Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mardi 5 janvier 2010

Avatar

À l'heure où le monde a les yeux rivés sur Avatar, il est de mon DEVOIR de faire un troll un article sur le sujet.

Bon, Avatar, c'est donc UN FILM.
Partant de là, en quoi est-il intéressant ? En quoi ne l'est-il pas ?
Je vais commencer par les points négatifs.

Premièrement : Le scénario est quand même sacrément convenu. Du Pocahontas en plus faible.
Deuxièmement : Les Na'vi (HEY ! LISTEN !) ont la même gueule que Diablo des X-Men. Ils ont d'ailleurs exactement la même queue.

Bien, cela mis en place, nous pouvons passer à l'avalanche de points pour lequel ce film est effectivement fort bien. Même si j'estime que son battage médiatique est totalement immérité. (J'y reviens dans quelques instants)

Revenons au scénario :
J'ai envie de comparer Avatar à Pokémon dans le sens où, faute d'une histoire captivante, les PERSONNAGES sont des plus charismatiques. (Pour Pokémon, il n'y a qu'à regarder Giovanni ou Silver pour s'en convaincre)

Le personnage qui m'a le plus intéressé fut le colonel. Un Kordsmeier en puissance, srsly. Il aurait pu être un peu plus développé (Pour aller jusqu'à la caricature), mais ses passages à l'écran n'en restent pas moins purement épiques.

Ensuite, le principal intérêt du film provient surtout de ses effets spéciaux.

Les décors sont, je l'avoue, d'une magnificence peu facilement égalable, les techniques utilisées sont sympathiques à voir, l'OST rend bien sur le tout. Y a quand même des scènes assez OMFG EPIC, mais je trouve que ce film ne méritait pas autant de battage.
Parce que les gens qui en sortent en disant INÉVITABLEMENT "Ce film est une révolution trop super géniale omg omg omg", MARRE. Le réalisateur a repoussé les limites de l'impossible, okay, mais c'est pas comme si la technologie qu'il utilisait n'avait pas existé avant lui. C'est juste qu'il a été le premier à se décider à l'exploiter à son plein potentiel.

Sur les effets spéciaux, encore :
-Le peuple extraterrestre est effectivement bluffant.
-Y a des méchas (moches) bien réussis.
-Les technologies futuristes utilisées par les humains sont de toutes façons fort réalistes, je veux les mêmes.

Une grosse déception sur Avatar, c'est qu'il y a des moments où je me suis ennuyé. Srsly. Enfin pour être exact, il y a quelques longueurs qui auraient pu être évitées. Je sais pas, quand je suis allé voir le petit Nicolas, qui durait je pense une heure et demie, j'ai eu l'impression que c'était plié en cinq minutes et je voulais des scènes supplémentaires.

Cela dit, ce film dure trois bonnes heures (ou deux heures et demie, je sais pas, j'ai eu vingt minutes de PUTAIN DE PUBLICITÉS avant, ce qui m'a plutôt ennuyé, d'autant plus que l'une de ces pubs a été diffusée trois fois) et à cet égard, la pilule est beaucoup mieux passée que Nausicaa, que je n'arriverai jamais à revoir en entier (Car là les longueurs sont tout simplement insupportables), ou que le dernier Batman, que j'aurais préféré en deux films et pas en un seul. Parce que Harvey Dent, c'est quand même un personnage beaucoup plus intéressant que le joker, et qu'il aurait eu mieux fait d'être vraiment développé dans un troisième film.

Donc finalement que retenir d'Avatar ? Que c'est un film à la technique solide, qui pêche par une histoire pas assez développée. Mais bon, elle a au moins le mérite d'être sympathique et cohérente, donc c'est pardonnable.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.