Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

jeudi 30 avril 2009

All your bases are belong to us

[édité le 2 Mai]

Le jeu vidéo, ce n'est pas qu'un loisir pour joueurs fortunés / économes / hackeurs (rayez les mentions inutiles)

C'est aussi et surtout un marché, dans lequel il existe une grande diversité de métiers.

Parmi ces métiers, il en existe un de première nécessité: Le traducteur.



Nous, pauvres gens qui n'ont pas pris de cours de Japonais (Si vous en avez pris, oubliez ce paragraphe, c'est très bien pour vous), n'avons pas accès aux jeux les plus intéressants. Rien n'empêche de s'importer Jump Ultimate Stars, ou encore Code Geass: Lelouch of the Rebellion DS, qui ne nécessitent pas un niveau de compréhension exponentiel (quoique les traductions présentes sur Internet donnent un sérieux coup de pouce pour jouer à ces deux jeux), néanmoins le nombre de jeux auxquels nous ne pouvons pas jouer est énorme.

Vous me direz "Ouais, mais les Japonais, ils n'ont pas accès à Bienvenue chez les Ch'tis ou à Lucky Lucke: Tous à l'Ouest". Ouais, la belle affaire. Non seulement ce sont des adaptations foirées, mais en plus, nos amis Nippons, contrairement à nous, n'en ont rien à faire des productions de l'étranger. (La plupart du temps, en tout cas. Des produits comme les Disney s'exportent très bien, il n'y a qu'à voir la masse de scènes issues de dessins animés de Disney en version Japonaise disponibles sur Youtube.)

Enfin, disons qu'ils n'ont pas eu accès aux géniales adaptations de bandes dessinées produites par Infogrammes, à l'époque où adaptation était synonyme de qualité. (Mais encore une fois ça les dérange pas. Nous on a les mangas, eux ils n'ont pas la bande dessinée Franco-Belge.)

En tout cas, les jeux vidéos, surtout quand ils viennent du Japon, s'exportent.
Et qui dit exportation, dit traduction nécessaire.

En Anglais, d'abord, langue administrative du monde moderne, puis dans toutes les langues possibles et inimaginables, incluant le Français.

Malheureusement, dans le cas de certaines équipes, la traduction, ça dérape.

C'est notamment le cas de Time Hollow, sur DS, mais c'est aussi le cas de la série des Ace Attorneys en VF.
Bien sûr, leurs traductions sont de qualité. Ouais. Mais dès le premier Phoenix Wright, ça dérape.
Voici un exemple:


Trocoul.
Le deuxième jeu, quant à lui, n'a pas de fautes de langage. C'est l'orthographe, la grammaire, la syntaxe et tout ce qui s'ensuit qui n'a visiblement pas été relu.

La toute première boîte de dialogue de TnT est assez ratée, quant à elle, mais c'est la seule de tout le jeu, alors bon.

Par contre, en ce qui concerne les noms des personnages et la relocalisation, certains sont bien trouvés, mais malheureusement pas tous.

Luke Atmey est transformé en Matt Moissat, Ron DeLite en Henri Duplaisir, et le cuisinier "Libanais" devient Italien.

Quant à Apollo Justice, on n'en parle pas, le principal manque de goût de ce jeu, c'est le nom du héros. Odoroki Housuke était tellement mieux.

Voilà pour les principaux défauts des VF.

Maintenant, c'est pour la version US que nous devons nous inquiéter.

Après les quatre premiers jeux, ils ont le plaisir de nous présenter leur dernière production.

Perfect Prosecutor, le jeu le plus attendu par la foule en délire avec Apollo Justice 2, s'orne désormais d'un nom officiel. Et ce nom est: Miles Edgeworth: Ace Attorney Investigations.

Un jeu dans lequel, au moindre indice, on pourra s'écrier "Eurêka!"

À côté de ça, étant donné le grand nombre de textes que nos amis traducteurs avaient à traduire (N'oublions pas que ce sont des visual novels), on peut leur pardonner. Surtout qu'ils ont largement rattrapé la non relecture de Justice for All par la suite.

Non, en fait, le seul point qui me donne envie de râler, c'est l'absence de la version US dans la version Européenne.

Édit sans rapport: J'ai lu l'article du Japanink à propos de DBE.
Trois points sont développés:

1. Ils ont réussi à se foirer alors que le producteur exécutif était Akira Toriyama en personne.
Commentaire de ce dernier: "La meilleure façon pour moi et tous les fans d'apprécier ce film est de le voir comme un nouveau Dragonball d'une nouvelle dimension."
2. Ce film est à la croisée des chemins de Power Rangers et de Smallville.
3. LA SUITE EST BEL ET BIEN PRÉVUE. Et les acteurs n'ont pas perdu de temps pour SIGNER LE CONTRAT.

Édit sans rapport 2: Extrait de la dernière newsletter de Nintendo: "Disponible pour la première fois en Europe, la série Ryhthm Paradise est un véritable phénomène au Japon."

C'était tellement recherché que j'ai commencé par l'interpréter à l'envers: Parce que c'est la première fois qu'il est disponible en Europe, c'est un phénomène au pays du Soleil levant.

LOGIC ERROR.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.