Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

dimanche 19 avril 2009

Idées en vrac

- AVERTISSEMENT -
Le billet que vous vous apprêtez à lire est âgé de plusieurs années, et ne reflète plus ma personnalité ni mes opinions. Par conséquent, merci de bien vouloir le considérer comme une simple archive.
Avec tout ce que j'ai fait récemment, je préfère encore faire un post pour tout regrouper. Vous y trouverez donc la plupart des thèmes de ce blog.
(Ensuite je compte faire une maj du menu de droite mais vous verrez ça en temps voulu) (Édit: La maj, c'est fait.)

Bon, je vais commencer par revenir sur les posts précédents.
Pour commencer, Yu-Gi-Oh 2009.

Eh bien ce jeu me surprend. Autant dans le positif que dans le négatif.

Le positif: Une intelligence artificielle ENFIN réactive.
Le négatif: Elle met parfois trop de temps à réfléchir.

Et puis, ce jeu ne contient pas que le jeu de cartes Yu-Gi-Oh de base. Il contient un mode de courses à moto, un mode de duel utilisant des "magies de vitesse", et un mode histoire tenant du RPG et incluant des éléments d'infiltration et de puzzle.

Sincèrement, comment ils ont fait pour apprendre que je n'aime absolument pas les jeux d'infiltrations? Quelle bande de cons. Et puis bon, le jeu de course à l'intérieur du jeu de cartes, lol quoi. Quant au duel de vitesse, c'est une belle connerie. (Même si ça permet de ressusciter des cartes mode vitesse qui sont interdites en mode classique)

Je reviens ensuite sur les Ultimates. Eh bien le dernier Ultimate Fantastic Four est paru très récemment, avec une nouvelle mise en page expliquée en couverture par les 70 ans de Marvel, ce qui est cool.

Le contenu roxxe, aussi. Ce qui ne roxxe pas, en revanche, c'est ce que nous annonce Christian Grasse (le rédacteur en chef).

Que nous annonce-t-il? Texto, il nous annonce la fin d'Ultimate Fantastic Four pour Octobre. De plus, comme si ça ne suffisait pas, ce crétin en remet une couche sur Ultimatum. Et tout ça pour dire quoi? "Qu'on en tue, ok, mais qui aurait imaginé qu'on enverrait ad patres... J'en ai trop dit."

Spoiler


SI TU N'AS RIEN A DIRE ALORS TAIS-TOI, PAUVRE FOU. ON EN A RIEN A FAIRE D'ULTIMATUM TANT QUE C'EST PAS PARU. TU NOUS EN PARLES DEJA SUFFISAMMENT A LONGUEUR DE TEMPS. MARRE.


J'en viens ensuite au troisième sujet que je souhaitais aborder. Ce sujet, c'est Gurren Lagann.
Pour résumer, c'est un animé épique avec des méchas.
Juste excellent.

Mon problème ici vient de l'épisode 6. Ssrly, je crois que c'est le pire de tous.

Mais franchement, on a l'impression d'un mauvais copié-collé de l'épisode 8 de Digimon. D=

COMPARAISON
GL: Les héros se paument. Un vieux (qui restera dans les parages par la suite, mais qu'est-ce qu'il fout là? Je me le demande.) les guide vers une maison thermale, où les employés déclarent que le Gurren Dan (le nom du groupe) est super populaire \o/
D: Les héros ne sont pas spécialement en forme. Soudain ils trouvent une maison où il y a un banquet, des sources chaudes et des lits, et sautent sur l'occasion.
GL: On se restaure puis on se baigne.
D: On se restaure, on se baigne et on va se coucher.

Spoiler

GL: Soudain, on découvre que ce n'était qu'un piège grossier et que la maison était un ganmen (un mécha donc) géant.
D: Soudain, on découvre que ce n'était qu'un piège grossier et que la maison et tout son contenu étaient des appâts factices qui avaient été préparés par Devimon.


Finalement la seule différence vient du fait que dans l'un des deux cas les héros gagnent et dans l'autre ils échouent face à leur ennemi.

A cela s'associe une dose massive de fan service (lol) et un grand nombre de chiants et inutiles flashbacks dans la première partie de l'épisode. (Dans Gurren Lagann, pas dans Digimon)

Dernière constatation: Le film Dragon Ball Evolution est forcément un chef-d'oeuvre. (Âmes sensibles, s'abstenir de cliquer.)

En dehors de ça, j'ai acheté the Orange Box.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.