Sweet dreams everyone ! Good night, sleep tight, don't let the bed bug bite !

mercredi 25 mars 2009

Artemis Fowl

Le concept d'Artemis Fowl nous vient d'Eoin Colfer, écrivain Irlandais à l'esprit particulièrement acéré. Il mélange dans ses livres du policier, du fantastique et des traits d'humour virulents.
Pour résumer le tome 1, Artemis est un petit génie Irlandais, âgé de douze ans à peine, mais bien plus intelligent que le commun des mortels. Il est richissime grâce à sa famille et a un garde du corps très performant.
Son but, n'étant que millionnaire, est de restaurer la fortune familiale (en milliards) en kidnappant une fée.
Il élabore donc un plan sophistiqué, qui le conduit à effectivement s'emparer d'une fée, Holly Short, premier officier féminin des FARfadets, les Forces Aériennes de Régulation rattachées aux Fées Aériennes de Détections. (elle travaille au service de détection)
Il est en parallèle inquiet pour sa famille: Son père a disparu et sa mère est très malade. (ce qui explique l'insolente liberté dont il dispose)

Spoiler

Dans les volumes suivants, on peut noter qu'Arty s'assagit. Est-ce un mal ou un bien? Dans le 2, il se retrouve obligé d'aider les fées à coincer les responsables des émeutes Gobelines, et, en parallèle, se lance à la recherche de son père à Mourmansk. (en Russie.)
Dans le tome 3, il met au point une arme d'informations très dangereuse pour le peuple. Son projet de faire chanter quelqu'un se retourne contre lui quand ce quelqu'un vole le Cube dont il est question.
Le tome 4 développe des points obscurs du tome 3 et permet donc de dormir serein, puisque le tome 2 semblait dire (dans la bio de l'auteur) que ce serait une trilogie. (Oui, vous avez bien lu, les biographes nous mentent. Belle mentalité.)

On aurait pu s'en contenter, malheureusement nous avons eu droit à un tome 5 à propos d'une forme de vie vivant dans une autre dimension. (les Démons) La fin étant très ouverte, il ne reste plus qu'à attendre Time Paradox, le tome 6.

Sinon, le Dossier Artemis Fowl, contenant deux histoires plus courtes mais toujours divertissantes se déroulant peu avant et peu après le tome 1 est également excellent à lire.

On peut également noter qu'est paru récemment le graphic novel issu du tome 1. Le style graphique est très bon et la façon dont l'auteur a détourné la narration pour en faire un texte à la première personne est extrêmement bien trouvée.
Par ailleurs, si pas mal de descriptions ont disparu, beaucoup restent dans des pages bonus inclues entre les chapitres.

1 commentaire :

  1. J'aime vraiment beaucoup Artemis Fowl. Ton article est sympathique comme tout :P ! Ahlahla si maintenant les biographes nous mentent :O

    RépondreSupprimer

Vous voulez ajouter votre pierre à l'édifice ? N'hésitez pas, ici on ne mord pas !

Ce site utilise des cookies en provenance de Google, notamment pour l'analyse du trafic et la personnalisation des annonces. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.