Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

jeudi 19 novembre 2009

Left 4 Dead : Une affaire qui roule ?

Récemment, j'ai commencé à jouer à Left 4 Dead, un jeu Valve. J'ai aussi acheté le jeu Left 4 Dead 2 parce que ça avait l'air SYMPA.
Me voilà bien surpris.

On nous l'avait promis, on nous l'a servi : Une IA Director (le machin qui gère les évènements de terrain) plus retorse que jamais, qui n'hésite pas à envoyer infecté spécial sur infecté spécial (et se faire aplatir trois fois de suite n'est pas l'expérience de jeu la plus agréable que j'aie vécu) juste pour compliquer la vie des quatre nouveaux survivants.

Par contre, si l'on compare les personnages ainsi que les dialogues de L4D1 à ceux de L4D2, on constate une scénarisation beaucoup plus poussée, ce qui n'est pas plus mal pour l'immersion.

Au rang des nouveautés les plus appréciables, les armes de corps à corps figurent en bonne place. Il y en a huit, avec lesquelles on se fera un plaisir de décapiter tout ce qui passera à notre portée. Même si ça reste risqué, au vu de l'augmentation exponentielle de la difficulté du jeu par rapport à son prédecesseur.

Tout cela est positif, bien sûr, même si ne pas avoir réussi à terminer la première campagne online m'a beaucoup irrité, mais maintenant je me demande de qui se moque le développeur. À l'heure actuelle, l'online lague de façon affreuse (En tout cas j'ai beaucoup moins de mal à jouer à L4D1.) Par ailleurs, et j'ai également constaté ce phénomène sur la démo jouable (Si elle est encore jouable n'hésitez pas à vous la prendre, d'ailleurs), mon jeu est passé du Français à l'Anglais sans que je touche aux options. En l'état ça ne me dérange pas parce que la version US m'intéresse ici davantage, mais j'aimerais bien comprendre d'où le jeu se comporte comme ça. L'ordinateur n'est pas supposé être autonome, il est supposé obéir.

D'ailleurs, en parlant de l'ordinateur, les partenaires ordi du mode offline (Parce que comme j'en ai eu marre j'ai fini la première campagne, Dead Center, en offline) sont encore plus stupides que ce à quoi je m'attendais.

Dans le premier jeu, les bots ont l'art de tomber des toits des immeubles. Ils ne s'étalent pas comme de grosses bouses, mais pour le coup ce ne serait pas plus mal parce que c'est ce qu'ils sont.
Dans L4D2, le summum du ridicule est atteint. Je n'ai pas encore eu l'occasion de vérifier ça dans L4D1, mais, dans le 2, donc, ces abrutis, une fois arrivés à l'abri, utilisent le médikit fraîchement acquis sur eux pour se soigner, alors que leur jauge de santé atteint presque le maximum et qu'il est clair qu'on va encore plus en prendre plein la tronche dans le niveau suivant.
Et bien sûr il n'y a pas d'autre médikit disponible, et tu te retrouves avec un seul pour tout le niveau, ce qui est bien maigre.

Par contre, un point positif pour les bots, c'est qu'ils ne lâchent pas le joueur humain d'une semelle, et sont donc plus réactifs pour le secourir en cas de coup dur. Ça tombe bien, parce que le dernier niveau de Dead Center n'est pas jouable si on se sépare, et que le concept même du niveau, à l'heure actuelle, fait que les joueurs en online se séparent. J'espère que ce comportement va être amené à évoluer, parce que c'est déjà assez difficile comme ça, et j'ai déjà perdu plus d'une demie-heure avec des humains incompétents. (Le moment où j'ai fait ce niveau avec des bots n'a pas été une partie de plaisir, mais au moins je l'ai fini. Youpi.)

Pour le reste, je ne dirais pas non à une fusion entre L4D1 et L4D2 si l'on possède les deux jeux, mais ce serait sûrement trop en demander.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.