Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mardi 12 janvier 2010

Jeux MUSICAUX

Bon, je ne suis pas un spécialiste du jeu de rythme, mais un certain nombre est quand même passé entre mes mains, et C'ÉTAIT PAS DE LA MERDE.

Listons donc ça rapidement.

-Donkey Konga 1 et 2

Autant je n'aime pas le personnage de Donkey Kong dans des productions plus, disons, classiques (même pas dans les Super Smash Bros, c'est dire), autant, transposé dans l'univers de la musique, il s'avère être un fier camarade.
J'ai choppé le premier Donkey Konga par le biais du site web Nintendo, à cette lointaine époque où c'était un site de qualité. Maintenant, sur ce site, je suis ravi d'avoir clashé tous mes points sur l'OST de Baten Kaitos et je ne pense pas y retourner un jour parce que la qualité est juste devenue merdique. (Ah si, je pourrais y retourner pour télécharger les anciens cadeaux par téléchargement que j'avais acheté à l'époque et qui, contrairement aux wallpapers ou aux sonneries téléphones, n'étaient pas de la merde.)

Enfin ce DK était fourni avec l'INDISPENSABLE bongo, permettant de jouer au jeu en tout confort. On pouvait aussi utiliser la manette mais c'était pourri.




Et puis, un peu plus tard, je me suis procuré Donkey Konga 2. Pour PROLONGER. Comme je m'y attendais, il y avait un petit bonus si on disposait d'une sauvegarde du 1, mais ça c'est surtout de l'incitation à l'achat, d'autant plus que c'est sacrément anecdotique.

L'OST était ma foi de qualité et m'a permis de découvrir des morceaux que je n'aurais jamais entendu autrement. Là tout de suite je pense à The Locomotion parce que je l'ai choppé sur Daigasso DX (sur lequel je reviens bientôt dans cet article) mais il y en avait bien d'autres.

J'ai juste été dégoûté en lisant que les versions US et Eur escamotaient la Bamba sans raison particulière, bon.
En dehors de ça, y a de tout, mais y a surtout des remix extrêmement winnants de musique classique (Mozart rock n roll ! Le casse noisette !) et des reprises de morceaux Nintendo (Ce qui en soit est un exemple frappant de fanservice). Du Zelda, du Kirby, du Mario, du Pokémon, bref du très classique mais qui a déjà fait ses preuves. Et bien sûr du Donkey Kong, pour des raisons limpides.

Bon, le temps passe, je n'ai pas d'autre jeu de rythme, et puis je passe sur PC et Nintendo DS.
Sur DS, tout d'abord.

-Ouendan 1 et 2, Elite Beat Agents

Voilà une série de jeux simplement efficace. Un chara design génial, des OST de qualité, et surtout un CONCEPT qui exploite mieux que tous les autres jeux DS les capacités de la console. À savoir son stylet. Même Wario Ware ne fait pas mieux, pour le coup.
Globalement, il s'agit d'appuyer en rythme sur des sortes de bulles qui apparaissent à l'écran.




Les jeux s'accompagnent d'un semblant de scénario mettant en scène des personnages qui réclament de l'aide par le biais d'encouragements. On les encourage en faisant faire à son équipe une chorégraphie. En appuyant sur les bulles, donc.

Le scénario atteint cependant un point culminant dans Ouendan 2. Le dernier niveau est très prévisible, mais putain, si tu ne ressens rien en y jouant tu n'as aucune âme. (Sauf si tu y as déjà joué plusieurs fois, là je te pardonne dans ma grande magnaminité.) Par contre les personnages sont plus charismatiques dans EBA, je trouve.

Au niveau de la bande sonore, les deux Ouendan sont des jeux Japonais, ce qui implique du Jpop et du Jrock. Quant à Elite Beat Agents, c'est ma foi une version mondiale hors Japon, ce qui fait qu'ils ont mis des morceaux Américains.

Encore une fois, j'aime beaucoup celle du 2, donc combiné avec le putain de dernier niveau, ça fait que c'est mon jeu préféré sur la série.

-Daigasso Band Brothers DX

Pour avoir lu des avis positifs sur ce jeu, et surtout pour avoir lu qu'on pouvait y télécharger pas mal de morceaux, il me le FALLAIT. Et aussi parce que j'avais testé son prédécesseur, le premier Daigasso.
C'est donc, encore une fois, de l'import du Japon.

Pour le coup, on ne trompe pas le public sur la marchandise. On retrouve donc le même concept que le jeu précédent, et surtout un système de téléchargement épique. Du Code Geass ! Du Digimon ! Du Majin Tantei Nougami Neuro ! Du Nabari ! Et y a même le thème de Ashley !



Cela dit, j'ai surtout trouvé des musiques de dessins animés, ainsi que le thème d'Ashley, Locomotion dont je parlais plus tôt et YMCA. Et aussi le dernier morceau de Ouendan 2 vu qu'il est épique, mais je vous donne pas le titre parce qu'il fallait le trouver en Japonais, ce qui était extrêmement peu pratique. :(

Anecdote stupide : Il y a le morceau "Plaisir d'amour", mais le débile mental qui l'a ajouté a foutu des sous-titres Italiens.

En dehors de ça, le jeu offre un mode karaoké et un mode pour composer ses propres morceaux. (Son prédécesseur en faisait autant sur la composition donc encore heureux que ce soit de retour en fait) J'ai pas testé ces deux options mais ça m'a l'air au moins aussi bien que le reste !

Bon, parlons à présent de jeux musicaux sur PC !

-Audiosurf



Audiosurf. Alors là, la bande sonore relève de l'epicness pure, étant donné que c'est la vôtre.
Ce n'est pas tout à fait un jeu de rythme; c'est un jeu pour "surfer sur sa musique". Concrètement le jeu calcule l'algorythme du morceau et on se retrouve sur des routes au design fort stylé, dans un vaisseau spatial qui va au rythme de la musique percuter des briques de couleur. C'est, en quelque sorte, un Tetris musical interminable.

-Osu!

Jeu gratuit et téléchargeable (sur http://osu.ppy.sh/), Osu! est une version PC des Ouendan. À la manière de Daigasso DX, ce sont les joueurs qui apportent les morceaux. La communauté du jeu est fort active, ce qui permet énormément de win. Du vidéoludique, de l'anime, des sons issus de l'INTERNET... Il y a de tout. Ça se joue à la souris et c'est aussi efficace que sur DS avec un stylet.


L'un des plus gros épismes de tous les temps en matière de crossover.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.