Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

dimanche 29 novembre 2009

UTL d'Or de la bande dessinée francophone

Bon, c'est le moment pour un GRAND ÉVÈNEMENT QUI MARQUERA DES DÉCENNIES TOUT ENTIÈRES.

Mais n'y allons pas par quatre chemins, je vais tout bonnement remettre des récompenses aux bandes dessinées qui m'ont le plus marqué depuis ma naissance. Ce qui fait somme toute beaucoup de papier.

Enfin bon bref, allons-y sans plus tarder.

UTL d'or du meilleur scénario

Sans surprise, c'est Harding was here qui l'emporte.




Un personnage principal à l'ego surdimensionné, des voyages dans le temps, des paradoxes temporels, et des tonnes de personnages historiques, que demander de plus ?

UTL d'or du meilleur graphisme

Eh bien ce prix est décerné à la série du Gottferdom Studio, parce que Dav roxxe. Si si, je vous assure, il roxxe. Sévèrement, même.



UTL d'or du meilleur concept


Le meilleur concept ? C'est parfait pour En plein dans le mythe, une bande dessinée fort sympathique qui raconte ce qui est arrivé aux personnages célèbres/mythiques/à compléter à leur début, à commencer par Jésus. Ça fonctionne en running gag d'une case et ils sont presque tous d'une génialosité déconcertante.

UTL d'or de la meilleure série terminée

C'est un peu délicat d'attribuer un tel prix : Une série terminée, soit c'est parce que son auteur est décédé, soit c'est parce qu'il est passé à autre chose. Ou alors c'est terminé parce que c'est terminé, mais ce genre de cas de figure est extrêmement rare, contrairement au Japon, où les mangas ont toujours une fin. (Sauf Détective Conan.)
En l'occurrence, ce prix va à une série pour laquelle les auteurs ont changé de job. J'espère toujours qu'ils la reprennent, mais ça a plutôt l'air vain pour le moment. Ces auteurs sont des enfoirés, mais restent néanmoins les auteurs de Sir Pyle.

L'histoire palpitante d'un môme qui a la jeunesse éternelle depuis quatre bons millénaires (mais il a plutôt tendance à se rajeunir) et qui occupe l'emploi de mythecin. En d'autres termes, il soigne les bestioles légendaires/mythiques/à compléter.
Et il en a des choses à raconter à son valet fantôme, sur sa carrière.

UTL d'or du meilleur scénariste

Sans aucune hésitation, Greg. Pour Achille Talon. Et ses successeurs, je les emmerde.

UTL d'or de la meilleure adaptation en dessin animée

Ce prix va à Tintin, car jamais aucune adaptation n'a autant collé à l'œuvre originale.

(Par contre, la remasterisation du générique est beaucoup moins belle que la version originale. Et y avait une vidéo avant, ouais. Elle a été supprimée, tant pis.)

UTL d'or de la meilleure adaptation en jeu vidéo

Lucky Luke sur Game Boy Color, mais je ne m'étendrai pas là dessus, si vous me lisez régulièrement vous savez pourquoi.

UTL d'or de la meilleure adaptation en film

Largo Winch. Sans aucune hésitation. Pourquoi ? Mais parce que dans ce film, il y a absolument tout ce qu'on pourrait attendre d'une adaptation de qualité. Certes, quelques détails diffèrent de l'œuvre d'origine, ça n'en reste pas moins largement supérieur à tout ce qui s'est fait d'autre en matière d'adaptation de bande dessinée. Et l'acteur qui interprète Largo joue son rôle à merveille. (Même chose pour les autres, mais bon.)


UTL d'or du meilleur magazine de bande dessinée

Pilote. Spirou est sympathique à lire, Lanfeust Mag aussi, Fluide Glacial suxxe parce que les histoires à suivre ne sont jamais conclues (Pire argument de vente de tous les temps), mais décidément, rien ne vaut les magazines du passé.

UTL d'or de la meilleure œuvre inachevée

Tintin et l'alph-art.
Juste parce que je voulais absolument le voir figurer dans ce top.
Hergé nous avait en effet pondu là son meilleur scénario, vraiment, et c'est d'autant plus regrettable qu'il n'ait pas pu aller jusqu'au bout. On se console avec les éditions pirates, en se disant que si la Fondation Hergé avait été plus coulante, la version d'Yves Rodier, dont la trame est exactement identique aux notes d'Hergé qui ont été retrouvées bien plus tard, serait entre toutes les mains.

UTL d'or de la meilleure bande annonce

Colt Bingers : L'insoumis
a la chance rare de disposer d'une bande annonce vidéo. Et elle s'octroît de plus le luxe d'être excellente.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


UTL d'or de la meilleure bande dessinée

Ce prix d'excellence ne doit pas être accordé à la légère, sinon il risque d'y avoir une CATASTROPHE NATURELLE IMPRÉVISIBLE.
Mais il le faut, pourtant. L'UTL d'or de la meilleure bande dessinée est accordé à...

Philémon. Qu'est-ce que Fred nous a fait là ? Un scénario en béton, une mise en scène de qualité, des personnages tous plus farfelus les uns que les autres, et surtout un univers extrêmement riche et onirique, illuminé par le phare-hibou.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.