Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mardi 20 octobre 2009

Nintendo DS et Sony PSP : Comparaison de matériel.

- AVERTISSEMENT -
Le billet que vous vous apprêtez à lire est âgé de plusieurs années, et ne reflète plus ma personnalité ni mes opinions. Par conséquent, merci de bien vouloir le considérer comme une simple archive.
Je m'étonne. Si, si, je m'étonne. J'ai récemment acquis une PSP, et il se trouve qu'il y a vraiment pas mal de points à développer.
Comme la DS aussi a pas mal de points à développer, on va faire les deux ensemble.

Il va bien sûr sans dire que cet article ne fera mention ni de la DSi, ni de la PSPGo, et tant mieux, parce que la PSPGo est à la PSP ce que la DSi est à la DS, la disparition du lecteur UMD étant fortement comparable à la disparition du port GBA.

Quoi qu'il en soit. J'ai plusieurs points à aborder. Cela se basera sur une DS Lite et sur une PSP 3000, les deux modèles les plus récents, mais aussi les derniers, de consoles peut-être assimilables à des consoles "classiques".

En terme de jeux, ce n'est pas compliqué. Nintendo surpasse royalement Sony.
Des centaines de jeux inutiles sortent jour après jour, mais peu importe : Car en admettant que 5% des jeux Nintendo soient de qualité, il y a déjà énormément de choix.

Sur PSP, j'ai consulté la liste avec beaucoup d'attention pour voir si quelque chose retenait mon attention.
Honnêtement, à part les Persona, les Macross et Prinny : Can I really be the hero? (Qui est fort difficile mais là n'est pas le point de cet article), c'est le néant intersidéral. Même le Playstation Network ne propose à l'heure actuelle pas plus de deux ou trois titres véritablement intéressants.

Et bien sûr, Sony suit la voie de Nintendo et ne proposera JAMAIS de jeux d'imports en vente online. Ce sont des abrutis.

Maintenant j'en viens à la jouabilité.

Elle est agréable sur les deux consoles, vraiment. Si l'une se distingue, bien entendu, par son écran tactile, l'autre n'offre pour seule variable inventive qu'un joystick qui ressemble assez à ceux des consoles de salon. Mais il est au moins tout aussi agréable à utiliser que le tactile de la DS, donc tant mieux.
Édit : Bon, apparemment je suis anormal d'apprécier le stick de la PSP, que personne n'aime parce qu'il est "trop mal placé". Peu importe, poursuivons.

Sur DS, cependant, un problème. J'ai une DS et deux DS Lite. Dont une cassée, bon. Mais la cassée avait un problème bien avant de finir dans l'état où elle se trouve actuellement. Un problème partagé par la seconde.
LES ABRUTIS DE BOUTONS L ET R NE MARCHENT PAS.
Et bien sûr, sur des jeux supposés être "top génial culte jouez-y ou vous êtes débile", ils sont INDISPENSABLES. Exemple : Mario & Luigi 3 : "Anul avec L mdr ^^", "si tu ve soté, kom tu a le marto, il fo ke tu apui sur R lololololol". Pour le coup ils sont complètement stupides, les deux fonctions auraient pu être utilisées sur l'écran tactile. Qui est exploité pour donner de l'aide au joueur, soit dit en passant. Scandale.

Combien de fois me suis-je heurté à ces foutus boutons L et R manquants? Et si j'en crois ce que j'ai pu lire par ailleurs, ce problème est COURANT.

Sur PSP, tout va bien, mais un autre problème se pose. La batterie.
Elle est TELLEMENT FAIBLE par rapport à celle de son concurrent que ça donne presque des envies de meurtre.
On a à peine le temps de faire un truc, quand on revient au menu, il ne reste qu'une ou deux barres d'énergie sur trois. Encore plus stressant que le voyant de la DS qui devient rouge.

