dispose malheureusement pas ;_;), ou encore Silence.

Magic Palace Hotel raconte les péripéties d'un voyageur dans un hôtel. Là dit comme ça c'est pas du tout épique. SAUF QUE L'AUTEUR, C'EST FRED.
Il en résulte concrètement une histoire purement et simplement ÉPIQUE. Le héros suit le portier, qui l'emmène à une "montgolfière inversée", qui va tomber en chute libre pour atteindre l'étage où se situe la chambre 37.212.417.
Sauf que la valise du héros s'envole dans les airs à cause de la loi des chutes des corps (Isaac Newton inside), et le héros refuse de la perdre. Il sort de la montgolfière pour la rattraper et s'accroche à un étage random. "Mieux vaut s'arrêter au mauvais étage que s'écraser au bon".
Il ne croit pas si bien dire.
Il va être amené à parcourir un hôtel totalement WTF, dans lequel les numéros de chambre ne se suivent pas, dans lequel Judas attend depuis 2000 ans que Jésus lui livre l'antenne de sa télévision, dans lequel il y a des pères Noël en toute saison (Y a plus de saison, comme le dirait si justement l'auteur), dans lequel le chauffage est assuré par un dragon qui a perdu le feu sacré, dans lequel Fred se permet même un PUTAIN DE CROSSOVER.
Il s'y passe bien d'autres choses dans cet hôtel. Et notre voyageur n'arrive toujours pas à trouver la chambre 37.212.417. Y passera-t-il la nuit ? La trouvera-t-il finalement ?

Magic Palace Hotel est un bouquin vachement plaisant à lire, reprenant toutes les tournures de phrase que seul Fred a le génie d'utiliser, et en ce sens, comme toute bande dessinée de cet auteur, il mérite de figurer en bonne place dans les meilleures bibliothèques !

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.