Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

vendredi 27 mars 2009

Toto! The Wonderful Adventure



Toto, c'est l'histoire d'un mec, le mec aux cheveux blancs que vous voyez sur la couverture ci-dessus. On ne connaît pas son nom ni son âge de départ parce que dès le début il décide que les évènements qui vont le conduire à vivre d'épatantes aventures sont une renaissance. En fait tout ce qu'on sait de son ancienne identité, c'est que son nom de famille commence par un Q.

Mais je tergiverse sur une identité qui n'a aucune importance dans l'histoire de ce manga. Enfin, aucune importance... C'est quand même le père de ce jeune homme qui est l'élément perturbateur du récit, par le biais d'un journal qu'il a légué à son fils. Un journal dans lequel il décrit le vaste monde. Il faut savoir que ce monde est le nôtre, après la troisième guerre mondiale. Il est tenu d'une main de fer par l'armée de l'empire de Nassau.

Le héros -encore sans nom- réussit à embarquer clandestinement dans un dirigeable et y rencontre un chien.
Puis tout se précipite: En effet, un gang, le gang de Man Chicken, s'empare du dirigeable dans le but de récupérer les richesses. Notre jeune héros réussit à s'incruster, et se fait désormais appeler Kakashi. L'épouvantail.

Par la suite, Kakashi est sur le point d'être grièvement blessé voire de mourir, mais son chien se transforme en monstre géant et le protège.

On croit, maintenant que Kakashi va bien, qu'ils vont aller à la planque du gang, mais non, pensez-vous, ce serait trop simple. Nassau attaque le dirigeable et y met le feu.

Le gang saute en parachute et le chef du gang donne le dernier à Kakashi puis le pousse du dirigeable.

Ensuite, Kakashi rencontre Dorothy, qui donne au chien le nom de Toto.

OMG C'EST LE MAGICIEN D'OZ.

Oui, tout à fait. C'est le Magicien d'Oz. C'est en fait une oeuvre hommage, presque parodique, qui reprend moults éléments de l'histoire du Magicien d'Oz. Ainsi, Dorothy a pour objectif final d'aller à la Cité d'Émeraude, la ville la plus technologique du monde, et, avec un comique appelé Noil, (nom de scène: Lion) ils partent sur un chemin de fer qu'on appelle la Route de briques jaunes.

En fait, durant toute l'oeuvre, on part dans le n'importe quoi le plus pur. Des combats surpuissants où s'affrontent les owners d'objets associés au zodiaque Chinois (Toto a l'un de ces objets) s'enchaînent aux situations absurdes; ainsi les photos que l'on a du père du héros, Nick Q., sont des photos prises dans des photomatons pour touriste.

Les owners sont d'ailleurs surveillés par des associations appelées les W.I.T.C.H. Il y en a une par point cardinal.

Ce manga est formidablement inventif, et le tome 5 en est véritablement l'apothéose.
Il est d'ailleurs dommage qu'il ne dépasse pas le tome 5. C'est là son seul défaut.

0 avis :

Enregistrer un commentaire

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.