Maintenant, on va parler d'un problème qui fâche autant Sony que Nintendo : Le hack. Si tout va bien, Hadopi ne pourra pas m'arrêter sur la base de ce qui va suivre. Si tout va mal, on se revoit dans cinquante ans.

Oui donc le hack de la DS comme celui de la PSP sont deux phénomènes de plus en plus courant, ce qui, bien entendu, révolte les fabricants.
Car autant jouer à des programmes amateurs gratuits, Nintendo et Sony n'ont rien à y redire, autant le hack permet de jouer à des jeux payants gratuitement, et là ça va mal se passer.

Le hack de la DS passe par un appareil généralement appelé "linker". C'est donc un hack indirect, et Nintendo ne peut pas faire grand chose, si ce n'est protéger ses jeux. Et sortir la DSi, qui dispose de mises à jour pour contrer la menace.

Le hack de la PSP est direct. Mais la PSP a des mises à jour. Et bien sûr, beaucoup de ces mises à jour servent à enrayer les programmes qui, fourbement, s'en prennent au système de la PSP sus-nommée.

Pour le coup, Sony se révèle donc beaucoup plus malin que Nintendo dans la lutte contre les pirates. De toutes façons, en instaurant une boutique online avant même son concurrent, il a pris une longueur d'avance.

6 commentaires :

  1. "Le néant intersidéral" ? Tu blagues ? Final Fantasy (et il y en a beaucoup dessus) ? Killzone ? Resistance ? Valkyrie Profile ? Castlevania ? Ratchet et Clank ? Star Ocean ? Wipeout ? C'est moins que la DS, mais ça reste quand même quelque chose. (et encore, je ne compte là que mes fichiers sauvegardés)

    "Et bien sûr, Sony suit la voie de Nintendo et ne proposera JAMAIS de jeux d'imports en vente online. Ce sont des abrutis."

    Tu connais beaucoup d'éditeurs qui sont prêts à perdre de l'argent pour une poignée de passionnés qui achèteront les jeux de toute façon ?

    "Bon, apparemment je suis anormal d'apprécier le stick de la PSP, que personne n'aime parce qu'il est "trop mal placé". Peu importe, poursuivons."

    En plus d'être mal placé, c'est le worst stick ever par sa conception.

    RépondreSupprimer
  2. Star Ocean, okay, Final Fantasy, okay, les autres ne m'intéressent pas.

    RépondreSupprimer
  3. Oh, au fait, je suis persuadé qu'étant donné que c'est online, ça ne coûterait pas plus cher de lancer une boutique mondiale en langue Anglaise.

    RépondreSupprimer
  4. "Le néant intersidéral" : une remarque qui ma fait bondir, et je ne peut ignorer un tel blasphème meme dans un vieux post.

    Hormis les titres cités par Eric, la PSP peut se targuer d'avoir des titres bétons comme Monster Hunter, et des titres plus obscures comme Pixel Junk Monster. La liste peut etre encore longue, mais elle a son lot de très bons jeux et pour tous les gouts (ou presque), introuvable sur DS.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pas assez de visibilité sur les titres PSP. Encore moins au moment où j'ai posté cet article. D'autant que je suis tenté par un jeu qui n'a jamais été abordé ici. Cela dit, l'online est pour sa part largement insuffisant. Un peu de potentiel winnesque, j'avoue, mais un online de qualité m'aurait fait payer pour plus de 3 jeux. Surtout que là on approche de Noël. Et puis ca leur coûterait rien de foutre en boutique tous les titres PS1 existants. Ouais j'avoue, je veux récupérer Digimon Rumble Arena au format portable.

    RépondreSupprimer
  6. Bon là c'est même plus du troll grossier, c'est une constatation: Heureusement que tu précises "ou presque", car contrairement à Nintendo ils sont même pas foutus de sortir des point and click/visual novel en dehors du Japon. Et c'est un échec critique au vu du succès que rencontre ce type de jeu quand une société tente d'en sortir un ailleurs que dans son pays d'origine.

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.