Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

vendredi 27 mars 2009

Lucky Luke

Support: Game Boy Color
Année de parution: 1998

Ce jeu est une merveille. Et il a bien vieilli, en plus.
Vous y incarnez le tireur plus rapide que son ombre (Non, sans blague?) et votre but est, bien entendu, de faire en sorte que les ennemis classiques du héros, dont Pat Poker, Billy The Kid et les frères Dalton, retournent en prison d'où ils se sont massivement évadés. On n'a pas d'explication quant au fait que le jeu commence au Mexique, mais peu importe, l'intérêt ne réside pas dans le scénario, de toutes façons très convenu.


Qu'est-ce qui peut bien faire la richesse d'un jeu de plate-forme adapté d'une bande dessinée, et paru sur console 8 bits qui plus est, me demanderez-vous certainement.
Eh bien voilà:

-Des niveaux riches et variés
-Un graphisme et une bande son exceptionnels.

Par ailleurs, étant donné que le jeu ne dispose pas d'un système de sauvegarde intégré, vous devrez taper des passwords pour reprendre une partie. Il existe d'ailleurs une astuce pour sauter les niveaux. (Pour les curieux, ▼▲▼▲◄►◄► sur la page où l'on propose Start et Options, puis A+B+Select en cours de jeu pour changer le niveau. Et quand vous faîtes pause vous regagnez tous vos coeurs.)

Bref, je me dois de revenir au jeu en lui-même.
Ce qui le caractérise encore, c'est la structure de ses niveaux, extrèmement bien pensée, et les niveaux bonus de tir auxquels on peut accéder en regroupant les cinq étoiles présentes dans chaque niveau classique. (Ce qui n'est du reste pas bien compliqué.)
Et en plus, les niveaux en eux-mêmes sont également variés, puisqu'entre deux niveaux de plate forme simple au terme desquels vous devrez bien souvent venir à bout d'un boss, il vous faudra parfois prendre part à un niveau de poursuite où la survie sera votre seul objectif. C'est d'ailleurs dans ces niveaux qu'on perd le plus de vies. (La Tornade = niveau infaisable.)

Il est juste dommage qu'à la fin le générique ne soit pas le sempiternel "I'm a poor lonesome cow-boy", mais là je chipote.
Lucky Luke est un très bon jeu de plate-forme, peut-être même le meilleur sur Game Boy Color (en même temps c'est pas comme s'il y avait réellement beaucoup de choix), et je vous le recommande vivement.

PS: Il existe une version GB simple, aussi, mais apparemment c'est globalement le même jeu.

2 commentaires :

  1. aahh Lucky Luke sur GB ^^
    J'ai moi aussi adoré ce jeu - plus que les Tintin ou Spirou.
    Et oui, je confirme, la version GB est bien similaire à celle que tu présentes ... la couleur en moins! lol

    Perso, je me souviens d'avoir galéré sur le niveau tornade et sur l'un des dernier en ville. En cause : lorsque je suis arrivée à mi-parcours et que j'ai pu avoir le code secret, je m'en servais pour reprendre ma partie à cet endroit là. Le problème est que je partais avec un nombre réduit de coeur (au lieu de la floppée accumulée dans les premiers - et faciles - niveaux)!
    D'ou le fait que, pour finir, j'avais décidé de refaire chaque fois l'entiereté de la partie hihi ^^

    Si vous avez l'occasion, je vous conseille d'essayer ce jeu.
    Alors oui il ne fait pas partie de ces grandes oeuvres au nom ronflant avec des graphismes à tomber mort mais il a un certain charme ... ce charme des jeux plus anciens mais néanmoins plus que sympathiques qui nous ravissaient à chaque Noel ...
    Bon amusment à vous!

    RépondreSupprimer
  2. D'après ce que j'en sais, la principale différence entre la version GB et la version GBC vient des passwords. Ce ne sont apparemment pas les mêmes.

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.