Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

dimanche 10 mai 2009

Pourquoi Pokémon roxxe.

Pokémon, ça commence d'une manière fort stupide: C'est l'histoire d'un gars qui voit un insecte sur un câble link et qui décide de décliner sa collectionnite aigüe sur support virtuel et échangeable.

Mais voilà, après quelques ajustements, le concept finit par prendre, donnant Pokémon Vert et Pokémon Rouge. Pokémon Vert est un peu plus tard remplacé par Pokémon Bleu, une version plus proche de la version Rouge. Il faut savoir que la version Verte était plus difficile et que l'on pouvait y capturer Mew sans passer par l'utilisation d'un bug.


Succès immédiat, Pokémon devient alors une über machine commerciale. L'auteur impose d'ailleurs Pikachu, son Pokémon préféré, en mascotte. Heureusement pour lui, la petite souris électrique aura du succès. Sinon il l'aurait eu dans l'os.

Naturellement, Pikachu devient le Pokémon du héros de l'animé et a un rôle tout aussi important dans l'excellentissime Pokémon Spécial, bien que dans ce cas précis il occupe la tête d'affiche aux côtés d'un Tétarte et d'un Bulbizarre.

Cela étant, Pikachu devient le héros d'un jeu assez sympathique, la version Jaune, réservée aux afficionados de l'animé. Ce jeu est plus un copié collé qu'autre chose, mais l'argument Pikachu et l'argument "adaptation de l'animé" aidant, les gens ont cédé à la dépense.

Quelques jeux "secondaires" sont apparus à la même époque, les deux meilleurs de la première génération étant très certainement Pokémon Trading Card Game et Pokémon Snap.
On n'a pas eu Pokémon Pikachu (Encore lui?!?) Genki De Chu sur Nintendo 64, mais en contrepartie on a eu le très sympathique Puzzle League, qui, contrairement à son homologue de deuxième génération sur Game Boy Color, et contrairement au jeu Puzzle League DS (qui n'a plus rien à voir avec Pokémon mais osef) propose un mode 3D d'une originalité sans précédent.

En ce qui concerne Trading Card Game, c'est un passage GBC du jeu de carte éponyme (et plutôt pompé, il faut bien le dire, sur les cartes de Magic The Gathering). Le jeu est une réussite, les seuls points noirs étant le manque de cartes, l'idée clairement abusée des deux cartes qu'on ne peut avoir qu'en connectant son jeu à celui d'une personne qui a précisément la bonne cartouche, la carte collector offerte avec qui n'est pas traduite en fonction du pays (enfin si, mais séparément de la carte), et surtout, et c'est là le pire, le fait que ce foutu Pokémon Trading Card Game 2 n'ait jamais dépassé le Japon.

Oui, les Japonais ont (presque) tout, tandis que nous on a les restes.

Pour ce qui est de Pokémon Snap, c'est un jeu Nintendo 64 d'une originalité encore jamais égalée. C'est en effet l'unique jeu de l'histoire de la 64 dont le but se résume à... Prendre des photos. On utilise pour cela des techniques assez surprenantes: Pommes, AgassBalls et Pokéflûte seront mis à partis, dans le but final d'enfin prendre en photo Mew, qui avait échappé à Todd (le héros) dans l'opening.

J'en arrive maintenant à la génération qui m'intéresse, et je m'en tiendrai là parce que les autres n'ont pas réussi à innover autant que la deuxième génération. (Les scénars roxxent donc je me plains pas, mais bon.)


Pokémon Or et Argent, qu'est-ce que c'est? Deux jeux de génie. C'est tout ce que vous devez savoir. Si vous avez envie de vous prendre Cristal, vous pouvez, certes, mais même ce jeu n'atteint pas la quintessence de ce duo. (Par contre les nouveautés qu'il incorpore auraient roxxé dans Or/Argent)

C'est aussi la seule fois où un jeu Pokémon a autant de nouveautés innovantes.

-Un sac à plusieurs poches
-Un système jour/nuit (rudimentaire certes, mais sa disparition dans les jeux GBA suxxe à mort)
-Un outil d'accompagnement, le PokéMatos, incorporant une radio
-Les Pokémon shineys
-Un scénario non seulement génial, mais qui tient compte des jeux précédents (Les Caïds Rocket ont trop la classe)
-Le personnage du rival est plus travaillé que d'habitude. En tout cas, il change du schéma classique du rival ami d'enfance/parent du prof.
-Et surtout, la présence dans ce jeu non seulement de Johto, mais aussi et surtout de Kanto. Deux régions pour le prix d'une. Thèmes musicals remixés. Des personnages qui ont vécu leur vie en l'espace de trois ans, et cela se ressent notamment dans le personnage de Blue, devenu champion d'arène à la place de Giovanni.

Si vous devez jouer à un seul Pokémon du passé, c'est bien à Or ou à Argent.

Et voilà que vous allez pouvoir le faire:


CES DEUX JEUX VONT EFFECTIVEMENT AVOIR UNE RÉÉDITION SUR NINTENDO DS.

Leurs noms: Heart Gold et Soul Silver.
Des noms de merde (Coeur d'Or et Âme d'Argent, lol), mais un contenu dores et déjà assuré.

Vert-Feuille et Rouge-Feu, malgré le fait qu'ils roxxaient, ont divisé la foule. Est-ce que ce sera le cas de ces deux nouveaux remakes? La suite au prochain épisode.

Mais ils n'ont pas intérêt à oublier la scène la plus roxxante de toute l'histoire de Pokémon.


0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.